Big M est un grand moment pour un couple de Chicago

À 0h04, le 22 janvier 2022 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

Lorsque l’ambleur de 5 ans Bobcat Bay a gagné plus tôt ce mois-ci à The Meadowlands, ce fut un grand moment dans la maison Musillami. Cela faisait 14 ans que Nancy et Don Musillami de Chicago avaient un cheval en compétition à The Big M – dont incidemment la mère de Bobcat Bay, Madeira Island – et leur hongre qu’ils ont élevé les a rendus fiers, gagnant par 2 ¾ longueurs à une cote de 15 contre 1.

« C’est vraiment excitant de courir là-bas », a déclaré Don. « C’est le but, arriver à The Meadowlands si vous avez quelque chose d’assez bon. C’est un grand moment pour nous. Lorsque vous regardez les courses et que vous attendez que les vôtres arrivent, l’excitation monte au fur et à mesure que la soirée avance. C’était une course très amusante et un bon début pour nous. »

Bobcat Bay, entraîné dans le New Jersey par Jeff Smith, revient à The Meadowlands samedi dans une course à conditions pour 13 500 $. Il a une cote matinale de 8 contre 1 et démarrera de la quatrième position avec le conducteur Corey Callahan.

« Il a définitivement été une bénédiction pour nous », a déclaré Don. « Tout au long de cette pandémie, il a été si difficile d’aller travailler, de rentrer à la maison et de ne rien faire. Les courses de chevaux comblent ce vide et créent un peu d’excitation. »

« Ma femme et moi, et mes enfants, c’est ce que nous avons en commun plus que tout, les courses de chevaux. J’ai trois enfants et huit petits-enfants. Je ne peux pas leur faire faire grand-chose à moins qu’il n’y ait une course de chevaux. S’il y a une course de chevaux, ils sont tous là. Ce cheval est le liant de la famille en ce moment. Il garde tout le monde excité. C’est une bonne chose. »

Don et Nancy courent principalement des chevaux dans l’Illinois et dans l’Indiana. Ils sont propriétaires depuis 1989, lorsque Don a secrètement acheté une ambleuse nommée Missy Ilene.

« Nous allions à la piste et j’ai vu l’excitation de ma femme pour la course », a déclaré Don. « Alors, j’ai acheté ce cheval et je l’ai mis à son nom. Nous sommes allés à la piste et elle n’avait aucune idée qu’elle possédait ce cheval. »

« Avant le départ de la course, j’ai demandé à ma femme qui elle aimait. Elle a dit qu’elle aimait bien le (numéro) trois. J’ai dit que je pensais que le six allait gagner. Elle a baissé les yeux et a vu son nom dans le programme, et c’était fini. »

Missy Ilene a gagné facilement et Nancy a reçu une offre substantielle pour vendre la pouliche.

« Elle a dit, non, c’est mon cheval », se souvient Don en riant. « Elle a gardé ce cheval et l’a transformée en poulinière et a eu trois beaux poulains d’elle. Nous l’avons gardée jusqu’au jour de sa mort. C’est comme ça qu’on a commencé. »

Bobcat Bay, un fils de l’étalon Panther Hanover, est maintenant l’un des cinq chevaux de l’écurie de course du couple. En tant que yearling, Bobcat Bay a perdu son œil gauche dans un incident avec un autre cheval, mais cela ne l’a en rien gêné. Il a remporté 12 de ses 45 courses, a monté sur le podium 15 fois de plus et a gagné 83 345 $. Tom Simmons a entraîné le cheval avant le déménagement de Bobcat Bay dans le New Jersey cette année.

« Il n’est qu’un de ces chevaux spéciaux », a déclaré Don, qui, depuis 52 ans, a possédé et exploité une entreprise d’encadrement personnalisé. « À partir du moment où il a commencé, on ne savait pas (à propos de sa blessure). Il a continué d’avancer. C’est un cheval qui essaie, un battant. Il n’y avait pas beaucoup d’opportunités pour lui ici en ce moment. Nous pensions qu’il serait un bon candidat pour être envoyé dans l’Est et il semble qu’il ira bien là-bas. »

Ce qui, espère Don, signifie plus de moments de plaisir pour la famille.

« Je fais ça depuis les années 80 et l’excitation des courses de chevaux ne disparaît jamais », a déclaré Don. « Ça a bien marché. »

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

20
Mai.

Le destin tragique de R Rkadabra

Par DANIEL DELISLE

C’était samedi matin, après son réchauffage habituel avec Marc Lemay, son proprio, sur le sulky. Il avait été tout à fait com...

Lire plus
20
Mai.

Treasure Trove effectue un retour pour le Pimlico Special

Par PIMLICO

‎Ses propriétaires sont différentes, mais Treasure Trove de James Wolf se retrouvera dans un environnement familier lorsqu’il...

Lire plus
20
Mai.

Choix du vendredi 20 mai

Par SALLE DE NOUVELLES

Belmont (T) – 5e course : (1) NORDIC LIGHT Gulfstream (T) – 9e course : (4) REDUCTA Churchill (T) – 8e course : (5) SKY...

Lire plus