« Cuatro » revient après un hiver de changements

Cuatro De Julio a remporté 9 de ses 14 courses l’an dernier. Photo : USTA/Ken Weingartner

« Cuatro » revient après un hiver de changements

À 0h03, le 21 mai 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Après une intersaison d’ajustements, Cuatro De Julio a fait de son mieux lors de ses débuts saisonniers la semaine dernière, remportant une division du circuit New Jersey Sire Stakes pour les trotteurs mâles de 3 ans à The Meadowlands. Son entourage espère une répétition lors du deuxième tour de la série le vendredi 21 mai au Big M.

Cuatro De Julio a remporté neuf de ses 14 courses l’année dernière, alors que son meilleur temps de 1:51.3 s’est classé deuxième parmi tous les trotteurs de 2 ans derrière le record du monde de Southwind Tyrion de 1:51. Le poulain d’humeur changeante a terminé deuxième une fois et a brisé son allure dans ses quatre défaites.

Au cours de l’hiver dernier, l’entraîneur Marie Ortolan Bar avait pour objectif de stabiliser le tempérament de Cuatro De Julio sur la piste. Tout d’abord, elle a acheté un ambleur nommé Shoot Me Straight pour faire du jogging et s’entraîner avec Cuatro De Julio. Le trotteur, habitué à travailler seul, s’adapta lentement à avoir un compagnon.

« Au début, il ne restait pas à côté de lui. Impossible », a déclaré Ortolan Bar. « Il a fallu un mois à (Cuatro De Julio) pour l’accepter. Mais maintenant, il ne veut pas aller sur la piste sans son ami. Il a appris à être avec un autre. »

De plus, Ortolan Bar a expérimenté différents mors et brides. Après avoir vu Cuatro De Julio se qualifier à Miami Valley en 1:54.1 et gagner par 23 longueurs le 14 avril, elle a décidé de l’inscrire dans une course pour la première fois avec une bride ouverte dans le circuit NJSS la semaine dernière.

« Il était important de régler le problème », a déclaré Ortolan Bar, qui entretient une relation privilégiée avec le poulain d’élevage local depuis ses tout débuts. « Nous devons le contrôler. Après la qualification, j’ai dû trouver une solution. Je l’ai trouvé, mais cela a pris du temps. Il n’aime pas beaucoup. Plus vous essayez de le contrôler, plus il se bat avec vous. Vous devez trouver un moyen de lui mettre quelque chose de confortable et d’être détendu. »

« Parfois, il peut être si adorable, mais quand il se met en colère, il veut tout contrôler. Ils disent qu’il est fou. Je dis NON. Il est fou de talent. Vous devez juste le comprendre. Est-il spécial? Oui. Est-il difficile? Oui. Mais nous essaierons de trouver une solution. »

Cuatro De Julio a une cote matinale de 6 contre 5 dans la deuxième des deux divisions du New Jersey Sire Stakes d’une bourse de 25 000 $ vendredi. Le poulain partira de la septième position dans un peloton de huit avec Lucas Wallin dans le sulky. Wallin la semaine dernière a pris la relève en dernière minute pour le conducteur Louis Baudron, qui n’a pas pu voyager depuis la France.

Ortolan Bar a choisi Wallin pour la mission parce qu’elle pensait qu’il conviendrait bien avec son cheval. Wallin, 28 ans, a été un conducteur à succès en Europe et aux États-Unis avant de passer ces dernières années à se concentrer sur sa propre écurie d’entraînement.

« Il a du talent et il n’est pas stressé », a déclaré Ortolan Bar. « Avec ce cheval, c’est un match parfait car il est calme. Je sais qu’un conducteur de relève est important. Ils le font tous les jours. Ils sont bons. Mais Lucas, il n’a pas oublié comment être un bon conducteur. Alors pourquoi pas? Il va très bien avec mon cheval. Et j’adore partager ce cheval. Je sais que pour l’avenir de ces « enfants », je dois leur donner une chance. »

Wallin, qui a guidé Cuatro De Julio vers une victoire en 1:53.1 la semaine dernière, était reconnaissant.

« Ce fut une expérience dont je me souviendrai très, très longtemps », a déclaré Wallin. « Tout d’abord, c’est un très bon poulain. Il l’a montré à maintes reprises l’année dernière. Et c’est bon pour votre propre développement et votre propre expérience de conduire des chevaux comme ça. »

« Je suis très reconnaissant qu’ils me fassent confiance et me permettent de le conduire. Jean Pierre Dubois (éleveur et propriétaire) est une légende partout, alors conduire dans une course pour lui, c’est gros. Et lui donner une victoire était encore plus agréable. Le cheval a eu quelques problèmes l’année dernière, il était un peu trop agressif, mais ils ont fait un très bon travail avec lui en hiver. Il était très agréable à conduire la semaine dernière. J’espère qu’il sera le même vendredi. »

Cuatro De Julio fait partie des 14 chevaux éligibles au Hambletonian dans les épreuves du NJSS vendredi pour les trotteurs mâles. L’Hambletonian pour une bourse de 1 million de dollars aura lieu le 7 août à The Meadowlands.

Le deuxième choix à 7 contre 2 dans la deuxième division NJSS est Mon Amour entraîné par Ake Svanstedt, qui est également un produit de Dubois et élevé par Ortolan Bar. Il a terminé deuxième derrière Cuatro De Julio la semaine dernière. Locatelli, entraîné par Nancy Takter, est le favori à 2 contre 1 dans la première division.

La finale de la série d’une bourse de 200 000 $ aura lieu le 28 mai.

Il y a aussi deux divisions du circuit NJSS pour les trotteuses de 3 ans vendredi à The Meadowlands. Eazy Pass est le favori à 2 contre 1 en première division tandis que Beltassima est le favori à 3 contre 1 dans la deuxième division.

Les courses commencent à 18 h 20 vendredi à The Meadowlands.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus