Les compagnons d’écurie sont choisis favoris du Pace

À 1h37, le 11 juillet 2024 Par Laurent Sauvé/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

Nijinsky aura l’occasion samedi de devenir le 11e cheval de l’histoire à remporter à la fois le North America Cup et le Meadowlands Pace. Son compagnon d’écurie, Legendary Hanover, fera partie des chevaux avec la possibilité de l’arrêter.

Invaincu en six courses cette année, Nijinsky se dirigera vers le Meadowlands Pace de 650 000 $ pour les 3 ans à The Meadowlands en tant que favori de la cote matinale à 2 contre 1. Nijinsky a remporté son éliminatoire du Pace samedi dernier par trois quarts de longueur sur Funtime Bayama en 1:47.3, égalant le temps le plus rapide pour une éliminatoire dans l’histoire du Pace.

Legendary Hanover, qui a terminé cinquième dans le North America Cup, est le deuxième choix de la cote matinale à 3 contre 1 après avoir remporté son éliminatoire du Pace par 1 ¼ longueur sur Mirage Hanover en 1:48. Le poulain, qui a reçu le prix O’Brien 2023 du meilleur ambleur mâle de 2 ans au Canada, compte trois victoires et deux deuxièmes en six courses cette saison.

Nijinsky et son conducteur Louis Roy partiront samedi de la troisième position. Legendary Hanover et son conducteur James MacDonald partiront du sixième rang. Les deux chevaux sont entraînés par Anthony Beaton, qui fait ses débuts dans le Meadowlands Pace.

« C’est extrêmement spécial », a déclaré Beaton. « Comme je l’ai dit avant le NA Cup, nous y allons avec deux tirs légitimes. Certaines personnes ont la chance d’avoir une seule photo dans leur vie, et j’en ai deux superbes. J’ai beaucoup de chance. J’apprécie vraiment que le groupe de propriétaires me fasse confiance pour prendre soin de ces chevaux. »

Nijinsky a remporté le North America Cup en juin par 1 ½ longueur sur Captain’s Quarters, qui est également finaliste du Meadowlands Pace. Sur les cinq chevaux de ce siècle qui ont réalisé le doublé Cup-Pace, trois ont été nommés Cheval de l’année lors du vote des Dan Patch Awards – Gallo Blue Chip, Rocknroll Hanover et Tall Dark Stranger – tandis que les deux autres, Well Said et Captaintreacherous, ont été nommé Ambleur de l’année.

L’année dernière, Nijinsky a monté sur le podium dans six de ses dix courses, mais n’a trouvé le chemin du cercle des vainqueurs qu’une seule fois.

« Nous avons toujours eu du mal démarrer de la barrière », a déclaré Beaton. « Il a toujours fait preuve d’une grande vitesse pour terminer, mais lorsque nous n’étions pas dans la course, il n’a tout simplement pas pu y arriver à la fin. Il était tout simplement trop loin la plupart du temps. »

« (Je suis impressionné par) la façon dont il a mûri de 2 à 3 ans et sa maniabilité maintenant. Maintenant, Louis peut partir un peu avec lui et il ne semble pas y avoir de problème. En étant dans la course, il peut montrer son talent et obtenir les distinctions qu’il mérite. »

Lors de son éliminatoire, Nijinsky a pris la tête avant le dernier tournant, puis a repoussé le défi de Funtime Bayama pour rester invaincu cette saison.

« Ce qui rend mon cheval si facile à conduire, c’est qu’il suffit d’être vigilant sur la piste et il va vous permettre de faire ce que vous voulez pendant la course avec lui », a déclaré le conducteur Roy.

Il a ajouté à propos de la finale du Pace : « Ce ne sera pas une course à un seul cheval. Funtime Bayama a fait une randonnée folle. Legendary Hanover, on sait toujours que c’est un cheval très rapide et il a fait le bon mille (dans son éliminatoire). Tout dépendra du tirage au sort et de ce qui se passera sur la piste. »

Nijinsky, un fils de Bettor’s Delight-Pirouette Hanover qui a gagné 554 890 $ au cours de sa carrière, appartient à West Wins Stable, John Fielding et Mark Dumain.

West Wins Stable et Dumain possèdent également Legendary Hanover, aux côtés d’Eric Good. Le fils de Huntsville-Lillian Hanover a monté sur le podium dans 13 de ses 15 courses en carrière, en remportant neuf et en gagnant 402 209 $.

« Il a finalement obtenu un mille à moitié décent (lors de son éliminatoire), ce dont il avait besoin depuis un moment. Il a fait le gros du travail », a déclaré Beaton. « Il mérite les distinctions qu’il reçoit (après les éliminatoires) car il a fait beaucoup de travail et il a très bien couru à chaque départ. On dirait presque que certaines personnes perdaient confiance en lui parce qu’il ne gagnait pas ces courses, mais je n’ai jamais perdu confiance en ce cheval. »

« Je l’ai dit dans le passé, il est peut-être l’un des meilleurs chevaux que je n’ai jamais entraîné moi-même. C’est un cheval grand, fort et puissant. Il est tellement professionnel. Il est presque trop intelligent pour son propre bien. Vous pourriez avoir un enfant qui le ferait presque courir, il est tellement détendu. C’est bien d’aller à l’écurie et de faire courir un cheval comme ça, ça prépare en quelque sorte une bonne journée. C’est agréable d’avoir ce gentil cheval, aux manières douces, juste un amoureux du jogging. Il illumine votre journée. »

Lors de son éliminatoire, Legendary Hanover s’est installé troisième, où il est resté jusqu’avant la dernière ligne droite. Il a amblé son dernier quart en 24.4 pour remporter la victoire.

« C’était mon travail de lui trouver un mille agréable », a déclaré le conducteur MacDonald. « Malheureusement, dans les grands événements, je n’ai pas pu le faire pour lui, mais j’espère (en finale) pouvoir faire le travail. »

« C’est vraiment un super cheval. Il peut tout faire. Il a fini comme un train de marchandises, il est génial à l’avant, il peut se débrouiller à l’extérieur s’il le faut. J’espère que je pourrai trouver une solution pour lui en finale. Certaines personnes l’ont peut-être critiqué, mais Tony, moi et son groupe de propriétaires ne l’avons jamais abandonné. Nous pensons que le ciel est encore la limite pour lui. »

Les courses débutent à 18h20 à The Meadowlands. L’heure de départ du Meadowlands Pace, qui est la course 11 au programme, est 22h43.

Texte original (en anglais) : Stablemates get nod as Pace favorites

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

16
Juil.

Vers le Prix d’Été 2024

Par LAURENT SAUVÉ

À un mois de l’événement, on connaît de plus en plus les candidats possibles au Prix d’Été 2024 qui se tiendra le dimanche 18...

Lire plus
16
Juil.

Choix du mardi 16 juillet

Par SALLE DES NOUVELLES

Thistledown (T) – 4e course: (3) NAMBITI (Brisnet Staff) Indianapolis (T) – 3e course: (4) PITTORE D’ORO (Brisnet Staff)...

Lire plus
15
Juil.

Monticello accueillera le circuit NYSS lundi

Par Laurent Sauvé/Monticello Raceway

Lundi 15 juillet, la piste Monticello présentera une tranche des New York Sire Stakes et trois divisions de l'Excelsior pour...

Lire plus