Manchego vise son premier titre du Maple Leaf Trot

Manchego vise son premier titre du Maple Leaf Trot

À 0h41, le 4 septembre 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

La décision de Barry Guariglia d’arrêter la retraite de Manchego rapporte des dividendes au propriétaire de longue date du cheval. La trotteuse de 6 ans est le cheval n ° 1 dans le sondage hebdomadaire des courses sous harnais et se dirige vers le Maple Leaf Trot de 536 000 $ à Woodbine Mohawk avec six victoires en sept départs cette saison.

Guariglia a annoncé en novembre dernier que Manchego prendrait sa retraite à la fin de sa campagne 2020. Deux mois plus tard, l’entraîneur Nancy Takter a révélé que la jument double lauréate du prix Dan Patch serait de retour en 2021.

Ses triomphes cette année incluent le John Cashman Memorial, le Spirit of Massachusetts, le Arthur J. Cutler Memorial et le Maxie Lee Memorial. Sa victoire en 1:49.4 dans une tranche de la série Miss Versatility est à égalité pour le mille le plus rapide de la saison. Sa victoire dans le Cashman a fait d’elle la première jument à remporter l’épreuve sur les mâles depuis Moni Maker en 2000.

« Je ne savais pas qu’elle serait aussi bonne », a déclaré Guariglia. « Le fait qu’elle ait été super est la cerise sur le gâteau. Espérons qu’elle pourra continuer. »

Manchego, qui domine tous les trotteurs âgés cette saison avec 419 755 $, est le favori de la cote matinale à 5 contre 2 du Maple Leaf Trot, qui est l’une des courses les plus riches pour les trotteurs âgés en Amérique du Nord. Elle partira de la septième position avec le conducteur Dexter Dunn.

Au cours de ses 10 dernières courses depuis octobre dernier, Manchego a huit victoires, une deuxième et une troisième. Son succès au cours de cette période a été initié par un changement de tactique qui a vu la jument suivre le rythme plutôt que chercher la tête lors de la première moitié des courses. Dans les sept premières de ces 10 courses, elle n’a jamais été meilleure que troisième au demi-mille.

Avant le changement, elle avait mené au demi-mille dans tous ses 17 départs précédents, sauf deux.

« Le changement a été énorme l’année dernière, et il l’était plus tôt cette saison », a déclaré Guariglia. « Ensuite, ils ont en quelque sorte compris et ils voulaient s’aligner derrière elle en premier, nous avons donc dû changer un peu cela. Maintenant, c’est un entre-deux, c’est ce que nous voulons. Vous ne savez pas ce que nous allons faire, et je pense que c’est une bonne chose. »

« Avec ce genre de compétition, c’est un peu difficile de l’envoyer (à l’avant) chaque semaine. Je ne pense pas qu’elle serait encore en course si nous essayions toujours de le faire. C’est agréable de pouvoir choisir ses places. »

Manchego, vainqueur de 39 de ses 63 courses en carrière et 3,14 millions de dollars, s’amène dans le Maple Leaf Trot après une qualification de 1:53.1 le 25 août à Pocono Downs. Le Maple Leaf Trot sera sa première course depuis le Cashman le 7 août.

« Nous lui avons donné une petite pause », a déclaré Guariglia. « Nous avons choisi de ne pas aller à Pocono (pour le Sebastian K Invitational le 21 août), et elle a eu une semaine de congé à ne rien faire. Nous voulions la qualifier à sa manière à Pocono. Jusqu’à présent, tout s’est déroulé comme prévu. Espérons que nous pourrons livrer la marchandise samedi. »

Manchego vise son premier titre du Maple Leaf Trot à son troisième essai. Elle a terminé cinquième l’an dernier, lorsque sa rivale Atlanta a remporté la course. Atlanta est de retour cette année, tentant de devenir le premier cheval à remporter le Maple Leaf au cours d’années consécutives depuis la fin de la saison de trois ans de San Pail en 2011.

Atlanta, avec Yannick Gingras aux guides pour l’entraîneur Ron Burke, est le deuxième choix à 3 contre 1. Burke a également remporté le Maple Leaf Trot en 2017 avec la jument Hannelore Hanover.

Cette année, Atlanta a remporté quatre de ses six courses. En carrière, le double lauréat du Dan Patch Award et champion de l’Hambletonian 2018 a remporté 29 courses en 57 départs et 2,89 millions de dollars en bourses.

Beads, qui a raté la première place par « un nez » contre Manchego dans le Cashman, a une cote de 7 contre 2 avec David Miller dans le sulky pour l’entraîneur Per Engblom. Forbidden Trade, le champion de l’Hambletonian 2019, est coté à 9 contre 2 avec le conducteur Bob McClure pour l’entraîneur Luc Blais.

Le programme de samedi à Mohawk comprend également le Canadian Pacing Derby de 590 000 $ pour les ambleurs âgés et le Roses Are Red pour 316 000 $ pour les ambleuses âgées ainsi que deux éliminatoires chacune de la North America Cup pour les ambleurs de 3 ans, du Goodtimes pour les trotteurs de 3 ans et du Fan Hanover pour les ambleuses de 3 ans.

Allywag Hanover est le favori de la cote matinale à 5 contre 2 dans le Canadian Pacing Derby et Lyons Sentinel est le premier choix à 2 contre 1 dans le Roses Are Red.

Début des courses à 19h samedi à Mohawk.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus