Un duo danois participera aux courses de la Journée internationale de la femme à The Meadowlands

À 1h44, le 4 mars 2023 Par SALLE DE NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

Mariann Thorup Nielsen et Sabina Gammelgård ont remporté des courses dans le monde entier, mais n’ont jamais concouru aux États-Unis – jusqu’à samedi soir (4 mars). Nielsen et Gammelgård, toutes deux danoises, font partie des conductrices participant aux courses célébrant la Journée internationale de la femme à The Meadowlands.

Le Big M organise deux courses samedi avec des pelotons de conducteurs féminines. La première, qui est la deuxième course, est un amble handicap de 13 000 $. La seconde, qui est la quatrième course, est un trot avec conditions de 15 000 $.

Nielsen et Gammelgård conduiront tous les deux un trotteur.

« Les chevaux au trot sont notre vie et c’est une expérience fantastique », a déclaré Nielsen, qui élève et fait courir des chevaux avec son mari, Theo Damsgaard. « Le sport du trot est fantastique pour moi. Mon grand-père et mon père couraient et possédaient pas mal de chevaux, donc je suis née dans ce sport. »

Nielsen a obtenu sa licence à l’âge de 18 ans et plusieurs années plus tard, elle a aidé à lancer des courses sous la selle – connues sous le nom de Monté en Europe – au Danemark. Elle est présidente de l’Association danoise de Monté et siège également au conseil d’administration de la DTC, ou Association centrale du trot danois, qui est la plus haute organisation du sport au Danemark.

« Monté donne aux jeunes filles la chance d’essayer de faire du trot, ce qui semble probablement plus facile pour beaucoup de filles que de conduire un trot », a déclaré Nielsen. « C’est extrêmement important pour notre sport car il intéresse d’autres groupes cibles. »

« C’est incroyablement excitant de faire partie et de développer le trot, ce qui est important pour que nous conservions la joie du sport mais aussi l’aspect financier. Il est important que nous gardions tout le monde dans le sport – du trot de poney pour enfants, à l’élite, puis à tous les amateurs et courses de Monté. »

Parmi les principales victoires de Nielsen figurent une course féminine internationale à Solvalla en Suède, ainsi qu’un triomphe dans une épreuve féminine internationale à Malte.

« Nous allons à l’Elitlopp presque chaque année, donc c’était une expérience indescriptible de gagner à Solvalla », a déclaré Nielsen. « Malte était aussi très spécial. Nous avons rendu visite à la présidente de Malte et elle a visité l’hippodrome pour voir la course. C’était une expérience géniale. »

« Toutes ces expériences sont spéciales à leur manière et la joie est tout aussi grande, mais les connaissances que je rencontre lors de mes voyages comptent énormément pour moi. »

Nielsen et son mari se sont rencontrés à l’hippodrome de Charlottenlund, près de Copenhague, et ont 13 chevaux sur leur ferme.

« Bo Westergaard conduit nos meilleurs chevaux dans les grandes courses », a déclaré Nielsen. « Nous attendons avec impatience de nouvelles expériences en 2023 et espérons que nos chevaux passeront une saison fantastique et créeront de nombreux souvenirs merveilleux. »

Nielsen conduira Nylander pour l’entraîneur Katricia Adams samedi. Ils démarreront de la cinquième position et sont à 9 contre 2 en cote matinale. Lauren Tritton conduira le favori à 3 contre 1 Harry Knows IR pour son mari, l’entraîneur Shane Tritton.

Gammelgård, qui a obtenu sa licence en 2008, a longtemps été l’une des meilleures conductrices du Danemark – à la fois au trot et au galop – et s’est récemment davantage concentrée sur la conduite. En tant que conductrice, elle a remporté plus de 60 courses, dont des victoires mémorables en Suède et à Bahreïn, et a reçu de multiples récompenses.

En 2022, elle s’est rendue en Ontario pour présenter un séminaire sur le Monté, et l’équitation en général.

« Avant, j’avais peur de conduire dans des courses, mais comme j’avais mes propres chevaux, en qui j’avais confiance, je suis devenu plus courageux », a déclaré Gammelgård. « Ça m’a donné une bonne expérience. J’ai réalisé que ce n’était pas la conduite dont j’avais peur, c’était les autres personnes contre qui je conduisais. Au fur et à mesure que je devenais plus confiante, cela s’est estompé. Je ne ressens plus aucune peur. C’est pourquoi j’ai osé le faire. »

Gammelgård a acquis de l’expérience dans la conduite d’ambleurs en Ontario et espérait pouvoir en conduire un à The Meadowlands.

« Je pense que les ambleurs sont super », a-t-elle déclaré. « Ils sont si rapides. C’est comme s’ils avaient deux vitesses de plus. »

Gammelgård conduira Tad Krazy Hanovre de la pole position samedi pour l’entraîneur Per Engblom. Ils sont à 7 contre 2 en cote matinale.

« C’est une excellente opportunité », a déclaré Gammelgård, qui visite les États-Unis pour la première fois. « Ça va être très amusant. Je n’ai jamais d’attentes, sauf pour l’expérience. De toute évidence, vous voulez toujours gagner. Je ferai de mon mieux et nous verrons ce qui se passera. »

Les courses à Meadowlands commencent à 18h20.

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

21
Mai.

Choix du mardi 21 mai

Par SALLE DES NOUVELLES

Parx (T) – 8e course: (6) CAUGHTANDCOLLECTED Indianapolis (T) – 2e course: (2) RIVER ANT Finger Lakes (T) – 6e course:...

Lire plus
20
Mai.

La saison des New York Sire Stakes commence lundi à Yonkers

Par SALLE DES NOUVELLES/Agriculture and New York State Horse Breeding Development Fund

La saison 2024 des New York Sire Stakes commence lundi 20 mai à la piste Yonkers Raceway. Le programme de course de la jou...

Lire plus
20
Mai.

Pascal Bérubé encore le maître

Par DANIEL DELISLE

Après son premier championnat en 2019, plusieurs disaient, ce sera différent l’année prochaine. Le champion ne leur a pas don...

Lire plus