Le déménagement dans l’Ohio s’avère payant pour Widger

À 0h02, le 5 décembre 2023 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

Sam Widger n’était pas étranger au succès dans l’Indiana ces dernières années, mais cette saison, le conducteur de longue date a pris l’habitude de vivre dans l’Ohio en matière de course. Le changement a bien fonctionné, Widger établissant un sommet en carrière avec 4,25 millions de dollars en bourses.

Avant cette année, Widger a passé une partie des premiers mois des dernières saisons à courir à Miami Valley Raceway dans l’Ohio, tandis que Harrah’s Hoosier Park était en pause hivernale de trois mois. Cette année, Widger a terminé sixième pour les victoires à Miami Valley avec 91, deux victoires derrière Tyler Smith cinquième. Au cours des deux années précédentes, Widger était 10e au classement.

Widger n’a pas été pire que troisième pour les victoires parmi les conducteurs à Hoosier Park de 2016 à 2022, qui comprenait une séquence de quatre deuxièmes places consécutives derrière le leader éternel de la piste, Trace Tetrick.

Cette année, il n’a couru à Hoosier que pendant plusieurs semaines après son ouverture en mars. Lorsque Miami Valley a terminé sa saison en mai, Widger a décidé de se concentrer dans l’Ohio et a commencé à conduire à Eldorado Scioto Downs.

« J’ai couru ces dernières années à Miami Valley quand ils étaient à Hoosier », a déclaré Widger. « J’aime passer du temps ici ou là, mais trois ou quatre mois, c’est trop long pour que je puisse rester sans conduire des chevaux ; j’aime tellement.

« Cette année, j’ai eu une bonne saison (à Miami Valley) et j’ai pensé aller à Scioto et voir ce qui se passe. L’argent est bon et j’ai pris un certain élan. Je pense qu’il est difficile de passer d’une piste à l’autre. J’aurais pu conduire à Hoosier, je n’étais pas inquiet à ce sujet, mais je pensais que j’allais simplement y aller et voir comment ça se passerait. »

Widger a terminé la saison à Scioto avec 125 victoires, bon pour la cinquième place au classement. Il est actuellement sixième à Hollywood Dayton, avec 51 victoires.

« Ça a très bien fonctionné », a déclaré Widger. « J’ai rencontré beaucoup de nouvelles personnes et j’ai pu mettre des visages sur des noms. La conduite est un peu différente ici, mais ça va. »

Les ovales de l’Ohio sont tous des pistes de cinq huitièmes de mile ; Hoosier est un sept huitièmes.

« Il suffit de s’adapter », a déclaré Widger, qui a concouru pendant deux décennies sur le circuit de Chicago avant de se rendre dans l’Indiana. « Cela étant dit, j’ai adoré Maywood Park (dans l’Illinois), la piste d’un demi-mile. Le meilleur cheval ne gagne pas toujours, le tirage au sort est important. J’aime les courses sur petites pistes. »

Parmi les meilleurs moments de Widger cette année, citons la victoire d’un événement Ohio Sire Stakes avec l’ambleur de 2 ans Daisy’s Star à 30 contre 1, une finale-consolation OSS avec l’ambleur de 2 ans Racing Rebel et un titre de la Buckeye Stallion Series avec la trotteuse de 3 ans Vintage.

« J’ai conduit Daisy’s Star tardivement ; Je l’ai conduite deux fois avant la finale », a déclaré Widger. « Elle s’est montrée bonne. J’ai toujours conduit des chevaux en fin d’année qui étaient des prétendants. Cela s’est en quelque sorte arrangé pour moi au fil des années. »

Widger, qui a remporté sa première victoire en carrière en 1986, a visité le cercle des vainqueurs 7 597 fois au cours de sa carrière et a gagné 71 millions de dollars en bourses. Il s’agit de sa troisième année consécutive avec un sommet en carrière en bourses, après ses 3,83 millions de dollars en 2021 et 4,16 millions de dollars en 2022.

« J’ai eu la chance de pouvoir faire ce que j’aime et d’avoir de bons chevaux », a déclaré Widger. « Merci à tous les propriétaires et entraîneurs de m’avoir soutenu au fil des années, de m’avoir utilisé et d’avoir cru en moi. »

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

23
Fév.

La course principale vendredi comprend des pouliches de qualité

Par Santa Anita

La quatrième course vendredi à Santa Anita, une allocation de premier niveau pour les pouliches de 3 ans sur la distance de 6...

Lire plus
23
Fév.

Devoir de mémoire pour nos héros équins

Par DANIEL DELISLE

Le CJQ, cet automne, a eu l’heureuse idée de créer une journée des Bâtisseurs qui fut un grand succès. Cinq pionniers parmi l...

Lire plus
23
Fév.

Choix du vendredi 23 février

Par SALLE DES NOUVELLES

Aqueduct (T) – 2e course: (5) SACKA SHOCKA Gulfstream (T) – 7e course: (5) ROAR READY Laurel Park (T) – 7e course: (3)...

Lire plus