Girouard attend avec impatience son retour à Big M

À 11h55, le 9 février 2024 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

Lorsque Michael Girouard montera dans le sulky pour la première course de vendredi (9 février) à The Meadowlands, ce sera la première course pour le natif du Massachusetts à Big M en 19 ans. Son départ suivant viendra beaucoup plus rapidement, quelques heures plus tard seulement.

Girouard devrait conduire deux chevaux de son écurie de sept chevaux vendredi à The Meadowlands, assis derrière Furious Beach lors de la course d’ouverture et Kick The Dirt Up dans le 10e. Les deux courses font partie des trois événements du Meadowlands Amateur Drivers Club au programme.

« J’espère que j’aurai un peu de chance », a déclaré Girouard, qui débutera la soirée avec deux départs à vie à Big M. « Quoi qu’il arrive, je vais certainement m’amuser. »

Girouard, un conducteur de quatrième génération qui a fait courir son premier cheval à l’âge de 5 ans, a remporté 130 courses comme conducteur et 542 comme entraîneur. Il a été initié au sport par son grand-père, Norman Letendre, alors qu’il grandissait à Spencer au Massachusetts.

« Ayant grandi près de mon grand-père, j’ai attrapé le virus très jeune », a déclaré Girouard. « Il n’a jamais eu une grande écurie, mais il a toujours eu deux à cinq chevaux qu’il entraînait et conduisait. J’ai toujours voulu passer du temps avec lui quand j’étais enfant. Il m’a rendu accro. »

Girouard a remporté sa première victoire comme conducteur en 1998 à Pompano Park et ses premières victoires comme entraîneur l’année suivante à la nouvelle piste Plainridge Park. Il a réduit sa participation aux courses pendant plusieurs années au milieu des années 2010 pour œuvrer dans une entreprise de camionnage, mais est revenu à temps plein en 2017. Depuis lors, son écurie a remporté 181 courses et 1,23 million de dollars en bourses.

« Je préférais vraiment les chevaux », a déclaré Girouard à propos de son retour au sport. « J’aime travailler avec les chevaux et être mon propre patron. La compétition est aussi amusante, surtout à Plainridge. La structure des bourses à Plainridge est phénoménale. Mais j’aime juste être avec les chevaux. »

Girouard, qui est cantonné à Spencer, a vu son écurie gagner 258 952 $ l’année dernière, soit juste en dessous de son record en carrière de 279 602 $ établi en 2021. Cependant, il a eu 65 départs de moins en 2023.

« L’année dernière, j’ai réduit à cinq chevaux pendant la majeure partie de l’année », a déclaré Girouard. « J’en ai eu quelques bons. Ce sont tous des chevaux bon marché que je possède. Le cheval le plus cher de mon écurie coûte 8 300 $. Cela me désavantage un peu, mais c’est quand même amusant. »

« (Kick The Dirt Up) a gagné près de 80 000 $ l’année dernière. Je l’ai réclamé pour 8 000 $ (en 2021). J’ai un autre cheval qui vient de repartir. Mon propriétaire n’a payé que 8 200 $ pour lui et il a gagné plus de 90 000 $. C’est bien. Nous avons eu de la chance et avions quelques bons chevaux. »

Quant à la conduite, Girouard s’est récemment concentré principalement sur les épreuves pour amateurs au Massachusetts et dans le Maine.

« C’est amusant de conduire chez les amateurs, mais je n’ai pas envie de conduire mes propres chevaux chaque semaine lors de courses régulières », a déclaré Girouard. « Mais j’apprécie quand je suis là-bas. »

Girouard envisageait d’essayer les amateurs à The Meadowlands depuis plusieurs années, mais n’avait jamais pensé que le moment était venu jusqu’à présent.

« Cela n’a tout simplement jamais fonctionné là où je pensais que les chevaux étaient assez bons pour aller là-bas », a déclaré Girouard. « J’espère y courir chez les amateurs au moins jusqu’à l’ouverture de Plainridge (à la mi-avril). Nous verrons comment ça se passe vendredi soir. Si ça se passe bien et que les chevaux sont compétitifs, je pourrais y rester plus longtemps. »

Furious Beach partira de la neuvième position lors de la première course de vendredi et a une cote matinale de 8 contre 1. Kick The Dirt Up, qui fait ses débuts cette année, partira de la deuxième position dans la 10e et a une cote de 12 contre 1.

« Avec Furious Beach, on va avoir besoin d’un peu de chance de la neuvième, a déclaré Girouard. « Kick The Dirt Up a fait un bris d’allure à Cumberland en décembre, puis est tombé malade et j’ai dû lui accorder un congé. Dans cette catégorie, il est probablement aussi bon que n’importe qui en course, mais comme c’est son premier départ, je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre. »

Girouard a déclaré qu’il reconnaît qu’un certain nombre de personnes le regarderont conduire à The Meadowlands, ajoutant en riant : « Si vous vous trompez, vous savez que vos copains vont vous envoyer des textos pour vous narguer. »

« J’aurais juste aimé avoir une meilleure position avec l’un d’eux et avec l’autre un peu plus de préparation, mais c’est comme ça », a-t-il déclaré. « Ça va être amusant. J’ai hâte d’y être. »

En plus de ses deux sorties, Girouard enverra Collusion Illusion dans la troisième course, un amble avec conditions pour pouliches et juments. Matthew Athearn conduira la jument de 5 ans, qui part de la deuxième position et a une cote matinale de 5 contre 1.

Les courses débutent à 18h20 à Meadowlands.

Texte original (en anglais) : Girouard looking forward to Big M return

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

29
Mai.

Tirage au sort mercredi pour le Championnat régional des conducteurs Québec/Est de l’Ontario

Par SALLE DES NOUVELLES/Steve Wolf

Le Championnat régional des conducteurs Québec/Est de l'Ontario (QEORDC), le troisième des quatre événements régionaux de cou...

Lire plus
29
Mai.

Le peloton du Camluck Classic est prêt

Par WESTERN FAIR

Les huit partants ont été confirmés pour le Camluck Classic de 150 000 $ de cette année, présentée par Seelster Farms, qui au...

Lire plus
29
Mai.

Choix du mercredi 29 mai

Par SALLE DES NOUVELLES

Parx (T) – 2e course: (7) KEY STAT (Brisnet Staff) Finger Lakes (T) – 6e course: (3) DISCO PRINCESS (Brisnet Staff) D...

Lire plus