Solide trimestre au pari mutuel

À 0h01, le 6 avril 2021 Par SALLE DE NOUVELLES

En mars 2020, les protocoles visant à ralentir la propagation de la COVID-19 ont forcé un arrêt des courses de chevaux, mais en mars 2021, de nombreuses pistes commençaient à voir un retour à un certain niveau de normalité alors que beaucoup commençaient à permettre la présence de foules restreintes à la piste.

Ces deux situations opposées se sont reflétées avec des tendances positives du pari mutuel et des bourses pour le premier trimestre 2021 par rapport au premier trimestre de 2020, comme dévoilé dans les indicateurs économiques des courses de pur-sang publiés le 5 avril par Equibase.

Le pari mutuel pour les trois premiers mois de 2021 est en hausse de 10.27% à 2 766 096 277 $, tandis que les bourses ont augmenté de 4.76% à 214 998 406 $. Étonnamment, en dépit de l’arrêt en mars 2020, le nombre de jours de course au premier trimestre 2021 a reculé de 3,4% à 766.

Avec une situation différente en mars 2021 par rapport à mars 2020, les paris ont augmenté de 32.01% pour le mois à 965 796 545 $, soit un gain de plus de 234 millions de dollars. Les bourses ont été plus élevées de 46.66% pour le mois à 81 797 768 $, grâce à une augmentation de 36.45% des jours de course à 292.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

17
Avr.

L’écurie de Michel Allard prête à faire feu

Par DANIEL DELISLE

L’hiver a été clément, tous les Québécois sont unanimes là-dessus, les gens de chevaux inclus et Michel Allard ne fait pas ex...

Lire plus
17
Avr.

Swiss Skydiver courra sans Lasix dans l’Apple Blossom

Par OAKLAWN PARK

Cinq chevaux devraient courir pour une bourse de 1 million de dollars dans le Apple Blossom Handicap pour les pouliches et ju...

Lire plus
17
Avr.

Paiement obligatoire du Rainbow 6 lors du programme de samedi

Par GULFSTREAM PARK

Un paiement obligatoire du pari Jackpot Rainbow 6 est fixé pour le programme de samedi à la piste Gulfstream Park, où la poul...

Lire plus