« Bulldog » vise la friandise du Thanksgiving

À 0h03, le 25 novembre 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

Les bouledogues sont connus pour être déterminés, il semble donc que le cheval Bulldog Hanover ait été nommé parfaitement.

Un ambleur mâle de 3 ans, Bulldog Hanover a remporté neuf de ses 14 courses cette année et a gagné 553 352 $. Il s’amène avec une séquence de trois victoires consécutives dans le Thanksgiving Classic jeudi pour les ambleurs mâles de trois ans à Harrah’s Hoosier Park, où il est le favori de la cote matinale à 4 contre 5 avec John DeLong aux guides pour le copropriétaire et entraîneur Jack Darling.

Les trois victoires récentes de Bulldog Hanover sont survenues à Hoosier Park. Depuis son arrivée du Canada, le poulain a remporté une division du Circle City Stakes avant de remporter le Monument Circle et le Star Destroyer.

Le Thanksgiving Classic sera son dernier départ de la saison. Il obtiendra un repos de deux mois, puis commencera à se préparer pour sa saison de 4 ans.

« C’est un type de cheval vraiment spécial », a déclaré Darling. « Il a connu des milles difficiles et il continue de s’en sortir. C’est assez rare de voir un cheval qui peut faire ça semaine après semaine. Il a juste le cœur d’un champion. »

Après avoir commencé sa saison avec une quatrième place, Bulldog Hanover a touché le podium dans sept départs consécutifs, remportant six victoires. Le 4 septembre, il a remporté son éliminatoire dans le North America Cup, mais une semaine plus tard, il a terminé quatrième dans la finale. Depuis lors, il n’a pas terminé pire que deuxième dans ses cinq courses.

« Il était vidé dans la finale du North America Cup, et c’est la seule course qui a été un peu décevante », a déclaré Darling, propriétaire du fils de Shadow Play-BJ’s Squall avec Brad Grant. « Je n’arrive toujours pas à comprendre ce qui s’est passé. A part ça, il a été formidable. »

« Nous avions de grands espoirs pour lui (cette année). Il n’a pas participé à autant de stakes qu’il aurait dû à cause de la pandémie, il n’a donc tout simplement pas vraiment eu la chance de courir aux États-Unis. Il n’a pas vraiment participé à de nombreuses courses dans lesquelles je pense qu’il aurait été un facteur très important. Mais tout s’est plutôt bien passé. »

En carrière, Bulldog Hanover a remporté 13 de ses 20 courses et 741 594 $. Il a été champion des Ontario Sire Stakes à l’âge de 2 ans et finaliste cette saison. Le poulain a été acheté pour 28 000 $ lors de la vente de chevaux Standardbred 2019. Sa famille comprend les millionnaires Betterthancheddar, lauréat d’un O’Brien Award et Courtly Choice.

« Chaque année, nous cherchons des yearlings dans l’espoir d’avoir un cheval comme lui », a déclaré Darling. « Il adore courir. Il est facile. C’est un cheval très intelligent et détendu. Il fait tout correctement. Je ne peux rien dire de négatif sur lui. Pour moi, c’est un cheval qui a tout ce que vous recherchez chez un cheval de course. »

La piste Hoosier Park présente un programme de 14 courses jeudi à compter de 18 h 30.

Swingforthefences, un multiple vainqueur sur le Grand Circuit, est le favori de la cote matinale à 8 contre 5 dans le Thanksgiving Classic pour les trotteurs mâles de 3 ans tandis que Pub Crawl, le gagnant de trois de ses quatre derniers départs, est le choix à 4 contre 5 dans le Thanksgiving Classic pour les trotteuses de 3 ans.

High Minded est la favorite à 9 contre 5 dans le Thanksgiving Classic pour les ambleuses de 3 ans.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

28
Nov.

Le Gray et Le Mazarine en tête d’affiche dimanche à Woodbine

Par WOODBINE

Un duo de stakes pour jeunes chevaux avec une bourse de 150 000 $, le Gray et le Mazarine, mettent en évidence le programme d...

Lire plus
28
Nov.

Les meilleurs chevaux dans l’action dimanche à Cal Expo

Par CAL EXPO

Oneida Blue Chip, qui a couru au plus haut niveau cet été à Running Aces dans le Minnesota, se profile comme celle à battre d...

Lire plus
28
Nov.

Braxten Boyd profite de son parcours en 2021

Par SALLE DES NOUVELLES/Gordon Waterstone, USTA

Le conducteur Braxten Boyd a remporté 224 courses au cours de ce qui semble être une année exceptionnelle. Mais 222 d'entre e...

Lire plus