National Debt à la hauteur des attentes

À 0h56, le 9 mai 2022 Par DANIEL DELISLE

Quand un cheval prend le départ à 1/9, c’est dire qu’il fait l’unanimité ou presque parmi les parieurs. C’est précisément ce à quoi les amateurs ont eu droit alors que le cheval de François Morin, National Debt, sans tailler en pièces l’opposition, s’est finalement imposé  dans les derniers mètres de la course, fidèle à son habitude.

Lire la chronique de Daniel Delisle.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

23
Fév.

La course principale vendredi comprend des pouliches de qualité

Par Santa Anita

La quatrième course vendredi à Santa Anita, une allocation de premier niveau pour les pouliches de 3 ans sur la distance de 6...

Lire plus
23
Fév.

Devoir de mémoire pour nos héros équins

Par DANIEL DELISLE

Le CJQ, cet automne, a eu l’heureuse idée de créer une journée des Bâtisseurs qui fut un grand succès. Cinq pionniers parmi l...

Lire plus
23
Fév.

Choix du vendredi 23 février

Par SALLE DES NOUVELLES

Aqueduct (T) – 2e course: (5) SACKA SHOCKA Gulfstream (T) – 7e course: (5) ROAR READY Laurel Park (T) – 7e course: (3)...

Lire plus