Swiss Skydiver courra sans Lasix dans l’Apple Blossom

À 2h25, le 17 avril 2021 Par OAKLAWN PARK

Cinq chevaux devraient courir pour une bourse de 1 million de dollars dans le Apple Blossom Handicap pour les pouliches et juments âgées samedi à la piste Oaklawn Park. Le sixième participant courra pour un peu plus.

La championne Swiss Skydiver peut récolter un boni de 60 000 $ si elle gagne l’Apple Blossom, car elle ne sera pas traitée sous la médication du Lasix. Le programme de boni sans Lasix d’Oaklawn Park offre un boni de 10% de la part de la bourse du gagnant, des montants allant de 1 620 $ pour la bourse minimum (27 000 $) à 60 000 $ pour des courses de 1 million de dollars comme l’Apple Blossom ou le Oaklawn Handicap de samedi pour les chevaux âgés. Si les pelotons demeurent intacts, la part du gagnant pour les deux courses est de 600 000 $.

Entraînée par Kenny McPeek, Swiss Skydiver a fait ses 12 premiers départs en carrière sur la médication du Lasix avant de retirer le médicament anti-saignement pour sa dernière course, une victoire par 2 ¾ longueurs dans le Beholder Mile Stakes le 13 mars à la piste Santa Anita. Le Lasix est désormais interdit pour la plupart des courses de stakes en Californie.

« Elle n’en a pas besoin », a déclaré McPeek. « Elle n’en a jamais vraiment eu besoin. Nous l’avons retirée du Lasix pour son dernier départ car elle va courir le reste de l’année sans cela, de toute façon. »

La position de McPeek n’est pas surprenante, compte tenu de son histoire avec le programme de boni sans Lasix d’Oaklawn, qui a été annoncé en septembre 2014 et mis en œuvre lors de la saison de 2015.

Lorsque McPeek avait des chevaux à Oaklawn en 2015-2018, il retirait le Lasix pour mettre la main sur le boni et il a obtenu au total cinq gagnants sans Lasix pour se classer à égalité au deuxième rang de l’histoire du programme. Will VanMeter, qui a quitté l’entraînement l’automne dernier, détient le record de neuf gagnants sans Lasix depuis la mise en œuvre du programme d’Oaklawn.

Parmi les gagnants sans Lasix de McPeek se trouve Eskimo Kisses, qui a remporté une course d’allocation par 11 longueurs et demie lors de la saison 2018 à Oaklawn à son premier départ sans le médicament anti-saignement. Elle a reçu une prime de 4 740 $. Eskimo Kisses, sur le Lasix, a remporté les 600 000 $ historiques de l’Alabama Stakes pour les pouliches de 3 ans plus tard cette année-là à Saratoga.

McPeek et VanMeter ont tous deux entraînés des chevaux pour l’éminent éleveur et propriétaire de Hot Springs, John Ed Anthony, qui est un fervent défenseur du foin, de l’avoine et de l’eau. Anthony mène tous les propriétaires dans les gagnants sans Lasix (10) et a récolté un boni record de 6 000 $ pour la victoire de Sekani dans le Rainbow Miss Stakes de 100 000 $ l’an dernier pour les sprinteuses de 3 ans élevées en Arkansas. Sekani, qui a ensuite été entraînée par VanMeter, est le seul cheval à avoir récolter un boni sans Lasix dans une course à stakes.

« Je suppose que nous courons pour 1 060 000 $ », a déclaré McPeek, ajoutant qu’il avait discuté du changement avec le propriétaire de Swiss Skydiver, Peter Callahan. « Elle n’a pas besoin de Lasix. »

Swiss Skydiver a remporté un Eclipse Award en tant que championne de 3 ans en 2020 après avoir remporté cinq courses, dont le Fantasy Stakes de 400 000 $ à Oaklawn.

 

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

12
Mai.

Nancy Takter: L’art du trotteur

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Le dernier talent artistique de Nancy Takter se présente sous la forme de sculpture d’une écurie de trotteurs prometteurs. L’...

Lire plus
12
Mai.

Medina Spirit et Concert Tour se sont déliés les muscles à Pimlico

Par SALLE DES NOUVELLES

Medina Spirit et Concert Tour ont chacun couru un mile dans le sens des aiguilles d'une montre à la piste Pimlico Race Course...

Lire plus
12
Mai.

Anoka Hanover and Donna Soprano remportent les qualifications à Philadelphie

Par HARRAH'S PHILADELPHIE

La lauréate du prix Dan Patch 2020 dans la catégorie des pouliches trotteuses de 2 ans, Anoka Hanover, et la lauréate du prix...

Lire plus