In Range lancera le coup d’envoi lors du PASS de samedi à The Meadows

À 0h04, le 15 mai 2021 Par SALLE DES NOUVELLES, EVAN PATTAK, MSOA

In Range faisait partie des meilleurs trotteurs mâles de 2 ans du sport l’an dernier, mais était très proche de plusieurs victoires importantes qui auraient rehaussé son profil de manière significative. Samedi, le cheval éligible au Hambletonian lance ce que son entourage espère être une avancée dans sa saison de trois ans, dans un événement du circuit Pennsylvania Sires Stakes d’une bourse de 150 507 $ à la piste The Meadows.

L’événement, connu sous le nom de Hickory Smoke, sera disputé sur trois divisions, les courses 8, 9 et 11. In Range s’élancera de la cinquième place, dans la 9e course, avec Tim Tetrick aux guides. Le programme de samedi comprend également une tranche de la série PA Stallion pour les trotteurs mâles de 3 ans. Le premier départ est à 11 h 25, un départ anticipé en parallèle avec la diffusion simultanée de la piste du Preakness.

In Range a capturé trois tranches préliminaires du circuit PASS l’an dernier et encaissé 411 003 $, une saison exceptionnelle bien sûr. Mais, oh, comment elle aurait pu être.

Au championnat du circuit PASS, il a terminé deuxième, à deux longueurs de Captain Corey. Dans la finale du Breeders Crown, il était à nouveau deuxième, battu par trois quarts de longueur par le vainqueur surprise On A Streak. Et dans le record de Southwind Tyrion de 1:51.3 dans le International Stallion Stakes à Red Mile, In Range a terminé deuxième une fois de plus, 1 ¾ longueurs en arrière.

Pourtant, Marcus Melander, qui entraîne le fils de Bar Hopping pour AMG Stable, Kenneth Kjellgren, Tomas Asell et Rick Wahlstedt, dit qu’il n’était pas du tout frustré par les courses difficiles des événements de renom.

« Ce n’était pas comme si nous étions le favori dans ces courses », dit-il. « Mon cheval m’a surpris. Quand il s’entraînait, je pensais que c’était un bon cheval, mais pas le cheval qu’il s’est avéré être. »

Les propriétaires ont tellement apprécié In Range qu’ils ont déboursé 185 000 $ en tant que yearling – et ils n’ont pas été déçus jusqu’à présent.

« Nous avons eu son demi-frère Long Tom, qui s’est avéré être assez bon », dit Melander. « J’ai vraiment aimé Bar Hopping en tant que cheval de course, alors peut-être que nous avons payé un peu plus pour lui que ce que nous voulions payer. Mais nous l’avions sur notre liste, nous avons essayé de l’avoir, et nous l’avons eu. »

 

« Il a pris du poids et a passé un bel hiver. Il est agréable à conduire, il n’est jamais mesquin. Je dirais qu’il peut tout faire. Il a tout pour plaire. »

Melander enverra deux autres protégés dans le Hickory Smoke. Tart Tongue (11e course, 2e position, Tetrick) était sans victoire en sept sorties à 2 ans mais a remporté le Weiss Consolation du 25 avril à Pocono.

« Je pense qu’il sera un bon cheval de stakes, mais il n’est pas du même calibre qu’In Range », dit Melander.

Glacier Hanover (8e course, 6e position, Dexter Dunn) est encore un projet, avec sa seule victoire en carrière dans une course régulière.

« Il est nouveau dans mon écurie cette année, et il s’améliore vraiment. Nous allons l’engager dans une courses « Sires stakes » et voir ce qu’il adviendra. »

En tout, Melander a environ une douzaine de poulains et hongres de trois ans sur le point de commencer la partie sérieuse de leur saison. Le groupe comprend Dancinginthedark M, un gagnant de 91 961 $ l’année dernière.

Alors qu’il se prépare pour son week-end chargé, Melander ne peut pas être blâmé pour avoir pensé à 2019 alors qu’il préparait Gimpanzee, Greenshoe et Green Manalishi S pour leurs deuxièmes saisons en compétition. Tout ce que ce trio a fait, c’est gagner ensemble plus de 5,2 millions de dollars en carrière et plusieurs prix Dan Patch – et aider Melander à remporter le titre d’entraîneur de l’année. Comment la cohorte de cette année se compare-t-elle?

« Ces chevaux ne poussent pas dans les arbres – nous avons été un peu gâtés », dit Melander. « Mais avec un peu de chance, nous aurons une bonne année. Nous avons un bon groupe. Cela ne me surprendrait pas si certains d’entre eux se présentaient dans de grandes courses. »

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus