Perfect Sting prêt pour les éliminatoires du Meadowlands Pace

À 0h02, le 9 juillet 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/Gordon Waterstone, USTA

Après une saison parfaite de 10 en 10 en 2020 qui l’a conduit aux honneurs du Dan Patch Award en tant qu’Ambleur de 2 ans de l’année, les attentes étaient grandes pour que Perfect Sting revienne cette année et maintienne une emprise ferme au sommet de sa catégorie des 3 ans.

Après un début un peu cahoteux lors de ses trois premiers départs en 2021, la route de Perfect Sting pour répéter la gloire devra probablement commencer samedi soir (10 juillet) lorsque le poulain prendra la cinquième position au départ de la deuxième de deux éliminatoires de sept chevaux (huitième course) d’une bourse de 50 000 $ lors du Meadowlands Pace à The Meadowlands.

« Il est temps qu’il commence à affirmer sa domination, c’est sûr », a déclaré l’entraîneur Joe Holloway. « Je pense qu’il est temps pour lui d’intensifier son jeu et de passer en tête de sa catégorie. »

La tâche ne sera pas facile pour Perfect Sting car sa division comprend le récent vainqueur du Messenger Stake, American Courage (quatre en quatre cette année), le champion des Pennsylvania Sires Stakes 2020 Southwind Gendry (deux victoires et deux secondes cette année) et Abuckabett Hanover, qui a vu sa séquence parfaite de quatre victoires consécutives cette année s’arrêter lorsqu’il a fait un bris d’allure dans la finale du Messenger.

« Nous sommes bien placés dans un petit peloton », a déclaré le conducteur David Miller à propos de Perfect Sting, qui a été choisi comme favori de la cote matinale à 2 contre 1 dans l’éliminatoire du Pace. « Je ne vois aucun problème et je pense que les choses vont s’arranger. »

« J’ai confiance en lui. J’ai confiance en ses capacités et son talent et je suis convaincu que tout va bien se passer. »

Toute la pression face à la poursuite du record parfait de Perfect Sting s’est rapidement évaporée cette année lorsque le poulain a subi sa toute première défaite lors de ses débuts dans une division du circuit Pennsylvania Sires Stakes le 16 mai à Pocono Downs. Dans cette course, Perfect Sting a terminé à « une tête » du vainqueur Abuckabett Hanover en 1:50.

« Je ne me préoccupe pas de ça (une séquence de victoires) », a déclaré Miller. « J’essaie de le mettre en position de gagner chaque course. Être invaincu, cela ajoute de la pression et de l’anxiété à vous-même, et vous finissez par courir trop fort avec le cheval en essayant de maintenir la séquence de victoires. Je ne veux pas ça. Je n’aime même pas que cela soit soulevé. Je sais déjà que c’est un bon cheval et je sais qu’il donne 110%. »

Lorsque la classe ouverte pour 3 ans n’a pas remplie à The Meadowlands, cela a forcé la main de l’entraîneur Joe Holloway à inscrire Perfect Sting dans une course régulière le 19 juin contre des chevaux plus âgés. Mis au défi à plusieurs reprises tout au long du mile, Perfect Sting a réussi à remporter sa meilleure victoire en carrière en 1:48.1.

Sept jours plus tard dans une division PASS à The Meadows, Perfect Sting menait à chaque fraction de la course avant de franchir le fil en deuxième position, mais le poulain a été placé au premier rang par disqualification du vainqueur.

« Je crois que (la course contre des chevaux plus âgés) a laissé des traces », a déclaré Miller. « Il est allé à The Meadows la semaine suivante mais il a quand même terminé deuxième. Ce n’était pas comme s’il s’était arrêté et avait terminé cinquième. Il s’est fait battre par une longueur. Le cheval avait tous ses pouvoirs. Je ne suis pas du tout déçu de lui, je pense que c’est un excellent cheval. »

Holloway a déclaré qu’il prévoyait changer le ferrage pour l’éliminatoire du Pace en passant aux fers en aluminium.

« J’avais mis des fers avec un coussinet et je pense que les fers bougeaient un peu sous ses pieds », a déclaré Holloway, qui entraîne le vainqueur de 629 977 $ fils de 3 ans d’Always B Miki et de la jument championne du monde Shebestingin pour les éleveurs-propriétaires Fermes Bretagne et Fermes Val D’Or. « Je pense qu’aller plus léger avec de l’aluminium donnera de la stabilité au cheval. Cela n’a rien à voir avec la vitesse, je pense juste que c’est mieux pour lui. »

Les cinq premiers de chaque éliminatoire seront de retour pour la finale de 700 000 $ du Meadowlands Pace le samedi 17 juillet.

Le favori à 9 contre 5 dans la première éliminatoire (sixième course) est One Eight Hundred entraîné par Nancy Takter et conduit par Tim Tetrick, qui compte six victoires en huit départs cette année. L’achat de 800 000 $ du yearling de Takter et Brixton Medical Inc. s’amène dans l’éliminatoire grâce à sa meilleure victoire en carrière en 1:48 lors d’une course régulière le 26 juin à The Meadowlands. Terminant cette course avec un dernier quart en 25.3 secondes, l’effort lui a permis d’éclipser le 1:48.1 de South Beach Star et Perfect Sting avec le mile le plus rapide pour un ambleur de 3 ans jusqu’à présent en 2021.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

1
Août.

Doublé Guy Gagnon dans le Trophée des Éleveurs

Par DANIEL DELISLE

Guy Gagnon était on ne peut plus heureux à l’issue de ses quelques présences en piste à H3R. Non seulement a-t-il gagné une d...

Lire plus
1
Août.

La rentrée de YS Do It Right

Par DANIEL DELISLE

Il y aura de l’action ce dimanche dans la 2e tranche des éliminatoires du Trophée des Éleveurs alors que pas moins de quatorz...

Lire plus
1
Août.

Hippodrome 3R : Choix de Daniel “Le Prof” Delisle

Par DANIEL DELISLE

Choix gagnants : 80/212 – 37.7% Dimanche 1er août 1ère : 1-9-7-4 2e : 8-9-3-2 3e : 3-1-6-5 4e : 4-1-2-7 5e : 5-1-3-...

Lire plus