Hennessey s’éclate dans le studio de l’annonceur‎

À 0h01, le 4 mars 2022 Par POMPANO PARK

‎La carrière de Wally Hennessey en tant qu’annonceur de course n’a duré que quelques minutes, mais l’expérience sera un souvenir pour toute sa vie.‎

‎Hennessey a réalisé un rêve mercredi soir (2 mars) lorsqu’il a décrit la sixième course à la piste Pompano Park, où l’affable natif des Maritimes, âgé de 65 ans, a couru pendant des décennies et remporté de nombreux titres de conducteurs. Hennessey a été invité au studio par Gabe Prewitt, directeur des courses de Pompano et annonceur régulier de la piste.‎

‎« Gabe est un grand ami », a déclaré Hennessey, qui a remporté plus de 11 000 courses au cours de sa carrière et mène le classement des conducteurs à Pompano Park. « J’avais ça en tête depuis longtemps d’annoncer une course. Avant le début de la saison, et comme c’était notre dernière saison ici, j’ai dit à Gabe que je devais monter là-haut. »‎

‎L’occasion s’est présentée mercredi parce que Hennessey était sans engagement pendant quatre courses consécutives au programme, ce qui lui a permis de se rendre au studio de l’annonceur. Hennessey a décidé d’annoncer la sixième course parce qu’elle avait le peloton le plus court de la soirée, six chevaux, et qu’elle offrait la chance de regarder plusieurs courses depuis le studio avant son tour.‎

‎« J’ai pu aller là-haut et voir la configuration du terrain », a déclaré Hennessey. Et Gabe m’a recommandé de faire la parade d’avant-course (avant la sixième course) pour pouvoir entrer dans le mode d’annonceur.‎

‎« Geez, j’étais nerveux. J’avais peur de figer quand ils m’ont dit « allez-y ». J’avais peur de décrire que deux chevaux pour toute la course. Mais ça s’est très bien passé, et l’enthousiasme que j’en ai eue était folle. Je suis toujours excité à ce sujet (jeudi) matin, pour être honnête. »‎

‎Alors que le peloton de la sixième course se dirigeait vers le départ, Hennessey a rendu hommage à tous les annonceurs de piste qui avaient appelé des courses à Pompano Park avant lui. Il a également interprété plusieurs phrases utilisées par d’autres annonceurs, telles que « The starter calls » de Prewitt, « Boom, just like that » de Vance Cameron et « You can circle the (number) three horse, this one is over » de Joe Zambito.‎

‎Hennessey a également lancé ses propres expressions, tels que “It’s going to make it easier for me, there are only five left now” (Ça va me faciliter la tâche, il n’en reste plus que cinq maintenant), lorsque Skyway Poet a brisé son allure à la barrière de départ; “There’s not very good vibes there,” (Il n’y a pas de très bonnes vibrations là), quand Good Vibez a fait un bris d’allure au trois-quart-de-mille; et “Shulda Hada Drink is looking to have a drink right now” (Shulda Hada Drink devrait aller prendre un verre maintenant), alors que le favori de la course était sur le point d’être dépassé dans la dernière ligne droite par le vainqueur final Perfect Destiny.‎

‎« Ce n’est rien que je pensais dire, c’est juste sorti comme ça », a déclaré Hennessey. « C’est difficile à faire. Vous essayez de vous concentrer, mais vous essayez aussi de faire des choses. Ce n’est pas aussi facile que cela puisse paraître. Je dois donner beaucoup de crédit à ces gars-là. C’est du travail.‎ »

‎« Quand je décrivais la course, vous n’êtes pas tout à fait sûr de ce que vous allez dire, mais les mots viennent. J’ai essayé, ce qui m’a rendu les choses un peu plus faciles, d’utiliser le conducteur comme référence avant le cheval. Une fois que j’ai donné le conducteur, j’ai pu regarder le programme et ajouter le cheval. »‎

‎Il a ensuite ajouté en riant: « Croyez-moi, je ne serais pas bon pour faire le Derby. »‎

‎L’expérience de Hennessey au studio a été un événement unique, bien que très significatif, en particulier à The Pomp, qui a tant compté pour lui et sa carrière.‎

‎« Tout ce que j’ai toujours fait, ce sont les chevaux », a déclaré Hennessey. « C’est ma vie. Et cela fait partie de ma vie, les gens que j’ai côtoyé ont tous été mes amis, tous ces annonceurs.‎ »

‎« Je suis tellement content de l’avoir fait. C’était une explosion. Je suis toujours excité. Mais je ne serai plus excité comme ça parce que ma carrière d’annonceur est terminée. Et, soit dit en passant, aucun hippodrome ne m’a appelé ce matin à ma recherche. »‎

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

8
Déc.

Jesus’ Team affronte un « Super » rival à Gulfstream

Par GULFSTREAM

On pourrait s'attendre à ce que Jesus’s Team propriété de Sonata Stable intensifie sa performance lors de son deuxième départ...

Lire plus
8
Déc.

Choix du jeudi 8 décembre

Par SALLE DES NOUVELLES

Aqueduct (T) – 1e course : (4) BONANA FANNA FOE Gulfstream (T) – 3e course : (5) GRANDE SOIREE Fair Grounds (T) – 7e co...

Lire plus
7
Déc.

La patience paie alors que le temps de Miller arrive

Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

Aucun jour ne se ressemble dans les courses, ce qui est ce que Uriah Miller aime le plus dans son travail dans l’industrie. A...

Lire plus