« Chip » reste puissant à Monticello

À 0h02, le 7 février 2024 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

Gary Messenger décrit Chip Chip Conway comme « un petit cheval coriace », et il est facile de comprendre pourquoi.

Après avoir été absent cinq mois en raison d’une opération intestinale d’urgence en 2022, le trotteur mâle alors âgé de 6 ans est revenu dans l’action à la mi-octobre de la même année à Monticello et a remporté l’Open. Il a clôturé cette saison en montant sur le podium six fois de plus en huit départs, en remportant trois.

Mais ce n’était qu’un échauffement pour 2023. L’année dernière, Chip Chip Conway a remporté 14 victoires pour terminer à égalité au premier rang des trotteurs âgés d’Amérique du Nord. En fait, seul Goomster, 3 ans, en avait plus, avec 16.

En conséquence, Chip Chip Conway a été nommé trotteur de l’année à Monticello pour la deuxième fois de sa carrière. Il a remporté son premier titre en 2021.

« C’est tout simplement la star de l’écurie », a déclaré Messenger, qui a élevé et possède Chip Chip Conway avec Ken Weckstein, en plus d’entraîner le cheval. « Tout le monde l’aime. »

Qu’est-ce qu’il n’y a pas à aimer? Chip Chip Conway, un fils de 8 ans de Conway Hall-Get Chipped, a remporté 43 de ses 149 courses en carrière et a gagné 340 431 $. Vainqueur de la série New York Sire Stakes à l’âge de 2 ans, il a récolté 121 fois une part de la bourse.

« Il essaie à cent pour cent chaque semaine », a déclaré Messenger. « C’est un petit cheval coriace. Il a été opéré il y a deux ans et il a un petit problème, mais je touche du bois, il ne perd pas son rythme ; il y reste. Il continue juste d’essayer. »

Messenger a entraîné la mère de Chip Chip Conway, Get Chipped, qui a été achetée par Weckstein et un partenaire à l’âge de 3 ans. Messenger en en devenu copropriétaire trois ans plus tard. La jument a terminé sa carrière de sept ans avec 27 victoires et 415 424 $ de bourses.

Chip Chip Conway était le premier poulain de Get Chipped.

« C’était une très gentille jument », a déclaré Messenger. « Elle a eu une infection au pied. Nous l’avons arrêtée et accouplée.

Messenger et Weckstein ont reçu le prix Cradle of the Trotter Breeders décerné par la section Monticello-Goshen de la US Harness Writers Association lors de son banquet de remise de prix annuel en décembre. En plus de Chip Chip Conway, les deux hommes ont connu du succès avec Spectacular Plus, un mâle de 2 ans d’élevage local, qui a remporté quatre tours préliminaires de la série NYSS Excelsior et a terminé deuxième dans la finale.

« C’est une très belle récompense », a déclaré Messenger. « Nous n’élevons pas beaucoup, donc obtenir ce prix était très inattendu. »

Messenger, originaire de Monticello, a débuté dans les courses sous harnais au début des années 1970, en collaboration avec Clint Galbraith, avant de créer sa propre écurie en 1976. Au fil des années, il a été l’un des principaux conducteurs et entraîneurs à Mighty M.

« Personne dans ma famille n’a jamais travaillé avec des chevaux », a-t-il déclaré. « Quand je suis sorti du lycée, j’ai rencontré un gars qui avait quelques chevaux et il m’a emmené sur la piste. Je l’ai un peu aidé avec ses chevaux ; c’est à peu près comme ça que j’ai commencé. »

« Je vais avoir 70 ans cette année et je me lève encore tous les matins pour nourrir les chevaux. Tout le monde me dit de prendre ma retraite, mais je ne veux pas prendre ma retraite. Qu’est-ce que je vais faire? J’adore les animaux et j’aime les affaires. »

Chip Chip Conway fera son quatrième départ cette année mercredi à Monticello. Il est le favori de la cote matinale à 5 contre 2 dans l’Open, partant de la sixième position avec le conducteur Jim Taggart Jr. dans un peloton de six. Il se lance dans la course après une victoire dans l’Open le 31 janvier, qui faisait suite à une troisième et une deuxième dans la même catégorie plus tôt dans le mois.

« Il a couru assez solidement », a déclaré Messenger. « Il n’est peut-être pas aussi vif qu’il pourrait l’être, mais il a bien couru. Il va bien. Il a gagné la semaine dernière. Il est toujours d’une position à l’extérieur, donc c’est difficile pour lui. »

Quant à l’avenir du cheval, c’est assez simple.

« Nous allons simplement continuer à le faire courir », a déclaré Messenger. « Quand il prendra sa retraite, je le prendrai ici, sur ma ferme. Il sera là aussi longtemps que je serai là. »

Texte original (en anglais) : ‘Chip’ remains mighty at Monticello

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

15
Juil.

Monticello accueillera le circuit NYSS lundi

Par Laurent Sauvé/Monticello Raceway

Lundi 15 juillet, la piste Monticello présentera une tranche des New York Sire Stakes et trois divisions de l'Excelsior pour...

Lire plus
15
Juil.

One More Bet, c’est du sérieux

Par DANIEL DELISLE

Difficile de décerner une étoile à l’un ou l’autre, l’une ou l’autre de gagnants des quatre divisions du Trophée des Éleveurs...

Lire plus
15
Juil.

Choix du lundi 15 juillet

Par SALLE DES NOUVELLES

Finger Lakes (T) – 1e course: (3) TOAST TO SUCCESS (Lake’s Lucky) Parx  (T) – 6e course: (2) PRINCESS RUNAWAY (Brisnet S...

Lire plus