Une étoile de Nouvelle-Zélande à ses débuts aux États-Unis‎

À 0h04, le 9 avril 2022 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

‎Amazing Dream, née en Nouvelle-Zélande, est prête à commencer ce que ses propriétaires espèrent être un voyage incroyable en Amérique du Nord. Envoyée de Down Under à l’entraîneur Linda Toscano, l’ambleuse de 6 ans est arrivée en février avec 24 victoires – dont 10 courses de Groupe 1 – et plus de 1 million de dollars en gains. Elle a terminé pire que troisième seulement cinq fois en 48 départs.‎

‎Samedi, Amazing Dream fera ses débuts nord-américains dans la classe Fillies-and-Mares Open de 31 500 $ à Meadowlands. Elle démarrera de la septième position dans un peloton de sept chevaux avec Todd McCarthy dans le sulky.‎

‎La jument, de ‎‎Bettor’s Delight‎‎ issue de Christian Dreamer, a été la pouliche de 3 ans de l’année en Nouvelle-Zélande et a quitté en tant que deuxième jument la plus riche de l’histoire australienne. Elle appartient depuis mars 2021 à Enviro Stables, Richard Gutnick, Tom Pontone et Joseph Lozito Jr.‎

‎Lors de son dernier départ au Down Under, Amazing Dream, qui était entraînée par Mark Purdon en Nouvelle-Zélande et son fils Nathan en Australie, a terminé troisième contre ses rivaux masculins dans le Hunter Cup. Elle s’est qualifiée deux fois aux États-Unis, son plus récent effort étant un triomphe en 1:52.4 à The Meadowlands. Elle a parcouru son dernier quart de mile en :26.2.‎

‎« C’est un plaisir », a déclaré Toscano. « Elle n’a vraiment rien fait de mal. Elle s’intègre parfaitement dans notre routine à peu près exactement comme le ferait un cheval américain. Nathan m’a dit de ne pas m’inquiéter de son voyage ou de son installation; elle a plus de milles de voyageur que la plupart des gens que nous connaissons. Elle a beaucoup voyagé et s’est installée dans différents endroits.‎

‎« Quand vous avez une jument aussi professionnelle, c’est une bonne chose pour moi. Elle prend soin d’elle-même et son éthique de travail semble vraiment bonne. Ils disent qu’elle peut être un peu enthousiaste, un peu impatiente, mais ce n’est pas grave; elle veut battre tout le monde. Mais pour la plupart, elle n’est qu’une professionnelle. Je dirais que c’est la meilleure partie d’elle, son tempérament. »‎

‎Amazing Dream est éligible à la série Blue Chip Matchmaker en cours à Yonkers, mais avec seulement deux des cinq tranches préliminaires à faire, Toscano, basée dans le New Jersey, a décidé d’envoyer la jument à The Meadowlands pour sa première course.‎

‎« Nous n’aurions pas pu faire la finale (Matchmaker), alors j’ai pensé qu’il valait mieux la faire courir ici et la faire commencer de cette façon », a déclaré Toscano. « C’est à la maison. »‎

‎Amazing Dream, qui a éliminé les mâles à quatre reprises lors de courses majeures à Down Under, aura de nombreuses occasions de s’attaquer aux meilleures juments du sport sur le Grand Circuit nord-américain lorsque le moment sera venu.‎

‎« Elle a tout », a déclaré Toscano. « Elle doit faire ses preuves et être capable d’aller avec les grandes juments. Elle a couru contre les mâles là-bas, alors nous espérons. Sa force là-bas était la distance. Je pense que c’est la raison pour laquelle elle a pu rivaliser avec les mâles comme elle l’a fait parce que sa persévérance était tout simplement incroyable. Maintenant, elle va devoir sprinter. Nous allons juste le faire une étape à la fois. C’est un bon cheval, et généralement les bons chevaux trouvent un moyen de gagner. »‎

‎Amazing Dream est le deuxième choix de la cote matinale à 5 contre 2 dans sa course samedi à The Meadowlands. Une autre rivale de race néo-zélandaise, Majorque, est la favorite à 9 contre 5. Entraînée par Dylan Davis, la jument de 7 ans est 3 en 3 depuis son arrivée aux États-Unis.‎

‎Les courses commencent à 18 h 20 à The Meadowlands. Le programme de 13 courses samedi comprend également un trot Handicap ouvert / préféré de 34 500 $ (course sept) en plus de l’Open Fillies-and-Mares (course 12).‎

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

25
Mai.

Les pouliches du circuit NYSS s’amènent à Buffalo mercredi‎

Par BUFFALO

‎Les dames occuperont le devant de la scène à la piste Buffalo mercredi après-midi (25 mai), alors que toutes les courses sau...

Lire plus
25
Mai.

Choix du mercredi 25 mai

Par SALLE DE NOUVELLES

Parx (T) – 4e course : (7) DUNE JUMPER Finger Lakes (T) – 5e course : (4) SMART BROAD Belterra Park (T) – 2e course : (...

Lire plus
25
Mai.

5 questions à Louis-Philippe Roy

Par SALLE DE NOUVELLES/Chris Lomon, Woodbine Communications

Louis-Philippe Roy est arrivé en Ontario après avoir débuté sa carrière de conducteur dans son Québec natal et est rapidement...

Lire plus