Callahan profite de la victoire du « capitaine » dans l’Hambo

Captain Corey remportant l’Hambletonian. (Photo courtoisie de Lisa photo)

Callahan profite de la victoire du « capitaine » dans l’Hambo

À 3h58, le 11 août 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Alors que Captain Corey se dirigeait vers la victoire dans l’Hambletonian d’un million de dollars samedi, Corey Callahan faisait partie des téléspectateurs qui l’encourageaient.

« Je n’ai jamais été aussi lié à un cheval pour lequel je n’ai aucun intérêt comme propriétaire ou conducteur », a déclaré Callahan en riant. « C’était vraiment amusant. »

Callahan était le conducteur régulier du père de Captain Corey, Googoo Gaagaa, lors de la saison record du poulain à 3 ans en 2012.

Plusieurs années après que Googoo Gaagaa a pris sa retraite au haras, Callahan a suggéré à Carter Duer d’accoupler une jument à l’étalon, qui se trouvait en Pennsylvanie à l’époque.

Duer a accouplé une jument par Angus Hall nommée Luv U All avec Googoo Gaagaa, ce qui a donné naissance à un poulain le 16 avril 2018.

« Quand il est né, Carter et (son fils) John ont eu l’idée de lui donner mon nom », a déclaré Callahan, dont le surnom est The Captain. « C’est spécial, c’est sûr. »

Callahan a connu un certain nombre de moments mémorables avec Googoo Gaagaa, qui a débuté sa saison de 3 ans après une première année de 6 en 6 sur le circuit Maryland Sire Stakes et qui s’est terminé avec un record du monde de 1:56 sur le demi-mille de la piste Ocean Downs.

Googoo Gaagaa, un fils de Cam’s Rocket et de la jument Kora’s Trotter élevé et appartenant à Richard Hans, a remporté son premier départ sur le Grand Circuit en mai 2012, remportant le Simpson Memorial par cinq longueurs en 1:54.1 à The Meadowlands. Callahan se souvient de la description de l’annonceur de la piste Ken Warkentin alors que le cheval franchissait la ligne d’arrivée.

« Dites bonjour à Googoo Gaagaa », s’est exclamé Warkentin. « C’est pour de vrai. »

Un mois plus tard, Googoo Gaagaa a établi un record du monde avec une victoire de 1:51.3 lors de son éliminatoire du Earl Beal Jr. Memorial à Pocono Downs. En finale, Googoo Gaagaa a parcouru le mile le plus rapide de tous les temps sur un ovale de cinq-huitième, gagnant en 1:50.4.

« C’était vraiment cool », a déclaré Callahan.

Googoo Gaagaa n’était pas éligible à l’Hambletonian, mais a battu le vainqueur de l’Hambletonian, Market Share deux semaines après l’Hambo dans le The Colonial à Harrah’s Philadelphia. Son temps de 1:52.1 était un record de stake et de piste.

« Goo et moi étions premiers et nous avons battu le champion de l’Hambo ce jour-là », a déclaré Callahan. « Cette marque tient toujours à (Philly). Depuis, il y a eu beaucoup de bons chevaux de 3 ans. Pour que cette marque ait tenu aussi longtemps, c’est évidemment un gros exploit. »

Pendant sa carrière en course, Googoo Gaagaa était reconnu pour sa foulée. Callahan voit la même chose chez Captain Corey, qui était le seul des 14 poulains enregistrés engendrés par Googoo Gaagaa à se vendre aux enchères en 2019. Il a été adjugé pour 150 000 $ et appartient maintenant à SRF Stable, Knutsson Trotting Inc., Midnight Sun Partners Inc., et Ake Svanstedt Inc.

« J’en ai élevé quelques-uns à Goo et j’en ai vu d’autres, mais je n’en avais jamais vu un qui avait une allure similaire avant Captain Corey », a déclaré Callahan. « Tous les autres allaient plus comme des trotteurs, un peu haut à l’avant et n’avaient pas vraiment le même mouvement de balayage. Corey a été le premier que j’ai vu qui lui ressemblait vraiment. »

« Je sais que Carter et John avaient vraiment confiance en lui quand ils l’ont vendu comme yearling. Quand il était dans le pré, John avait dit, je pense vraiment que ce cheval a le même genre d’extension que Goo. Il avait raison. »

Après la victoire de Captain Corey avec le conducteur-entraîneur Svanstedt dans l’Hambletonian, Callahan s’est rendu sur les réseaux sociaux pour exprimer sa joie.

« Tellement heureux pour Goo qu’un cheval perpétue son héritage », a-t-il déclaré.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus