Des pouliches vedettes vont se battre dans l’USS Indianapolis à Hoosier

À 0h33, le 5 novembre 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/Gordon Waterstone, USTA

Hot Mess Express a remporté ses 10 départs cette année à Harrah’s Hoosier Park, mais la pouliche ambleuse de 3 ans semble sans doute avoir du pain sur la planche si elle espère réussir 11 en 11 vendredi soir (5 novembre) dans l’USS Indianapolis.

La course est l’un des quatre événements importants au programme pour les chevaux de 3 ans qui comprend également le Monument Circle de 220 000 $ pour les ambleurs mâles, le Carl Erskine de 165 000 $ pour les trotteurs mâles et le Crossroads of America de 105 000 $ pour les pouliches.

« Je pense que (l’USS Indianapolis) est la meilleure course de tout le programme », a déclaré le conducteur Yannick Gingras, qui sera derrière Blue Diamond Eyes dans l’USS Indianapolis.

Sur le programme de 14 courses figurent également six courses désignées comme événements commémoratifs pour les conducteurs décédés, avec deux chacune pour Richard Macomber, Brad Hanners et Eric Ledford, ce dernier étant décédé il y a quelques semaines à peine le 14 octobre.

Quant à Hot Mess Express, qui est choisi comme la favorite de la cote matinale à 8 contre 5 de la quatrième position avec le conducteur John DeLong dans l’USS Indianapolis (course 11), elle affrontera le duo entraîné par Ron Burke soit la gagnante du Jugette Scarlett Hanover (huitième position, 5 contre 2) et la championne des Kentucky Sires Stakes Blue Diamond Eyes (troisième position, 4 contre 1) et la récente importation irlandaise Oakwoodannabella (sixième position, 5 contre 1), dont les sept départs américains cette année incluent un record de piste à Dayton Raceway pour les ambleuses (1:49.3) ainsi qu’un deuxième dans le Courageous Lady et une troisième dans la finale du Jugette.

Montrant la qualité de la catégorie cette année, les stars absentes de la course incluent la récente championne du Breeders Crown Test Of Faith, actuellement le cheval le mieux classé dans le sondage hebdomadaire Hambletonian Society/Breeders Crown, la gagnante du Fan Hanover Fire Start Hanover et la gagnante du Lynch Memorial Grace Hill.

« C’est une année très difficile pour les pouliches ; il y a beaucoup de bonnes pouliches là-bas », a déclaré Tony Alagna, l’entraîneur de Hot Mess Express. « Ça a été un super groupe de pouliches en course et je ne sais pas combien reviendront (en 2022), mais la nôtre revient à coup sûr. »

Alors que l’entraîneur Brian Brown a choisi de ne pas inscrire Oakwoodanabella au Breeders Crown du mois dernier à The Meadowlands, il l’a plutôt fait courir dans une course régulière à Big M le 29 octobre, où elle a remporté l’événement de 36 000 $ en 1: 51.3.

Scarlett Hanover, qui a suivi sa victoire du Jugette avec une deuxième et une première (son meilleur effort en carrière de 1:50.4 dans la Super Finale des Ontario Sires Stakes) à Woodbine Mohawk, a terminé deuxième à une longueur de Test Of Faith dans le Breeders Crown de 600 000 $ après que l’entraîneur Ron Burke ait accepté un laisser-passer et s’est absenté des éliminatoires. Blue Diamond Eyes, qui a terminé troisième dans son éliminatoire du Crown, a terminé quatrième dans la finale.

Quant à Hot Mess Express, elle s’amène dans l’USS Indianapolis avec une séquence de cinq victoires consécutives – toutes à Hoosier Park en tant que favorite à 1 contre 9 – qui comprend la finale des Indiana Sires Stakes. La fille de Panther Hanover a récolté des victoires à ses deux derniers départs dans le Pegasus et le Circle City, portant sa fiche à Hoosier Park à 17-12-3-0, avec 574 565 $ en gains. Le total représente 75,5% de son total de gains en carrière de 760 699 $, dont la majeure partie a été amassée pour le propriétaire Sam Bowie, qui a acheté en privé la pouliche ambleuse en juillet 2020.

En 2021, Hot Mess Express a pris le départ 15 fois, avec 13 victoires et une seconde, celle du Fan Hanover de 335 750 $ à Mohawk Park. Elle n’a qu’une seule performance hors bourses, à savoir une sixième place dans le Lynch Memorial de 250 000 $ fin août à Pocono Downs.

