L’apprenti jockey suédoise Nordin en quête d’une première victoire aux États-Unis

À 0h14, le 12 février 2022 Par GULFSTREAM

‎Dans un sport défini par les modèles et les tendances, Emma Nordin va dans la bonne direction. ‎

‎La Suédoise de 20 ans, apprentie jockey dans son pays d’origine, a fait ses débuts nord-américains le 20 janvier à Gulfstream Park, terminant troisième par 1 ½ longueur avec une cote de 19 contre 1. Elle a monté une fois depuis, battue par « un cou » à 7 contre 1 par le membre du Temple de la renommée Javier Castellano malgré un duel le long de la clôture le 5 février à Gulfstream. ‎

‎« C’était très proche. Bien sûr, je voulais gagner », a déclaré Nordin. « Mais monter contre ces jockeys est une expérience formidable. Une deuxième est bonne aussi, je suppose. Pas trop mal. ‎ »

‎Les deux courses de Nordin ont été réalisées avec Graceful Kitten, propriété de Super Super Stable, un hongre de 5 ans entraîné par Amador Sanchez, basé à Gulfstream, pour qui elle a passé l’hiver à galoper. Nordin est engagé dans deux courses sur le Tapeta samedi – Happy’s Nice Candy pour l’entraîneur Andy Williams dans la 4e course et Bach de Sanchez dans la 7e course.

‎Si le schéma se poursuit, Nordin pourrait être assise sur son premier gagnant. ‎

‎« Je suis très excité. Les deux chevaux ont de bonnes chances de gagner », a déclaré Nordin. « Ce serait très cool d’obtenir cette première victoire ici à Gulfstream. » ‎

‎Nordin a commencé son histoire d’amour avec les chevaux à l’âge de 7 ans, quand elle et sa sœur cadette, Elin, ont concouru sur le circuit de course de poneys. Elle a commencé à monter des pur-sang en tant qu’amateur en 2016, remportant sa plus grande victoire en avril 2019 sur Soldier Blue dans le Bronshandicap à Bro Park, situé à environ 40 kilomètres (25 milles) au nord-ouest de Stockholm. Le cheval appartenait à Nordin et était entraîné par sa mère, Annica. ‎

‎« Je pense que j’ai toujours rêvé [d’être jockey] depuis que j’ai commencé dans les courses de poneys », a déclaré Nordin. « C’est très excitant. J’adore ça. »

‎Nordin est passée d’amateur à apprentie en 2020 au cours de sa dernière année de lycée et a pris un départ rapide avec quatre victoires, trois secondes et une troisième dans ses 12 premières montures. ‎

‎« J’ai conduit pas mal de gagnants en Suède », a-t-elle déclaré. « En Suède, vous pouvez être apprenti jusqu’à 70 victoires ou quatre ans si vous n’obtenez pas autant de victoires. » ‎

‎Alors que les courses suédoises étaient arrêtées pour l’hiver, Nordin a contacté un ami qui pratique des chevaux dans le sud de la Floride pour venir aux États-Unis afin de garder ses compétences aiguisées pendant la pause. Elle a atterri avec Sanchez, qui a 30 stalles dans l’écurie 21. ‎

« J’avais environ quatre mois pour faire autre chose. J’ai parlé à mon ami, qui montait ici, s’il pouvait m’aider à venir en vacances et à monter un peu, et c’est comme ça que j’ai commencé. » ‎

‎ ‎

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

23
Mai.

Platine Alpha par « un nez » à l’Hippodrome 3R

Par SALLE DE NOUVELLES/STEVEN WOLF

Par les moustaches sur son visage, Platine Alpha a à peine résisté à une Whitemountaincammy déterminée pour remporter l’amble...

Lire plus
23
Mai.

Choix du lundi 23 mai

Par SALLE DE NOUVELLES

Parx (T) – 5e course : (4) PELOTA Finger Lakes (T) – 8e course : (4) A MAIZE ZING RIP Thistledown (T) – 7e course : (1)...

Lire plus
23
Mai.

Événements à venir

Par SALLE DE NOUVELLES

Lundi 23 mai           Mardi 24 mai           Mercredi 25 mai...

Lire plus