Cox espère célébrer dans le Classic de 150 000 $ avec Ain’t Da Beer Cold

À 1h26, le 22 octobre 2021 Par LAUREL PARK

Kenny Cox a obtenu sa licence d’entraîneur en 1987, l’année suivant le lancement du Maryland Million. Bien que basé dans l’État tout au long de sa carrière, qui comprend deux titres et plusieurs gagnants de stakes dont Flaming Emperor, il n’a pas encore remporté de course lors de cet événement.

Cox espère changer cela cette année dans la plus grande course de toutes, le Classic de 150 000 $ samedi à Laurel Park, avec Ain’t Da Beer Cold, un hongre de 3 ans appartenant à Matt Spencer, à l’épouse de Cox, Kelly Jo, et à Charlie Bonucelli.

Le Classic de 1 1/8 mille pour les chevaux de 3 ans et plus fait la une d’un programme de 12 courses comportant entre autres huit stakes dans le « Maryland’s Day at the Races », célébrant la progéniture des étalons dans l’État. Prévu à la 11e course, le Classic sera à 17h10.

L’heure de départ de la première course samedi est à 11 h 30.

Avec l’absence du vainqueur de 2020 Monday Morning Qb, c’est la deuxième année consécutive mais seulement la septième fois au cours des 24 dernières années et la 10e dans l’histoire de l’événement que le Classic n’aura ni le vainqueur de l’année précédente ni un ancien champion dans le peloton.

Sur le papier, Ain’t Da Beer Cold a été bien battu lors de ses deux seuls départs cette année, deux sprints, le plus récent ayant eu lieu le 17 septembre à Laurel. Coté à 20 contre 1, il n’a débuté sa deuxième saison que le 14 août à la piste Pimlico dans une course sous conditions avec allocation, disputée sur six furlongs.

Cox, originaire de Gallupville, dans le Maryland, près de l’ancien hippodrome de Bowie, a creusé plus profondément la forme d’Ain’t Da Beer Cold et a noté son succès les deux seules fois où le fils de Freedom Child a performé sur une piste en terre, remportant une course de réclamation avec allocation en novembre dernier et a été battu par « un nez » dans le comté de Howard un mois plus tard, tous deux sur la distance de 1 1/16 mille à Laurel.

« Il n’est pas exclu que ce cheval puisse courir très bien dans le Classic, en fait », a déclaré Cox. « Il s’entraîne vraiment bien. C’est un cheval de longue distance et la dernière fois, c’était un effort très décevant de la façon dont il a été battu. Mais c’est un cheval qui ne veut pas de boue sur son visage. Il a en quelque sorte eu de la boue et a reculé. Nous avons fait des analyses de sang et il avait des problèmes et nous les avons résolus. »

« Il a travaillé l’autre jour et [jockey] Angel [Cruz] est venu et l’a fait travailler. J’ai dit que si ce cheval irait bien, alors nous le courrons dans le Classic », a-t-il ajouté. « Il n’a jamais travaillé aussi bien qu’il l’a fait [ce jour] dans toute sa carrière depuis que je l’ai eue, même en tant que bébé quand il était dans sa meilleure forme. Il a travaillé en 47 [secondes], est sorti avec une tonne de chevaux et il n’est généralement pas un bon cheval de travail tout seul. Angel a dit qu’il n’aurait pas pu lui demander d’en faire plus. Il était juste assis sur lui et il avait une tonne de cheval. »

Ain’t Da Beer Cold, élevé par Spencer et Kelly Jo Cox, a trébuché au départ dans le Maryland Million Nursery l’année dernière et a perdu toute chance, terminant huitième. Cruz a été engagé pour le Classic de la 5e position.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

28
Nov.

Le Gray et Le Mazarine en tête d’affiche dimanche à Woodbine

Par WOODBINE

Un duo de stakes pour jeunes chevaux avec une bourse de 150 000 $, le Gray et le Mazarine, mettent en évidence le programme d...

Lire plus
28
Nov.

Les meilleurs chevaux dans l’action dimanche à Cal Expo

Par CAL EXPO

Oneida Blue Chip, qui a couru au plus haut niveau cet été à Running Aces dans le Minnesota, se profile comme celle à battre d...

Lire plus
28
Nov.

Braxten Boyd profite de son parcours en 2021

Par SALLE DES NOUVELLES/Gordon Waterstone, USTA

Le conducteur Braxten Boyd a remporté 224 courses au cours de ce qui semble être une année exceptionnelle. Mais 222 d'entre e...

Lire plus