Une étoile au Canada, True Blue Lindy fait ses débuts aux États-Unis vendredi

À 0h37, le 27 août 2021 Par THE MEADOWS

True Blue Lindy est un fils d’Always B Miki et de la jument Yankee Cruiser Think Pink. Cela en fait un cheval élevé en Pennsylvanie, mais il n’a jamais mis les pieds sur une piste de la Pennsylvanie. Cela changera vendredi (27 août) lorsqu’il participera au Pennsylvanie Sires de 159 745 $ pour les poulains et hongres de 2 ans – la dernière étape préliminaire de la série – à The Meadows pour se qualifier pour le championnat.

True Blue Lindy démarre de la pole position dans la 10e course avec Tim Tetrick conduisant pour l’entraîneur Jeff Cullipher, qui possède le jeune cheval avec Pollack Racing. Le programme de vendredi comprend également un événement de la série PA Stallion de 40 000 $ pour les poulains et hongres de première année. Le premier départ est à 12h45.

La piste The Meadows présentera les quatre championnats PASS de 250 000 $ pour les chevaux de 2 ans le vendredi 3 septembre.

True Blue Lindy a couru ses cinq départs en carrière à Woodbine Mohawk, où il a brillé pour les propriétaires de l’époque, Carl Jamieson, William Loyens et Trevor Edwards. Il a remporté la finale du 9 août de la série Dream Maker pour hausser son compte en banque à 55 638 $. Il n’a jamais été pire que deuxième, et aucun cheval dans le peloton de vendredi n’est allé plus vite que son record de 1:51.2.

Pollack a repéré le cheval et, il y a 10 jours, lui et Cullipher l’ont acheté en privé. Il a vu beaucoup d’Amérique maintenant, car ses voyages l’ont emmené d’abord à Gaitway Farm dans le New Jersey, puis à la base de Cullipher à Hoosier Park et maintenant à The Meadows.

Malgré son talent évident, une grande question demeure : avec tous ses départs précédents sur une piste de sept huitièmes de mille, comment gérera-t-il l’ovale de cinq huitièmes de mille de The Meadows ? Cullipher, qui s’est assis derrière le cheval pendant exactement une séance d’entraînement, est convaincu que True Blue Lindy fera une transition réussie.

« Il aime aller en avant et il semble polyvalent », dit Cullipher. « C’est ce qu’il faut sur une piste de cinq huitièmes de mille. »

Même si une victoire pourrait ne pas garantir à True Blue Lindy une place dans le championnat PASS, Cullipher indique qu’ils seront tous prêts pour cette victoire.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus