Jamieson enthousiasmé par la chance de prouver que « Bulldog » est le meilleur

Jamieson enthousiasmé par la chance de prouver que « Bulldog » est le meilleur

À 0h04, le 10 septembre 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/Dave Briggs, WEG

Le conducteur Jody Jamieson a déclaré qu’il avait hâte que la North America Cup d’un million de dollars samedi à Woodbine Mohawk ait l’occasion de confirmer sa déclaration selon laquelle Bulldog Hanover est le meilleur poulain de trois ans sur le continent.

« Il a fait tout ce que je lui ai demandé et, dernièrement, il l’a fait avec facilité », a déclaré Jamieson à propos du fils de Shadow Play issu de BJ’s Squall. « Je suis vraiment excité à l’idée de samedi soir pour voir ce qu’il peut faire et montrer un peu plus de talent qu’il a. C’est un cheval tellement excitant et le meilleur que j’aie jamais conduit parce qu’il ne s’est jamais fatigué. J’ai fatigué des chevaux et je les ai battus, et que je me fasse battre ou non, je ne serai pas fatigué. J’espère qu’il le restera. »

La North America Cup est la 11e course au programme de stakes bien remplie samedi qui comprend également la finale du Peaceful Way de 392 000 $ pour les pouliches trotteuses de 2 ans (course trois), le Goodtimes de 240 000 $ pour les trotteurs de 3 ans (course sept ), la finale du Fan Hanover de 425 000 $ pour les pouliches ambleuses de 3 ans (course huit), le William Wellwood Memorial de 640 000 $ pour les trotteurs de 2 ans (course 10) et deux divisions du Champlain pour les ambleurs de 2 ans (course quatre pour les ambleurs de la classe et course neuf pour les pouliches ambleuses). L’heure de départ de la première course est 18h30.

Bulldog Hanover, vainqueur de six de ses huit départs en 2021, est entraîné par Jack Darling, propriétaire du poulain en partenariat avec Brad Grant. En l’absence de star américaine dominante dans la division, Jamieson indique que les courses de Bulldog Hanover sont la preuve de l’affirmation selon laquelle l’ambleur est le meilleur de la classe.

« Je pense juste qu’il est le plus impressionnant. Il a été battu lors de son premier départ, ce qui n’était pas de sa faute. Il a été battu en Georgie, luttant dans les tournants sur une piste molle et ils ont eu des tonnes de plaintes toute l’année au sujet de la surface de la piste. Aucune excuse parce que tout le monde a dû y courir ainsi, mais il a été battu par une demi-longueur en [1]:49.4 sur une piste terrible et pas dans une grande randonnée avec compétition », a déclaré Jamieson.

« C’est juste un cheval génial, grand, fort et parfait. »

Le conducteur a déclaré que les deux derniers départs de Bulldog Hanover – un record en carrière de 1:48.2 le 28 août dans sa division du Somebeachsomewhere de 85 250 $ suivi d’une victoire en 1:49 le 4 septembre dans son éliminatoire de la North America Cup – étaient tous deux impressionnants, ce dernier étant la performance légèrement meilleure.

« Il était tellement dominant la semaine dernière », a déclaré Jamieson. « Quelqu’un a dit qu’il semblait que je lui avait donné une tape avec le fouet et il est parti, mais je ne pense pas l’avoir frappé avec le fouet. J’ai peut-être poussé sa queue avec, mais je ne pense pas l’avoir tapé avec. Il s’impatientait tellement qu’il n’avait besoin d’aucun encouragement. Il connaissait son travail et il savait ce qu’il avait à faire. Au fil d’arrivée, je l’ai retenu un peu juste pour économiser de l’énergie pour la semaine prochaine, mais il était tellement bon. »

Bulldog Hanover a battu Desperate Man par une longueur pour gagner le droit de choisir la quatrième position pour la finale à 1 million de dollars canadiens.

Jamieson a dit qu’il a regardé beaucoup de rediffusions de ses adversaires cette semaine et qu’il a beaucoup réfléchi à la façon dont la North America Cup pourrait se dérouler.

« Perfect Sting était l’autre vainqueur de la division, donc c’est un bon, mais il y a d’autres chevaux là-dedans. Je pense que Rockyroad Hanover se fera entendre. Je pense que Whichwaytothebeach se fera entendre. Les chevaux de McNair (Jimmy Connor B et Bettor Sun) ont obtenu les positions 1-2. Je les ai battus, mais on ne sait jamais. C’est une course de chevaux et c’est pourquoi nous organisons les courses…. Si je devais dire un cheval, ce serait Perfect Sting, je suppose, mais il y en a quelques-uns là-dedans qui vont s’essayer et nous verrons comment cela se passe », a déclaré Jamieson.

Quant à son engagement sur Bulldog Hanover au début de la carrière du cheval, Jamieson a déclaré qu’il devait l’opportunité de conduire le favori de la North America Cup à Darling qu’il avait engagé pour conduire Northern Sky il y a 18 ans, alors que Jamieson n’avait que 26 ans et un vétéran conducteur en devenir.

« Je venais (à Mohawk) de London pour conduire un cheval dans la classe ouverte des juments, et c’était Northern Sky. Il faudrait demander à Jack pourquoi il m’a utilisé, mais il m’utilise depuis si longtemps. Je suis son numéro un chaque année et je ne pourrais pas être plus heureux à ce sujet », a déclaré Jamieson.

« Tout le monde veut conduire dans le grand spectacle, et c’est Woodbine Mohawk, et je n’étais pas différent, alors je laissais cinq ou six conduites sur la table à London. J’en conduisais quelques-uns, puis je partais pour Northern Sky ou, à 4 ans, Junior Mint. J’ai pu le conduire à 4 ans. J’étais un peu impressionné à l’époque, surtout en conduisant dans le vieux sulky Telstar de Jack avec les étriers extérieurs. En y repensant, c’est assez drôle d’y penser maintenant, parce qu’il a toujours ce sulky…. Quoi qu’il en soit, il y a si longtemps que Jack m’a engagé. Il faudrait lui demander pourquoi, mais je l’apprécie vraiment et nous avons couru de très bons chevaux ensemble, et Bulldog est le meilleur que nous ayons couru ensemble. Je pense que Jack a même déclaré qu’il était le meilleur cheval qu’il ait jamais entraîné. »

Dans les autres stakes samedi, Jamieson conduira Samosa dans le Peaceful Way (septième position), Logan Park dans le Goodtimes (position huit), Off The Record dans le Fan Hanover (position 10) et World At War Deo dans le William Wellwood (première poste).

« Les deux derniers samedis soir, surtout cet été, ont été très fréquentés…. J’espère avoir des « high fives » samedi soir. Nous verrons ce qui se passe », a-t-il déclaré. « Il y a quelques mois, nous ne savions pas si nous allions organiser une North America Cup, et encore moins une soirée de la North America Cup avec toutes ces courses principales, donc c’est vraiment bon de voir qu’un tas de gars sont ici dans ces courses. Tous les gars d’ici qui ont été confinés, tout le monde a au moins un engagement dans l’une des grandes courses, et cela vaut vraiment la peine et met le confinement loin dans notre rétroviseur. »

 

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus