Kentucky Oaks 2024

À 11h11, le 2 mai 2024 Par KENTUCKY OAKS

Un peloton complet de pouliches de trois ans parcourra 1 1/8 mille lors de la 150e édition du Kentucky Oaks (G1) vendredi à Churchill Downs.

Tapit Jenallie (1) a terminé parmi les quatre premiers dans trois qualifications sur la « Route du Kentucky Oaks », mais elle a été battue par 7 ¼ longueurs dans le Fantasy (G2) la dernière fois, et sa meilleure cote Brisnet Speed en carrière de 87 semble jeter un peu de lumière contre le peloton du Kentucky Oaks.

Gin Gin (2) affiche de bons entraînements intenses pour Brad Cox, entraîneur double vainqueur du Kentucky Oaks, mais elle a terminé troisième par 9 ½ longueurs dans le Gazelle (G3) la dernière fois et aura besoin d’améliorations pour renverser la vapeur sur les deux finalistes du Gazelle Where’s My Ring et Regulatory Risk.

Where’s My Ring (3) a été de loin la meilleure lors de son premier départ à l’extérieur de la Californie dans le Gazelle (G3) à New York, suivant le rythme avant de s’imposer par 4 ¼ longueurs avec un indice de vitesse Brisnet attrayant de 104. C’est le nombre le plus élevé dans le peloton du Kentucky Oaks, donc Where’s My Ring doit être considéré comme une menace de victoire viable.

Regulatory Risk (4) n’a pas pu doubler Where’s My Ring dans le Gazelle (G3), terminant deuxième par 4 ¼ longueurs, mais elle a devancé par 5 ¼ longueurs Gin Gin tout en obtenant une solide cote de vitesse Brisnet de 99. Il y a des choses à aimer chez ce porte-couleurs en progression de Chad Brown.

Thorpedo Anna (5) a fait preuve d’éclat, notamment en dominant le Fantasy (G2) par quatre longueurs lors de ses débuts en 2024. Thorpedo Anna n’est pas la participante la plus rapide du Kentucky Oaks du point de vue de l’indice de vitesse Brisnet (son meilleur score est un 91), mais elle est une bonne finissante qui ne devrait pas être sous-estimée à Churchill Downs.

Certains parieurs ignoreront Lemon Muffin (6) en raison de sa septième place dans le Fantasy (G2), mais deux départs auparavant, elle a terminé avec éclat pour remporter le Honeybee (G3) par 3 ½ longueurs sur Tapit Jenallie. Un rebond dans le Kentucky Oaks n’est pas hors de question.

Fiona’s Magic (7) a complètement raté son tir dans le Gulfstream Park Oaks (G2), terminant huitième par une large marge, mais elle avait déjà remporté le Davona Dale (G2) dans un peloton comprenant le futur vainqueur du Ashland (G1), Leslie’s Rose. Si vous êtes prêt à lui pardonner le Gulfstream Park Oaks, Fiona’s Magic est une négligée intéressante.

La favorite du Kentucky Oaks est Tarifa (8), une protégée de Godolphin avec des victoires consécutives dans le Rachel Alexandra (G2) et le Fair Grounds Oaks (G2) à son actif. Des entraînements intenses à Churchill Downs suggèrent que cette fille du champion Bernardini a de fortes chances de donner à l’entraîneur Brad Cox sa troisième victoire dans le Kentucky Oaks.

Everland (9) n’a pas encore couru sur la terre, mais son pedigree suggère que le changement de surface ne sera pas un problème. Elle s’est bien ralliée pour remporter le Bourbonette Oaks sur piste synthétique la dernière fois et pourrait dépasser les attentes à Churchill Downs.

Jamais hors du top trois en quatre départs, Into Champagne (10) a fait preuve de talent en terminant deuxième dans le Davona Dale (G2) et troisième dans le Gulfstream Park Oaks (G2), mais son meilleur indice de vitesse Brisnet de 87 en carrière est un peu bas.

Ways and Means (11), placé dans un Grade I, est récemment revenu d’une longue pause pour terminer deuxième dans le Gulfstream Park Oaks (G2), battu par une seule longueur après avoir pris la tête au milieu du dernier droit. Elle s’amène dans le Kentucky Oaks après des entraînements rapides, donc si Ways and Means s’améliore lors de son deuxième départ de la saison, elle peut se battre pour la victoire.

Power Squeeze (12) a utilisé une tactique de course plus patiente que Ways and Means dans le Gulfstream Park Oaks et a été récompensé par une victoire par une longueur. Il s’agissait de la quatrième victoire consécutive de Power Squeeze depuis qu’elle participe sur la distance de plus d’un mille, c’est donc une machine gagnante qui ne devrait pas être sous-estimée à Churchill Downs.

Just F Y I (13) a été élue championne des pouliches de deux ans en 2023 après avoir remporté le Breeders’ Cup Juvenile Fillies (G1) et le Frizette (G1) avec de solides cotes Brisnet de 100 et 96. Ses débuts en 2024 ont été retardés pour cause de maladie, mais quand elle a fait son retour tardivement dans l’Ashland (G1), elle a terminé bonne deuxième avec une cote de vitesse de 94. Just F Y I a le potentiel de s’amélioration lors de sa deuxième course de l’année.

Leslie’s Rose (14) n’a pas pu devancer Fiona’s Magic et Into Champagne dans le Davona Dale (G2), terminant troisième par 2 ¼ longueurs. Mais lorsqu’elle a performé sur une distance de deux tournants pour la première fois dans l’Ashland (G1), Leslie’s Rose a mis les gaz à fond pour battre Just F Y I par trois longueurs avec un indice de vitesse Brisnet de 98. Leslie’s Rose est une menace légitime de victoire dans le Kentucky Oaks, même en démarrant de la position extérieure numéro 14.

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

21
Mai.

Choix du mardi 21 mai

Par SALLE DES NOUVELLES

Parx (T) – 8e course: (6) CAUGHTANDCOLLECTED Indianapolis (T) – 2e course: (2) RIVER ANT Finger Lakes (T) – 6e course:...

Lire plus
20
Mai.

La saison des New York Sire Stakes commence lundi à Yonkers

Par SALLE DES NOUVELLES/Agriculture and New York State Horse Breeding Development Fund

La saison 2024 des New York Sire Stakes commence lundi 20 mai à la piste Yonkers Raceway. Le programme de course de la jou...

Lire plus
20
Mai.

Pascal Bérubé encore le maître

Par DANIEL DELISLE

Après son premier championnat en 2019, plusieurs disaient, ce sera différent l’année prochaine. Le champion ne leur a pas don...

Lire plus