Après avoir été au bord du gouffre, The Big M explose 10 ans plus tard

À 2h40, le 28 mars 2021 Par MEADOWLANDS

Il y a à peine 10 ans, la piste The Meadowlands était sur le point de disparaître.

L’État du New Jersey ne voulait plus supporter le secteur des courses sous harnais et la possibilité de fermeture de la piste était réelle.

C’est alors que Jeff Gural et ses investisseurs sont intervenus pour sauver le site phare des courses Standardbred.

« Je pensais que si The Meadowlands fermait », a déclaré Gural, le président et chef de la direction de la piste d’un mile, « ce serait la fin des courses attelées. Mais les courses attelées sont ma passion. Je possède des chevaux et deux fermes d’élevage. Littéralement, on était 48 heures avant la fermeture. Le gouverneur Chris Christie, allait le fermer, cela ne fait aucun doute dans mon esprit. À vrai dire, j’étais choqué, je pensais qu’il bluffait. Alors j’ai tenté le coup. »

The Big M s’accrochait toujours à sa prétention de meilleure piste de course en mars 2011, mais les choses étaient tout sauf formidables.

Les affaires étaient médiocres, peut-être pas selon les normes de l’industrie à l’époque, mais clairement – par rapport à maintenant – les paris étaient tout sauf en effervescence. En 2011, le pari mutuel moyen en janvier était de 2 149 062 $. En février, ce chiffre était de 2 077 952 $. En 2021, ces chiffres étaient respectivement de 3 398 125 $ et 3 430 923 $, ce qui représente une augmentation de 2,6 millions de dollars par fin de semaine.

Gural a ouvert l’hippodrome New Meadowlands en 2013 en face de l’ancien établissement de longue date avec une nouvelle structure pour accueillir plus confortablement le public parieur. Cinq ans plus tard, en 2018, les paris sportifs sont arrivés à l’ovale d’un mile sous la forme du FanDuel Sportsbook, et cette installation est devenue la plus prolifique du genre dans le pays, y compris les propriétés de Las Vegas.

« Les paris sportifs ont sauvé la mise », a déclaré Gural. « Sans cela, nous serions fermés. En ce qui concerne les affaires, personne ne rêvait que nous serions aussi dominants. Choisir de s’associer à FanDuel était évidemment la bonne décision. Notre site de paris sportifs est le plus grand du monde, personne ne fait autant d’affaires que nous et c’est très gratifiant de voir ça. »

Un autre facteur de la renaissance du Big M est survenu en 2019, lorsque le gouverneur Phil Murphy et la législature de l’État du New Jersey ont donné un élan à l’industrie des courses du New Jersey. En haussant les bourses, la direction de Meadowlands a pu offrir une structure de bourses hautement compétitive alors que sa bataille avec les États voisins qui ont des comptes de bourse gonflés par les revenus des machines à sous se poursuit.

L’augmentation des bourses a permis au secrétariat des courses du Big M d’offrir des pelotons complets et 13 courses alors que les programmes ont lieu tous les vendredis et samedis soir.

« Nous avons reçu une subvention de l’État, donc les bourses sont acceptables », a déclaré Gural. « Nous dégageons plus d’un million de dollars par an des paris sportifs pour les bourses. Nous avons des commanditaires. Comparé à n’importe quelle autre piste dans le pays, quand vous regardez l’argent que nous dépensons en stakes, c’est stupéfiant. »

Gural espère toujours voir un casino dans le Garden State, ce qui pourrait changer la donne.

« Je pense que le plus grand espoir pour The Meadowlands est d’avoir un casino. Une fois que le nord de l’État de New York les aura obtenus, j’espère que nous les obtiendrons alors, ce qui créera beaucoup des revenus. Je pense que, à long terme, nous aurons un casino. »

« L’année 2020 est terminée », a déclaré Jason Settlemoir, chef de l’exploitation et directeur général de la piste. « Et avec le recul, c’était un témoignage de la résilience de la piste Meadowlands et de l’État du New Jersey. »

« Un an après que la COVID-19 a fermé le pays, et 10 ans après que The Big M était voué à la fermeture, le travail acharné de Jeff Gural, du gouverneur Murphy et des législateurs de l’État a permis à The Meadowlands d’augmenter son pari mutuel de 61% entre 2011 et 2021. The Big M, la piste phare des courses Standardbred, continue d’être le spectacle en soirée le plus populaire de toutes les courses en Amérique du Nord. Quand vous pensez à l’excellence en course Standardbred, vous pensez à l’hippodrome de Meadowlands. Ensemble, M. Gural et l’État ont créé un atout extrêmement précieux pour le New Jersey. »

« C’est formidable de voir comment tout le monde parie sur notre produit », a déclaré Gural, qui a vu des paris de plus de 3 millions de dollars sur les 12 programmes du samedi soir en 2021. « Ce qui nous a aidés, c’est notre colonie de conducteurs. Andy McCarthy est resté ici pour l’hiver, et il a amené son frère Todd (d’Australie). Scott Zeron est resté ici plutôt que d’aller en Floride. Tim Tetrick est de retour et David Miller est attendu la semaine prochaine. Nous avons vraiment les meilleurs conducteurs du monde ici – aucune piste ne s’y rapproche – et je pense que c’est un excellent produit. »

Et espérons que les 10 prochaines années seront encore meilleures.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

28
Oct.

Les trotteurs cherchent la célébrité lors des finales du Breeders Crown vendredi

Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

Cette fois, Alexis a décroché le rôle principal. Lilbitalexis, dont le nom fait référence à la chanson interprétée par le...

Lire plus
28
Oct.

Code of Honor en tête d’un peloton de neuf pour le Hagyard Fayette

Par KEENELAND

Code of Honor, double vainqueur de garde 1, domine un peloton de neuf chevaux de 3 ans et plus inscrits mercredi pour la 64e...

Lire plus
28
Oct.

Statistiques de l’Hippodrome 3R

Par SALLE DES NOUVELLES

Conducteurs Dép. 1e 2e 3e Gains MOY. Pascal Bérubé 267 60 34 40 218 240 .345 Stéphane Brosseau...

Lire plus