Chaque jour est un frisson pour DiCostanzo

À 0h03, le 21 janvier 2022 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

Adolescente, Nicole DiCostanzo ne savait qu’une chose sur les courses attelées : elle adorait ça. Elle n’avait pas de famille dans l’industrie, mais regardait constamment les courses et a finalement suivi des amis impliqués dans le sport jusqu’à la piste. Peu de temps après, DiCostanzo a acheté son premier cheval et il n’y a pas eu de retour en arrière.

Depuis cet achat initial il y a sept ans, l’implication de DiCostanzo dans le sport est passée de la possession et de l’entretien à l’entraînement et à la conduite. La jeune femme de 23 ans a remporté sa première victoire en tant qu’entraîneur en 2018 et a décroché sa première victoire en tant que conducteur plus tôt ce mois-ci dans une course amateur de la série GSY à The Meadowlands. Un deuxième triomphe de la série GSY a suivi une semaine plus tard à Freehold.

« Je suis essentiellement tombé dans le secteur des chevaux », a déclaré DiCostanzo. « En tant que petit enfant, j’étais un peu obsédé par le fait de les regarder à la télévision. J’avais quelques amis qui le faisaient, et je me suis accroché à l’hippodrome et j’ai commencé à faire des paddocks. Je ne savais pas vraiment ce que je faisais, mais après un mois j’ai acheté mon premier cheval. »

« Depuis ce jour, je m’y suis habitué. Je le fais depuis sept ans maintenant et c’est un frisson chaque matin d’aller à l’écurie et de sauter sur un jog cart. Je ne sais pas vraiment ce que je ferais sans les courses attelées. »

DiCostanzo possède une écurie de cinq chevaux dans le centre du New Jersey. L’année dernière, elle a remporté 15 de ses 122 courses et 257 264 $ en tant qu’entraîneur. Une grande partie de son succès est survenue à Yonkers, où elle a gagné 10 fois et a vu son ambleur Uptown Funk courir dans le handicap ouvert.

En tant que conducteur, DiCostanzo a débuté en 2019. Elle a couru 12 fois avant de gagner avec Rockabilly Charm, entraîné par Victoria D’Alessandro, le 7 janvier à The Meadowlands. Sa deuxième victoire est également survenue avec Rockabilly Charm et le duo revient dans la série GSY dans la septième course vendredi au Big M.

« Le plus grand frisson que j’ai eu est de gagner à The Meadowlands », a déclaré DiCostanzo. « J’ai toujours regardé les amateurs, et quelques conducteurs amateurs, et cela m’a beaucoup intrigué. Je voulais le faire, mais je n’étais pas sûr de pouvoir le faire. J’ai fait un tas de qualifications, et je n’étais pas vraiment trop confiante. »

« L’année dernière, j’ai mis la main à la pâte et je me suis dit que je pouvais le faire et que je voulais le faire. J’ai travaillé très dur pour arriver là aujourd’hui. C’est fou. Je regarde mes reprises et je me dis, est-ce vraiment moi ? C’est une bénédiction. »

DiCostanzo a l’impression d’avoir cliqué avec Rockabilly Charm.

« (Victoria) m’a demandé de conduire Billy et il est un saint depuis », a déclaré DiCostanzo. « Elle est presque convaincue qu’il ne fait que du bien pour moi. Je pense que je m’entends bien avec lui. Je pense que c’est un cheval de fille à coup sûr. Il va au bâton, il est super à conduire. Il donne tout, je vous le dis. »

Le cheval préféré de DiCostanzo, cependant, reste son premier, Steady Pulse toujours actif.

« Nous avons parcouru un long chemin ensemble », a déclaré DiCostanzo. « Il m’a probablement appris à peu près tout ce que je sais. »

Quant à son avenir, DiCostanzo espère poursuivre sa carrière. Progressivement.

« L’année dernière a été en quelque sorte la première année où les gens ont remarqué », a déclaré DiCostanzo. « J’essaie juste de réussir par moi-même. Je ne dépasserai pas beaucoup les six chevaux car je fais tout moi-même. Je n’ai pas d’employés. »

« Alors, je vais essayer de continuer à faire ce que je fais. Je vais certainement réclamer quelques chevaux de plus pour moi-même et j’ai beaucoup de bons propriétaires en ce moment. Je vais essayer de rester entre cinq à 10 chevaux à l’entraînement, puis conduire le week-end pour le plaisir. »

« Ma famille et mes amis sont très fiers de moi. Si vous y mettez votre raison, vous pouvez tout faire. C’est le dynamisme que j’ai. »

En plus de deux courses de la série GSY vendredi, le programme de 15 courses à The Meadowlands comprend un Trot préféré de 31 500 $. Warrior One est le favori de la cote matinale à 5 contre 2.

Les courses commencent à 18h20.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

19
Août.

Les trotteuses comme têtes d’affiche, vendredi

Par DANIEL DELISLE

Par un singulier concours de circonstances qui respecte en tous points le privilège des proprios et des entraîneurs, d’inscri...

Lire plus
19
Août.

Choix de Daniel “Le Prof” Delisle à H3R

Par DANIEL DELISLE

Choix gagnants : 95/227 – 41.9% Vendredi 19 août 1ère : 6-2-7-3 2e : 2-1-6-8 3e : 5-4-2-1 4e : 8-1-6-7 5e : 5-3-6-1...

Lire plus
19
Août.

Choix du vendredi 19 août

Par SALLE DE NOUVELLES

Saratoga (T) – 3e course : (1) GALERIO Gulfstream (T) – 6e course : (2) MARYQUITECONTRARY Monmouth Park (T) – 4e course...

Lire plus