Tattoo Artist fait forte impression

À 1h09, le 30 août 2023 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

La veille de la victoire de Tattoo Artist lors de son éliminatoire du Canadian Pacing Derby le week-end dernier, l’entraîneur Ian Moore faisait « jogger » l’ambleur de 6 ans lorsqu’il a commencé à réfléchir à sa carrière d’étalon.

Tattoo Artist a été sous les soins de Moore, basé en Ontario, de l’âge d’un an jusqu’à sa saison de 3 ans. À l’âge de 4 ans, l’étalon a commencé à courir aux États-Unis et au Canada, partageant son temps avec Moore et Chris Ryder du New Jersey.

Maintenant, pour la deuxième fois seulement en 2023, il se préparait à concourir à nouveau pour Moore.

« Je pense que c’était vraiment cool parce que j’étais avec lui au début de sa carrière… et maintenant je suis avec lui alors que sa carrière commence à se terminer », a déclaré Moore après la victoire de Tattoo Artist dans l’éliminatoire du CPD samedi à Woodbine Mohawk. « C’était très spécial. Chaque fois que je m’assois derrière lui, c’est très spécial pour moi. »

« C’est vraiment un super petit cheval. »

Tattoo Artist a remporté 34 de ses 87 courses en carrière, a monté sur le podium 27 fois de plus et a gagné 2,52 millions de dollars canadiens (2,16 millions de dollars américains). Le fils de He’s Watching-Stylish Artist a reçu le prix O’Brien du meilleur ambleur mâle de 3 ans au Canada en 2020.

Ironiquement, il a connu sa meilleure saison en 2022, lorsqu’il a passé du temps à sse mesurer à l’éventuel Cheval de l’année Bulldog Hanover. Tattoo Artist a monté sur le podium dans 22 de ses 25 courses, en remportant 10 et terminant deuxième à neuf reprises, en route vers 1 million de dollars canadiens en bourses. Trois de ses deuxièmes places ont été derrière Bulldog Hanover – lors des finales du Breeders Crown, du Canadian Pacing Derby et du TVG Pacing Series.

« C’est vraiment l’un des chevaux les plus gentils que j’ai jamais eu », a déclaré Moore à la fin de l’année dernière. « C’est un petit bougre coriace, je vais vous le dire. Il vous donnera tout ce qu’il a. Je l’aime simplement. C’est presque le cheval parfait. »

La victoire de Tattoo Artist dans les éliminatoires du CPD était sa troisième de cette saison et faisait suite à trois deuxièmes places (William R. Haughton Memorial, Joe Gerrity Memorial, division du Sam McKee Memorial) en quatre départs avant son retour à Mohawk.

Dans son éliminatoire, il était cinquième à un quart de mille de l’arrivée, mais est revenu en 25.2 pour battre Linedrive Hanover par « un cou » en 1:48.3. Son dernier quart de mille égalait le meilleur de sa carrière.

« C’est tout un dernier quart-de-mille qu’il a eu là-bas », a déclaré Moore, qui a remporté 19 courses avec Tattoo Artist au cours de sa carrière. « Nous avons été très impressionnés par lui (samedi) et nous essaierons de le préparer pour le week-end prochain. »

Tattoo Artist s’élancera samedi dans le Canadian Pacing Derby, d’une bourse de 615 000 $, de la quatrième position avec Louis-Philippe Roy dans le sulky. Roy a conduit Tattoo Artist dans les éliminatoires et est 2 en 2 avec l’ambleur de sa carrière.

« J’étais vraiment content de lui », a déclaré Roy samedi, ajoutant à propos du dernier droit, « Je lui ai donné sa tête, il progressait, mais (Linedrive Hanover) était à quatre longueurs et je pensais que je n’allais jamais le rattraper. » J’ai juste touché un peu mon cheval et il est parti comme s’il démarrait de la barrière, il est parti à 100. J’ai pensé, tu sais quoi, on a peut-être une chance. Ensuite, il a fait le travail tout seul. »

Moore, qui a remporté le Canadian Pacing Derby en 2015 avec State Treasurer, entraîne Tattoo Artist pour les propriétaires Let It Ride Stables, Frank Cannon, Diamond Creek Racing et Bottom Line Racing.

Parmi les chevaux qui se dresseront sur le chemin de Tattoo Artist se trouvera Bythemissal, qui a remporté l’autre éliminatoire du CPD par huit longueurs en 1:47.3. Le hongre de 4 ans partira du sixième rang avec Yannick Gingras aux guides pour l’entraîneur Ron Burke. Gingras et Burke ont fait équipe pour remporter le CPD 2012 avec Foiled Again, l’une des trois victoires de Burke dans cette épreuve.

« C’est aussi facile que de n’avoir jamais gagné en (1) :47, je peux vous le promettre », a déclaré Gingras après l’éliminatoire de Bythemissal. « J’avais de l’énergie en fin de course. C’était très impressionnant. Il est frais aussi. Il n’a que (sept) départs, et certains d’entre eux étaient vraiment comme des qualifications, donc il est prêt à partir maintenant. J’attends avec impatience (la finale), c’est sûr. »

Bythemissal, un fils de Downbytheseaside-Dismissal, a remporté six courses cette saison et 20 sur 24 au cours de sa carrière, gagnant 1,36 million de dollars. Il n’a raté le podium qu’une seule fois.

Propriété de Burke Racing Stable, Eric Good, Rich Lombardo Racing et Weaver Bruscemi, Bythemissal s’amène avec une séquence de trois victoires consécutives avant la finale du Canadian Pacing Derby. Il a ouvert sa campagne 2023 avec trois victoires consécutives, puis a été mis à l’écart pour cause de maladie pendant deux mois.

« On ne sait jamais comment ils vont rebondir après ça », a déclaré Gingras. « Tout le mérite revient au personnel médical, ils l’ont remis sur la bonne voie, et à la Brigade Burke qui l’a entraîné pour revenir. Il se sent comme un cheval spécial. »

Les courses débutent à 19h10 samedi à Mohawk.

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

21
Juin.

Début ce vendredi des courses spéciales

Par DANIEL DELISLE

Plus tôt dans la saison, on a appris que la Série québécoise, telle qu’on l’avait connue, ne revenait pas en 2024. À la deman...

Lire plus
21
Juin.

Funtime Bayama vendu

Par Laurent Sauvé/Dave Little, Meadowlands Media Relations

Funtime Bayama, troisième dans le North America Cup samedi soir (15 juin), a été vendu pour un montant non divulgué aux propr...

Lire plus
21
Juin.

Choix et commentaires de Daniel « Le Prof » Delisle à H3R

Par Salle de nouvelles/Newsroom

Choix gagnants : 40/93 – 43.0% Vendredi 21 juin 1ère course : 4-3-8-2 4. HP COATICOOK Retour au bercail après deux...

Lire plus