France Go de Ina a bien voyagé pour le Preakness

À 1h09, le 10 mai 2021 Par PIMLICO

France Go de Ina propriété de Yuji Inaida a voyagé exceptionnellement bien pour un poulain de 3 ans avec une carrière de quatre courses pour un entraîneur qui n’a jamais hésité à s’éloigner du Japon pour des stakes internationaux majeurs.

France Go de Ina, arrivé samedi soir à la piste Pimlico pour un départ prévu dans le 146e Preakness Stakes samedi, sera le deuxième cheval sellé par l’entraîneur Hideyuki Mori à prendre le départ dans une course de la Triple couronne. Sky Captain, qui a terminé 14e dans le Derby du Kentucky en 1995, a été le premier des six chevaux que Mori a amenés aux États-Unis pour participer à des stakes de grade 1.

Mori, 62 ans, qui a récemment sellé Jasper Prince pour une 14e place dans le sprint du Breeders ‘Cup 2020 à Keeneland, n’a pas réussi une victoire de Grade 1 aux États-Unis, mais il a fait l’histoire à travers le monde.

« Il voyage depuis le lancement de son écurie », a déclaré Kate Hunter, la représentante du Preakness pour la Japan Racing Association, dimanche matin à Pimlico. « Il a été le premier entraîneur japonais à remporter une course internationale à Hong Kong, et maintenant [les chevaux japonais] la gagnent chaque année. Il a été le premier à remporter un Grade 1 international à l’étranger, c’était en France. »

Mori est entré dans l’histoire de France en 1998 lorsqu’il a sellé Seeking the Pearl pour une victoire dans le Prix Maurice de Gheest à Deauville.

« Il est tout à fait le pionnier et continue de le prouver année après année en envoyant ses chevaux à l’étranger. Il aime voyager et offrir à ses propriétaires une expérience unique », a déclaré Hunter, qui a annoncé que Mori arriverait à Pimlico lundi. « C’est un grand honneur au Japon de dire: « J’ai couru en Arabie saoudite, j’ai couru en Amérique, j’ai couru dans le Preakness. » C’est quelque chose de spécial et une occasion unique à offrir à ses clients. »

France Go de Ina, qui a remporté deux de ses trois premières courses au Japon, s’est rendu à Dubaï, où il a terminé sixième au Derby des Émirats arabes unis le 27 mars avant de retourner au Japon. Le fils de Will Take Charge a été transporté du Japon à Los Angeles le 5 mai, où il a été en quarantaine pendant deux jours avant d’être expédié à Newark, dans le New Jersey, et de se rendre à Pimlico.

« Vous regardez un cheval qui peut gérer beaucoup de choses. Les chevaux américains en général sont probablement plus habitués à voyager que la plupart des chevaux japonais. Ils sont assez bons pour les longues promenades en remorque, mais ils ne volent pas beaucoup au Japon, donc vous avez un cheval qui peut gérer, non seulement voler vers l’Amérique, mais voler en aller-retour à Dubaï et puis ici », a déclaré Hunter. « S’il peut nous donner une solide performance, ce sera assez incroyable parce que c’est vraiment difficile pour le cheval. »

Hunter a rapporté que France Go de Ina s’était bien installée dans sa stalle à Pimlico. Le poulain élevé dans le Kentucky, qui a été acheté pour 100 000 $ lors de la vente de septembre 2019 à Keeneland, devrait s’entraîner à Pimlico mercredi.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus