Sylvain Tremblay prêt à défendre son titre d’entraîneur

À 0h02, le 27 avril 2022 Par SALLE DES NOUVELLES/STEVEN WOLF

Parfois, il faut des années de travail acharné et un peu de chance pour atteindre le sommet dans n’importe quelle profession et après seulement quatre ans, cet objectif a été atteint par l’entraîneur québécois de courses sous harnais Sylvain Tremblay.

En 2021, Tremblay a connu son année de rêve à l’Hippodrome 3R, battant solidement le quintuple champion Francis Richard en tant qu’entraîneur avec 31 victoires contre 19 pour Richard.

Tremblay, qui réside dans sa ferme d’entraînement à Metabetchouan, au Québec, a terminé la saison 2021 avec une incroyable cote d’entraînement universelle (moyenne au bâton) de 0,436. Il a également élevé et entraîné la championne québécoise Stella Alpha et les meilleurs compagnons d’écurie Platine Alpha, Archimed Alpha, Ritchie Alpha et Titanium Alpha.

C’était en 2021. Que nous réserve Sylvain Tremblay pour 2022 ?

« Bien sûr, je suis prêt à défendre mon titre d’entraîneur, a dit Tremblay. « Avant tout, je veux m’amuser en faisant mon travail et en faisant courir mes chevaux. Je crois que c’est ainsi que le succès viendra. C’est aussi un travail qui se fait en équipe. »

« Daniel Potvin, Yves Corbin et Emma Bouchard me donnent un solide coup de main pour, espérons-le, rendre cette saison aussi belle que 2021 », a ajouté Tremblay.

Comment c’était au Gala des Champions au H3R ? Vous avez remporté des trophées non seulement en tant que meilleur entraîneur, mais aussi pour Stella Alpha en tant que championne trotteuse de 2 ans du Québec.

« J’ai vécu beaucoup d’émotions lors du gala », a expliqué Tremblay. « Une belle saison qui s’est très bien terminée. Une super soirée avec ma famille et mon équipe. »

Et un autre membre de votre excellente équipe a également été honoré alors qu’Emma Bouchard a reçu le prix de Palefrenière de l’année.

« Emma m’aide beaucoup à l’écurie », explique Tremblay. « Je suis vraiment fier d’elle, surtout la soirée où elle a été récompensée en tant que palefrenière de l’année. »

« Daniel Potvin est mon bras droit et mon forgeron », a déclaré Tremblay. « Maintenant, il est devenu un ami précieux avec qui je m’amuse beaucoup. Car en conclusion, le plaisir de réussir est très important pour moi et mon équipe. »

Comment l’écurie Alpha se positionne-t-elle avec les jeunes chevaux pour la saison 2022 ?

« J’entraîne cinq bébés de 2 ans », explique Tremblay. « Trois ambleurs et deux trotteurs.

« Un ambleur est Albert Alpha et il est un fils de He’s Watching issu de ma poulinière Stirling Breeze. Puis Neptune Alpha est un Control The Moment de ma poulinière Draconian Prophet. Et j’ai aussi Apocalypse Alpha, un trotteur de Wheeling N Dealin de ma poulinière Natural. Les trois font vraiment preuve de talent. Si tout va bien, on devrait les voir à H3R cet été. »

« J’ai aussi Carbon Alpha », a déclaré Tremblay. « C’est un Shadow Play de ma poulinière Materre. Le demi-frère d’Alpha Platinum, il est très grand cheval, et j’ai dû lui laisser le temps de vieillir. Le talent est définitivement là pour l’avenir avec ce poulain. »

« Et puis il y a Alpha Cassiopée », a ajouté Tremblay. « C’est une Prestidigitator et demi-sœur de Stella Alpha. Une petite opération l’a retardée, mais son talent est aussi bien présent. Ces deux derniers seront, espérons-le, prêts à courir plus tard dans la saison. »

La saison dernière, vous avez dominé à H3R avec certains des meilleurs deux ans qui ont maintenant 3 ans. Les verrons-nous bientôt courir?

« Oh oui », a déclaré Tremblay. « Stella est prête à défendre son titre. Ritchie Alpha est beaucoup plus mûr et encore plus prêt pour sa saison. Archimed et Platine sont également prêts et ont hâte que H3R démarre sa saison. J’ai aussi Maracasso, Yankee Up et Keepall prêts à continuer leur préparation. En tout, j’ai 12 chevaux à l’entraînement. »

Et que dites-vous que Alpha Stable a le meilleur conducteur de H3R, Pascal Berube, sur ses chevaux en 2021 et en 2022.

« Oh oui », a expliqué Tremblay. « Pascal fait partie de l’équipe. Un gros morceau, une confiance s’est installée entre nous, et j’adore le travail d’équipe avec lui. »

Il faut 3 ½ heures à Tremblay pour se rendre à l’Hippodrome 3R. C’est sept heures de route au total juste pour se rendre aux courses. Mais si l’écurie de Sylvain Tremblay est aussi bonne qu’elle l’était la saison dernière, chacun des déplacements en piste vaudra bien le déplacement et plus encore.

Et d’où vient le nom d’écurie Alpha ?

« Difficile à expliquer », a ri Tremblay. « Première lettre de l’alphabet grec. Alpha = premier. »

Nous verrons comment se comporte l’écurie Alpha au début de la saison des courses au Québec.

« Nous sommes prêts à passer à l’action dès ce dimanche à H3R », a déclaré Tremblay. « Si tout se passe bien, nous aurons trois ou quatre chevaux en course sur le programme d’ouverture. Nous espérons courir Platinum, Stella, Ritchie Alpha et Archimed. Ce sera une excellente façon de commencer la saison à H3R. »

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

23
Mai.

Platine Alpha par « un nez » à l’Hippodrome 3R

Par SALLE DE NOUVELLES/STEVEN WOLF

Par les moustaches sur son visage, Platine Alpha a à peine résisté à une Whitemountaincammy déterminée pour remporter l’amble...

Lire plus
23
Mai.

Choix du lundi 23 mai

Par SALLE DE NOUVELLES

Parx (T) – 5e course : (4) PELOTA Finger Lakes (T) – 8e course : (4) A MAIZE ZING RIP Thistledown (T) – 7e course : (1)...

Lire plus
23
Mai.

Événements à venir

Par SALLE DE NOUVELLES

Lundi 23 mai           Mardi 24 mai           Mercredi 25 mai...

Lire plus