Les Bayama dans un rôle familier

À 2h03, le 22 août 2021 Par DANIEL DELISLE

Année après année, la ferme Bayama nous amène des poulains et des pouliches pour les stakes québécois. Et généralement, ils ne jouent pas des rôles de figurants mais de têtes d’affiche.

A lire dans la chronique de Daniel Delisle.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

18
Sep.

Beaver encourage Winning Ticket dans le Canadian Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Chris Beaver a décroché le gros lot avec Winning Ticket.   Un achat de 4 000 $ à un an, le trotteur mâle maintenan...

Lire plus
18
Sep.

Pierre-Luc Roy vit bien avec ses choix de vie

Par DANIEL DELISLE

Les amateurs qui fréquenteront H3R ce dimanche, retrouveront avec joie Pierre-Luc Roy sur le sulky pour au moins quatre cours...

Lire plus
18
Sep.

Sisterson espère que le retrait des œillères fera la différence pour Tango Tango Tango

Par BELMONT PARK

Après une deuxième place dans le Bruce D le 14 août à Arlington Park, l'entraîneur Jack Sisterson effectuera un changement d'...

Lire plus