McNair conduira à la piste Harrah’s Philadelphia

McNair conduira à la piste Harrah’s Philadelphia

À 0h05, le 22 avril 2021 Par HARRAH'S PHILADELPHIE

Les courses en Ontario étant suspendues à court ou moyen terme, un certain nombre d’écuries et de conducteurs de haut niveau ont pris la décision de s’aventurer aux États-Unis pour concourir en vue de la prochaine saison de stakes. Un de ces conducteurs, Doug McNair, espère avoir un impact à la piste Harrah’s Philadelphia, où il commencera à conduire ce vendredi (23 avril).

McNair, qui a remporté plus de 3 600 courses au cours de sa carrière, s’est imposé comme l’un des meilleurs au Canada, après avoir remporté le prix O’Brien 2017 en tant que conducteur canadien de l’année et le championnat national canadien des conducteurs en 2018. Le natif de l’Ontario a relevé à peu près tous les défis auxquels il a été confronté au nord de la frontière, il aime aussi avoir la chance de rivaliser avec les meilleurs des meilleurs aux États-Unis.

« Je veux conduire avec les meilleurs qui soient, et c’est là que se trouvent les meilleurs, sur la côte Est », a déclaré McNair. « J’espère juste que je pourrai m’intégrer avec eux. Ils connaissent les chevaux mieux que quiconque et vous pouvez avoir une meilleure idée du déroulement des courses. »

McNair, qui aura sa maison temporaire dans le sud du New Jersey, est engagé dans quatre courses sur le programme de vendredi, et il menace de lutter à ses deux premiers départs avec le protégé de Josh Green, Betsea, qui est le deuxième choix à 3 contre 1 dans la quatrième course, un amble à conditions pour les pouliches et juments pour une bourse de 8 800 $; et Jim Rocks, un porte-couleurs de Blake MacIntosh que McNair a conduit lors de sa première qualification en juin dernier à Woodbine Mohawk, dans la sixième course, un événement pour novices avec une bourse de 9 600 $. Quatre engagements sur 14 courses peuvent sembler une charge de travail légère, mais McNair comprend qu’il lui faudra du temps pour prendre de l’élan – et gagner la faveur – au sein de la colonie locale des conducteurs.

« Vous devez mettre du travail, en prendre autant que vous le pouvez et, espérons-le, après quelques semaines, monter sur de meilleurs chevaux et gagner un peu d’argent », a-t-il déclaré.

En plus de la piste Harrah’s Philadelphia, McNair conduira à Pocono Downs, Yonkers et The Meadowlands, où il est inscrit sur sept chevaux vendredi soir et deux autres samedi (24 avril).

« J’essaie juste de rester occupé, c’est tout. Il ne semble pas que nous allons recommencer en Ontario avant quatre à six semaines, alors j’essaierai probablement de rester aussi longtemps que possible jusqu’à ce que les stakes recommencent (au Canada) – cela pourrait prendre quelques mois encore », expliqua-t-il.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

28
Oct.

Les trotteurs cherchent la célébrité lors des finales du Breeders Crown vendredi

Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

Cette fois, Alexis a décroché le rôle principal. Lilbitalexis, dont le nom fait référence à la chanson interprétée par le...

Lire plus
28
Oct.

Code of Honor en tête d’un peloton de neuf pour le Hagyard Fayette

Par KEENELAND

Code of Honor, double vainqueur de garde 1, domine un peloton de neuf chevaux de 3 ans et plus inscrits mercredi pour la 64e...

Lire plus
28
Oct.

Statistiques de l’Hippodrome 3R

Par SALLE DES NOUVELLES

Conducteurs Dép. 1e 2e 3e Gains MOY. Pascal Bérubé 267 60 34 40 218 240 .345 Stéphane Brosseau...

Lire plus