Raging Bull remonte sur le ring pour le Fourstardave

À 0h43, le 14 août 2021 Par SARATOGA

Raging Bull, propriété de Peter Brant, sera prêt à se racheter contre un peloton de gagnants de stakes de toutes catégories confondues pour la 37e édition samedi du Fourstardave d’une bourse de 500 000 $ pour les chevaux de 4 ans et plus, sur la distance d’un mille sur le gazon intérieur de la piste Saratoga.

Raging Bull, qui a terminé deuxième en 2019 et cinquième il y a un an, cherchera à offrir à l’entraîneur Chad Brown sa première victoire dans le Fourstardave, un événement « Win And You’re In » offrant au vainqueur une entrée automatique dans le Breeders’ Cup Mile le 6 novembre à Del Mar.

Raging Bull, trois fois vainqueur de Grade 1 avec des gains supérieurs à 1,5 million de dollars, a remporté ses triomphes de haut niveau sur trois ovales différents. À trois ans, il s’est rendu en Californie du Sud pour remporter le Hollywood Derby à Del Mar après avoir remporté des triomphes au Spa dans le National Museum of Racing Hall of Fame et le Saranac. Le fils de 6 ans de Dark Angel a commencé ses deux dernières saisons en tant que vainqueur de Grade 1 avec des victoires dans le Shoemaker Mile en mai 2020 à Santa Anita et le Makers ‘Mark Mile le 9 avril à Keeneland.

Le jockey Irad Ortiz, Jr. montera Raging Bull de la première position.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus