Coupe de l’Avenir : beaucoup d’appelés, peu d’élus

À 0h15, le 24 juillet 2021 Par DANIEL DELISLE

C’est un secret de Polichinelle : préparer des 2 ans pour participer aux courses n’est pas chose simple. S’il fallait des preuves supplémentaires de cette affirmation, en voici une de plus pour le Coupe de l’Avenir, édition 2021, amble.

A lire dans la chronique de Daniel Delisle.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

22
Jan.

Big M est un grand moment pour un couple de Chicago

Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

Lorsque l’ambleur de 5 ans Bobcat Bay a gagné plus tôt ce mois-ci à The Meadowlands, ce fut un grand moment dans la maison Mu...

Lire plus
22
Jan.

Les nouveaux envahisseurs

Par DANIEL DELISLE

Pour les gens de chevaux, les États-Unis sont une terre d’accueil privilégiée. On a vu au fil des ans défiler d’abord des Can...

Lire plus
22
Jan.

Lure Him In à Gulfstream pour le Sunshine Turf

Par GULFSTREAM

Lure Him In a été attiré vers le sud de la Floride, où le cheval né en Floride a été inscrit pour tenter une cinquième victoi...

Lire plus