« À part le départ à Pocono lorsque ses analyses de sang sont revenues moins bons, elle est restée en forme toute l’année », a déclaré Alagna. « Elle se protège elle-même et voyage bien, et cela fait une grande différence. »

Tim Tetrick a pris les guides derrière Scarlett Hanover pour ses victoires dans les deux courses du Jugette, et après son retour de deux départs au Canada, il a repris la monture pour le Breeders Crown. Démarrant de la 10e position, Tetrick et Scarlett Hanover ont suivi derrière la future gagnante Test Of Faith pour terminer à seulement une longueur de la victoire. Placée huitième au demi-mille, Scarlett Hanover a franchi l’autre demi-mille en 54.1 et le dernier quart en 26 pour s’assurer les honneurs de la deuxième place.

« Je pense que sa course était super; elle a très bien couru », a déclaré Tetrick. « Je l’ai conduite en premier dans le Jugette quand elle a gagné les deux courses consécutives, et quand elle est allée au Canada, je n’y suis pas allé, mais je l’ai repris pour le Breeders Crown et elle a très bien couru. »

Quant au départ de la huitième position dans l’USS Indianapolis, Tetrick n’est pas inquiet.

« Elle a la vitesse au départ quand vous en avez besoin », a déclaré Tetrick à propos de la fille de Bettor’s Delight dont les gains en carrière s’élèvent à 853 856 $ pour les propriétaires Burke Racing Stable, Frank Baldachino, J&T Silva-Purnel & Libby et Weaver Bruscemi. « Je ne l’ai pas utilisé (dans le Breeders Crown) parce que j’étais bien placé pour suivre le meilleur cheval. C’est un super groupe de pouliches cette année, c’est sûr. »

Blue Diamond Eyes s’amène dans l’USS Indianapolis en tant que la plus rapide pouliche de trois ans cette année. La fille de Captaintreacherous a remporté une tranche de la série Kentucky Sires Stakes Championship Series le 12 septembre en 1:47.2, puis elle a enchaîné une semaine plus tard avec un effort de 1:47.4 pour remporter la finale de 250 000 $. Ces deux efforts sont un-deux sur la liste de vitesse dans la catégorie, avec le 1:48.3 de Hot Mess Express chronométré dans le Mistletoe Shalee le 17 juillet à The Meadowlands à égalité au troisième rang avec Test Of Faith.

Bien que Blue Diamond Eyes n’ait pas gagné en quatre départs depuis, y compris sa quatrième place après un parcours à l’extérieur dans le Breeders Crown, le conducteur Gingras a déclaré qu’elle avait conservé sa forme.

« J’étais premier à l’extérieur la semaine dernière (dans le Breeders Crown) et j’espérais une randonnée un peu meilleure que cela, mais à part ça, elle a vraiment bien couru », a déclaré Gingras à propos de Blue Diamond Eyes, qui a amassé des revenus en carrière de 1 058 464 $ pour les propriétaires Tom et Scott Dillon. « Nous l’avons conduit de l’arrière la semaine précédente et elle ne finissait pas aussi bien même si elle a terminé troisième à « un cou », mais nous avons changé de bride la semaine dernière et cela a plutôt bien fonctionné. Nous lui avons mis une bride à bascule pour ouvrir et fermer et mieux attirer son attention. »

Début des courses à 18h30 vendredi à Harrah’s Hoosier Park.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

28
Nov.

Le Gray et Le Mazarine en tête d’affiche dimanche à Woodbine

Par WOODBINE

Un duo de stakes pour jeunes chevaux avec une bourse de 150 000 $, le Gray et le Mazarine, mettent en évidence le programme d...

Lire plus
28
Nov.

Les meilleurs chevaux dans l’action dimanche à Cal Expo

Par CAL EXPO

Oneida Blue Chip, qui a couru au plus haut niveau cet été à Running Aces dans le Minnesota, se profile comme celle à battre d...

Lire plus
28
Nov.

Braxten Boyd profite de son parcours en 2021

Par SALLE DES NOUVELLES/Gordon Waterstone, USTA

Le conducteur Braxten Boyd a remporté 224 courses au cours de ce qui semble être une année exceptionnelle. Mais 222 d'entre e...

Lire plus