Gutnick espère profiter de Dire Straits

À 0h59, le 2 juin 2023 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

Dire Straits s’est parfois retrouvé dans des positions difficiles, mais cela n’a rien fait pour diminuer l’opinion du propriétaire Richard Gutnick sur son trotteur de race. Après tout, Gutnick est bien conscient qu’en course, il n’y a pas d’argent pour rien.

Gagnant de multiples stakes l’année dernière, Dire Straits est l’un des neuf chevaux éligibles à l’Hambletonian dans la finale New Jersey Sire Stakes de 240 000 $ pour les trotteurs mâles de 3 ans vendredi à The Meadowlands. Le poulain de l’entraîneur Mattias Melander, avec David Miller aux guides, partira de la position neuf dans le peloton de 10.

La neuvième position est la position de départ la moins favorable à Big M cette saison, produisant 27 vainqueurs en 391 courses (6,9%). L’année dernière, Dire Straits a également atteint la finale du NJSS, où il est parti d’une autre position défavorable – la dixième.

« Sa malchance avec les positions dans les grandes courses continue », a déclaré Gutnick, qui a également vu Dire Straits coincé avec la position 10 dans la finale du Breeders Crown 2022 à Woodbine Mohawk. « J’espère que la loi de la moyenne fonctionnera et qu’à un moment donné, il commencera à obtenir de belles positions en finale. »

« Je l’ai adoré l’année dernière, si seulement il avait pu obtenir de meilleures positions. Je pense qu’il a un potentiel formidable. Il est mon espoir Hambo. Cela ne me dérange pas si les gens ne croient pas qu’il soit aussi bon que moi. J’aime sa rapidité et il a une attitude. J’aime les chevaux qui ont du caractère. »

Malgré ses mauvaises positions lors des finales du NJSS et du Breeders Crown de l’année dernière, Dire Straits a quand même récolté une part de la bourse dans ces courses. En fait, le poulain a rapporté de l’argent dans neuf de ses 10 départs au cours de la saison, totalisant 195 700 $. Il a remporté des victoires dans une division éliminatoire des New Jersey Sire Stakes et deux éliminatoires du Kentucky Championship Series.

Cette saison, Dire Straits a fait ses débuts avec une troisième place dans la première tranche du NJSS. Il a terminé cinquième dans la seconde tranche, le 20 mai, sur un tracé boueux.

« Je pense que (sa performance la dernière fois) était parce que c’était une mauvaise piste », a déclaré Gutnick, propriétaire de Dire Straits avec Tom Pontone et Gary Cocco. « Mattias m’a dit que ses pieds collaient un peu. J’espère qu’il ira beaucoup mieux cette semaine. »

Melander, le frère cadet de l’entraîneur Marcus Melander, était satisfait de la façon dont Dire Straits est revenu de sa période de repos hors saison.

« Il a vraiment grandi, bien développé pendant l’hiver », a déclaré Melander, 26 ans. « Il ressemble plus à un cheval maintenant. C’est ce que j’aime chez lui, il a l’air formidable. Il a toujours eu de la vitesse, je l’ai toujours su, et il se sent comme un cheval plus fort cette année. On a l’impression qu’il a un peu progressé. »

« Je suis content de lui jusqu’à présent. C’est une longue saison. On va viser le Hambo, bien sûr, c’est l’objectif principal. Ça va être amusant. J’espère qu’il pourra continuer à aller de mieux en mieux. »

L’année dernière, Dire Straits a occupé la tête au premier quart dans seulement deux de ses 10 départs. Cette saison, il a occupé cette position dans les deux courses.

« Je pense que David voulait l’essayer un peu et le faire avancer », a déclaré Melander. « Il l’a poussé. Maintenant, avec la neuvième position, nous devons le faire. Je pense qu’il va être beaucoup mieux maintenant après ces deux premiers départs, mais nous devons espérer avoir de la chance en course. »

Dire Straits est un fils de Muscle Hill et de Southwind Cocoa, qui à l’âge de 2 ans en 2012 était un champion des New Jersey Sire Stakes pour Gutnick. Un an plus tard, elle a terminé troisième de la position neuf à Pocono dans la finale du Breeders Crown derrière l’éventuel cheval de l’année Bee A Magician et Frau Blucher.

« C’était un bon cheval », a déclaré Gutnick. « Je l’aimais quand elle était yearling et je l’ai eue pour 6 000 $ (sous le nom de Southwind Mirror à la vente Lexington Selected Sale). Elle s’est très bien débrouillée pour nous. »

Gutnick, qui en 2012 avait Market Share gagnant du Hambletonian et le Chapter Seven élu le cheval de l’année, a déclaré qu’il espérait que Dire Straits pourrait être la « révélation de gloire de Melander en tant qu’entraîneur ». Melander a brièvement entraîné le trotteur de Gutnick Hatikvah en 2021. Dire Straits est le seul cheval actuellement au nom de Melander en tant qu’entraîneur.

« Quand j’ai vu (Dire Straits) lorsqu’il était un yearling, je l’ai regardé sur le terrain pendant environ une demi-heure et je l’ai adoré », a déclaré Gutnick. « J’ai dit (à Melander) que je voulais que ce cheval porte son nom. »

Gutnick a également noté qu’il n’avait pas nommé Dire Straits d’après le groupe du même nom.

« Chaque fois que je nomme un cheval avec un nom négatif, comme Chapter Seven, code de faillite, il semble que ça marche très bien », a déclaré Gutnick en riant. « Même si ce n’était pas un rejeton de Chapter Seven, j’ai toujours aimé le nom de Dire Straits. Tout le monde pense que c’est à cause du groupe, mais ce n’était pas le cas. »

Néanmoins, Gutnick espère que Dire Straits pourra faire du rock and roll pour son écurie.

« Le tout est de s’amuser », a-t-il déclaré.

Marcus Melander a trois chevaux dans la finale du NJSS pour les mâles, dont le champion en titre Oh Well, le favori de la cote matinale à 2 contre 1, et le trotteur de 3 ans le plus rapide cette saison, Air Power, qui est à 3 contre 1. Ari Ferrari J, entraîné par Tony Alagna, le seul cheval inéligible à l’Hambletonian dans la course, est le deuxième choix à 5 contre 2.

Dans la finale NJSS de 240 000 $ pour les trotteuses de 3 ans, Special Way, récipiendaire du prix Dan Patch Award, est la favorite de la cote matinale à 2 contre 5. Elle est 2 en 2 cette saison pour l’entraîneur Ake Svanstedt.

Le programme de courses commence à 18h20 à The Meadowlands.

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

21
Juin.

Début ce vendredi des courses spéciales

Par DANIEL DELISLE

Plus tôt dans la saison, on a appris que la Série québécoise, telle qu’on l’avait connue, ne revenait pas en 2024. À la deman...

Lire plus
21
Juin.

Funtime Bayama vendu

Par Laurent Sauvé/Dave Little, Meadowlands Media Relations

Funtime Bayama, troisième dans le North America Cup samedi soir (15 juin), a été vendu pour un montant non divulgué aux propr...

Lire plus
21
Juin.

Choix et commentaires de Daniel « Le Prof » Delisle à H3R

Par Salle de nouvelles/Newsroom

Choix gagnants : 40/93 – 43.0% Vendredi 21 juin 1ère course : 4-3-8-2 4. HP COATICOOK Retour au bercail après deux...

Lire plus