Monte Miki, champion du Metro, prêt pour l’International Stallion

À 1h56, le 9 octobre 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

Monte Miki n’a peut-être pas fait tourner les têtes au moment de sa naissance, mais, oh, regardez-le maintenant. Le poulain invaincu a reçu de nombreux regards admiratifs après sa victoire dans l’événement le plus lucratif de la saison pour les ambleurs de 2 ans, le Metro Pace, et revient aux courses samedi dans la troisième des trois divisions dans l’International Stallion Stakes pour les ambleurs de deux ans à The Red Mile.

Fils d’Always B Miki issu de Montenegro, Monte Miki est la propriété de l’Ohio’s Velocity Standardbreds, dirigé par Sylvia Norris, et est entraîné par son mari Mark Evers. Le poulain est 4 en 4 cette année avec des gains de 341 580 $.

C’est l’admiration d’Evers pour Montenegro qui était un cheval de haut niveau à Harrah’s Hoosier Park, qui l’a amené à l’acheter pour 57 000 $ lors de la vente mixte de Standardbred Horse Sale 2016 et à commencer sa carrière de jument poulinière.

« J’avais un respect pour elle lorsque nous avons couru contre elle à Hoosier Park », a déclaré Evers. « Je la voulais depuis quelques années, et quand elle a été envoyée à Harrisburg (pour la vente), j’allais l’avoir quoi qu’il arrive. Nous étions heureux de l’avoir. »

Monte Miki était son premier poulain.

Et Evers rit en se remémorant sa première impression du poulain.

« Quand je l’ai accouché, j’ai dit à ma femme qu’il était un bébé moche », a déclaré Evers. « Il était si gros et moche. Mais il s’en est sorti. Il s’est embelli. Il a un look de classe. C’est un poulain chic, grand et noir et beau. J’aime tout chez lui. Sachant qui était sa mère, je m’attendais à ce qu’il réussisse et qu’il soit un bon poulain. Et cela s’est avéré. »

Josh Sutton a conduit Monte Miki lors de ses trois premières courses, toutes à Scioto Downs dans des épreuves avec conditions pour les 2 ans. La troisième victoire, en 1:52 de la huitième position après un retrait pour cause de maladie, a renforcé la conviction d’Evers que le poulain était prêt à aller au Canada pour le Metro Pace de 650 960 $.

« Josh nous a dit que ce poulain est un gorille, il ne fait que jouer », a récemment déclaré Evers à Roger Huston sur le podcast Top of the Stretch de l’Ohio Harness Horsemen’s Association. « Il a gagné en (1):52 et était toujours en train de secouer les oreilles et de regarder autour de lui. Nous avons donc décidé de faire avec. »

Scott Zeron était dans le sulky pour le Metro, où Monte Miki a démarré de la 11e position en deuxième ligne d’un peloton de 12 chevaux. Le poulain était 10e à la demie et a dû faire face à des problèmes de circulation tout autour de lui jusqu’à ce que Bob Loblaw perde son allure en entrant dans le dernier tournant et offre une ouverture. Zeron a sauté sur l’occasion, a pris le troisième chemin dans le droit et a guidé Monte Miki vers une victoire par 2 ¾ longueurs en 1:52.2.

« Ce fut une surprise complète pour nous », a déclaré Evers. « Je pensais qu’il en avait assez, mais la façon dont la course se déroulait, j’avais des doutes. Finalement, il se détacha et c’était tout ce dont il avait besoin. Scott a résolu le problème et l’a fait passer par là. Il a fait un excellent travail. »

Evers avait entraîné et conduit Art’s Chip, qui n’avait pas réussi à se qualifier pour la finale du North America Cup 2003 en raison de la malchance au tirage au sort pour terminer troisième dans son éliminatoire et a terminé deuxième derrière Ponder par un « cou » lors du Canadian Pacing Derby 2005. Ainsi, le triomphe dans le Metro avec Monte Miki était particulièrement satisfaisant.

« J’ai toujours considéré le Metro, le Canadian Pacing Derby et le North America Cup comme trois des plus grandes courses qui existent », a déclaré Evers. « Revenir et gagner le Metro, c’était un gros problème pour nous. L’argent est super, mais juste pour avoir accompli cela c’était plutôt chouette. Longtemps après que l’argent sera dépensé, vous serez toujours connu et penserez à cette victoire. »

Zeron revient dans le sulky samedi à Red Mile, où Monte Miki est le favori de la cote matinale à 5 contre 2 dans un peloton de huit. Après l’International Stallion Stakes, le poulain sera dirigé vers le Breeders Crown à The Meadowlands.

« Juste avec ce qu’il a déjà fait, je suis content de lui s’il ne fait rien d’autre », a déclaré Evers. « J’espère que nous pourrons bien faire dans les prochaines courses. Je ne veux pas être trop confiant, mais je pense que c’est un bon coup. Mais il faut de la chance en course, comme ce qui s’est passé dans le Metro. Il faut aussi un peu de chance. »

Début des courses à 13h à The Red Mile.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

23
Oct.

Les champions de l’Indiana se dirigent vers l’est pour les éliminations du Breeders Crown

Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

Des vacances d'été semblent avoir été convenu avec Rockin Nola. L'athlète de 5 ans, qui a remporté la semaine dernière un...

Lire plus
23
Oct.

Yannick Martel connaît sa meilleure année

Par DANIEL DELISLE

Rejoint au téléphone alors qu’il faisait route vers Rideau, jeudi dernier, l’entraîneur Yannick semblait un homme satisfait d...

Lire plus
23
Oct.

C’est la journée du Maryland Million

Par LAUREL PARK

Laurel Park ouvrira ses portes samedi à 10 heures pour le 36e programme Jim McKay Maryland Million Day composé de huit stakes...

Lire plus