Les démarrages rapides sont de l’argent en banque pour PJ Lou

À 0h02, le 24 juin 2022 Par SALLE DE NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

‎PJ Lou ne se fait jamais prendre en train de faire la sieste au début d’une course. L’ambleur mâle de 3 ans a été pire que deuxième au poteau du quart de mile dans seulement trois de ses 18 départs en carrière et a été pire que troisième à la demie une seule fois – à ses débuts en carrière.‎

‎Et bien qu’il ne convertisse pas toujours sa position initiale en victoires, cela a été suffisant pour gagner un chèque de bourse 15 fois, ce qui représente 142 631 $ pour ses propriétaires.‎

‎« Ce n’est pas une superstar, mais c’est un cheval gentil et habile », a déclaré l’entraîneur Mark Harder. « C’est son meilleur attribut, et parce qu’il est habile, il peut se placer en bonne position et se donner une chance de récolter de l’argent, surtout sur les petites pistes. »‎

‎La prochaine chance de PJ Lou viendra vendredi dans la première des deux éliminatoires de 40 000 $ du MGM Grand Messenger Stakes pour les ambleurs mâles de 3 ans à la piste d’un demi-mille de Yonkers Raceway. Le hongre partira de la sixième position dans un peloton de six chevaux avec Jason Bartlett dans le sulky, le conducteur en tête au Hilltop.‎

‎Le Messenger est le premier joyau de la Triple couronne de l’amble, suivi du Cane Pace le 6 août à The Meadowlands et du Little Brown Jug le 22 septembre à Delaware County Fair dans le centre de l’Ohio.‎

‎Gulf Shores, champion des Ohio Sire Stakes l’an dernier et vice-champion par « un nez » derrière Monte Miki dans le Breeders Crown, est le favori de la cote matinale de l’éliminatoire à 2 contre 1. Il s’élancera de la position trois avec Yannick Gingras aux guides pour l’entraîneur Brian Brown. Les quatre premiers de chaque éliminatoire se qualifieront pour la finale du 1er juillet à Yonkers.‎

‎PJ Lou, qui compte trois victoires en carrière et 11 podiums, est à 6 contre 1 selon la cote matinale. Il s’amène dans la course après une deuxième place dans une division des Pennsylvania Sire Stakes le 8 juin à Harrah’s Philadelphia. L’effort a suivi une quatrième sur le circuit PASS le 30 mai à Pocono Downs.‎

‎« Il m’a déçu à Pocono il y a quelques semaines, puis il a rebondi à (Philly) et a été vraiment bon », a déclaré Harden. « Il est juste drôle comme ça. C’est juste lui. Il a une mauvaise journée, et vous ne savez pas vraiment pourquoi. »‎

‎PJ Lou est un fils de ‎‎Sweet Lou‎‎ issu de Silk Pajamas, qui a remporté le circuit New York Sire Stakes. Il a été acheté comme yearling pour 37 000 $ à la vente de Standardbred Horse Sale par Dean Lockhart et Wayne Carleton. En octobre, le groupe a mis le cheval dans une vente aux enchères onGait.com, où il a été vendu pour 103 000 $ à Robert DiNozzi.‎

‎Après la vente, PJ Lou a clôturé sa saison de 2 ans en faisant ce qu’il fait : gagner de l’argent. Il a récolté des chèques lors de ses trois dernières courses, y compris une troisième place dans le championnat de la série Kindergarten Classic et une cinquième place dans le Governor’s Cup (avec des cotes de 94-1 et 87-1, respectivement).‎

‎« Il a ramassé rapidement de l’argent », a déclaré Harder. « C’est probablement ce qu’il fera encore cette année. »‎

‎Jusqu’à présent cette saison, PJ Lou a remporté une victoire, enregistrée dans une course avec conditions à Yonkers le 26 avril, et deux secondes places en cinq départs. Il a en fait franchi la ligne d’arrivée au premier rang deux fois cette année, mais a été disqualifié pour avoir quitté le tracé à mi-chemin dans le W.N. Reynolds Memorial sur une piste boueuse à Yonkers au début du mois de mai.‎

‎« C’était une mauvaise et désagréable soirée », a déclaré Harder. « Mais il était bon ce soir-là. C’est un cheval rapide et on dirait qu’il aimait ça. »‎

‎PJ Lou participera à de nombreuses courses de haut niveau le reste de l’année, notamment le Meadowlands Pace, Adios, Max C. Hempt Memorial, Bluegrass, Tattersalls, Breeders Crown, Matron et Progress Pace.‎

‎Le favori de la cote matinale à 2 contre 1 dans la deuxième éliminatoire du Messenger est Hammering Hank, qui a été le champion du Kindergarten Classic l’année dernière. Le peloton comprend également le gagnant du Matron Stakes, Market Based, qui est à 5 contre 2.‎

‎Le programme de vendredi à Yonkers, qui commence à 18 h 55, comprend également ‎‎deux éliminatoires du Yonkers Trot‎‎ pour les trotteurs de 3 ans.‎

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

3
Juil.

Jouster s’amène dans le Perfect Sting à 100 000 $

Par BELMONT PARK

Propriété de Starlight Racing et vainqueur du Glen Hill Farm, Jouster reviendra sur la distance d'un mille pour la première f...

Lire plus
3
Juil.

Les choix de Daniel “Le Prof” Delisle à H3R

Par DANIEL DELISLE

Choix gagnants : 52/124 – 41.9% Dimanche 3 juillet 1ère course : 2-6-4-3 2e : 5-4-1-6 3e : 2-3-4-1 4e : 4-2-8-5 5e...

Lire plus
3
Juil.

Choix du dimanche 3 juillet

Par SALLE DE NOUVELLES

Woodbine (T) – 5e course : (10) CONGLOMERATE Belmont (T) – 4e course : (7) ALMANZO Gulfstream (T) – 2e course : (5) KOH...

Lire plus