La vraie vocation de Cassandra Lecourt

À 0h33, le 18 mars 2022 Par DANIEL DELISLE

La jeune femme a été vue brièvement au début de la dernière saison à H3R, puis comme elle le raconte si bien, elle s’est éclipsée en Ontario pour toutes sortes de bonnes raisons. Elle possédait à ce moment-là plus des chevaux de courses que des poulains d’élevage québécois, alors pourquoi ne pas tenter sa chance dans la province voisine.

A lire dans la chronique de Daniel Delisle.

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

21
Mai.

Choix du mardi 21 mai

Par SALLE DES NOUVELLES

Parx (T) – 8e course: (6) CAUGHTANDCOLLECTED Indianapolis (T) – 2e course: (2) RIVER ANT Finger Lakes (T) – 6e course:...

Lire plus
20
Mai.

La saison des New York Sire Stakes commence lundi à Yonkers

Par SALLE DES NOUVELLES/Agriculture and New York State Horse Breeding Development Fund

La saison 2024 des New York Sire Stakes commence lundi 20 mai à la piste Yonkers Raceway. Le programme de course de la jou...

Lire plus
20
Mai.

Pascal Bérubé encore le maître

Par DANIEL DELISLE

Après son premier championnat en 2019, plusieurs disaient, ce sera différent l’année prochaine. Le champion ne leur a pas don...

Lire plus