Le Woodbine Oaks disputé dimanche

À 0h01, le 31 juillet 2021 Par WOODBINE

Lorena et Jilli Marie mettront leurs records d’invincibilité respectifs en jeu dans le Woodbine Oaks présenté dimanche à Woodbine dans l’un des quatre stakes sur le programme de 11 courses.

Inauguré en 1956, le classique des pouliches, qui a attiré 10 pouliches canadiennes de trois ans portant 121 livres sur un mille et un huitième sur la Tapeta, est prévue à la huitième course vers 16 h 46. Les propriétaires gagnants recevront 300 000 $.

Le programme de dimanche comprend également le Plate Trial Stakes, une course clé avant le Queen’s Plate (22 août), le Royal North Stakes de 175 000 $ de grade 2 et le Vigil Stakes de grade 3.

Lorena, une fille de Souper Speedy-Negotiable, cherchera à garder intactes sa manière de gagner dans le Oaks. Entraînée par Stuart Simon, copropriétaire avec Brent et Russell McLellan, et l’ancien jockey Gerry Olguin, la pouliche est trois en trois dans sa carrière, dont une victoire de premier plan dans le Fury Stakes le 10 juillet à Woodbine.

Élevée par le Dr Liam Gannon, Lorena a fait ses débuts en novembre dernier à Woodbine dans une épreuve 5 ½ furlongs sur la piste principale.

Démarrant en tant que deuxième choix à 5 contre 1 dans le peloton de 12, Lorena, guidée par Rafael Hernandez, avait 3 ½ longueurs d’avance dans l’entrée du droit, et a ensuite enregistré une victoire facile par 7 ½ longueurs en 1:04.26 .

« Elle a montré qu’elle pourrait être bonne dès la première sortie », a rappelé Olguin, qui monte le cheval. « Vous devriez la voir en action le matin. Elle a toujours été très calme et lorsqu’elle a couru cette première course, elle a couru de manière très impressionnante. »

Dans le Fury, Lorena a mené le peloton des pouliches de race canadienne avec un quart en 23.57 et un demi-mile en 46.82, et a tenu ses adversaires à distance pour remporter le sprint de sept furlongs en 1:23.94 avec Gary Boulanger aux guides.

Boulanger, intronisé au Temple de la renommée des courses de chevaux canadiens en 2020, tentera de remporter son deuxième Oaks, 20 ans après avoir guidé la star de Sam-Son Dancethruthedawn vers la victoire dans les Oaks et Queen’s Plate.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus