Une étoile de Nouvelle-Zélande à ses débuts aux États-Unis‎

À 0h04, le 9 avril 2022 Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

‎Amazing Dream, née en Nouvelle-Zélande, est prête à commencer ce que ses propriétaires espèrent être un voyage incroyable en Amérique du Nord. Envoyée de Down Under à l’entraîneur Linda Toscano, l’ambleuse de 6 ans est arrivée en février avec 24 victoires – dont 10 courses de Groupe 1 – et plus de 1 million de dollars en gains. Elle a terminé pire que troisième seulement cinq fois en 48 départs.‎

‎Samedi, Amazing Dream fera ses débuts nord-américains dans la classe Fillies-and-Mares Open de 31 500 $ à Meadowlands. Elle démarrera de la septième position dans un peloton de sept chevaux avec Todd McCarthy dans le sulky.‎

‎La jument, de ‎‎Bettor’s Delight‎‎ issue de Christian Dreamer, a été la pouliche de 3 ans de l’année en Nouvelle-Zélande et a quitté en tant que deuxième jument la plus riche de l’histoire australienne. Elle appartient depuis mars 2021 à Enviro Stables, Richard Gutnick, Tom Pontone et Joseph Lozito Jr.‎

‎Lors de son dernier départ au Down Under, Amazing Dream, qui était entraînée par Mark Purdon en Nouvelle-Zélande et son fils Nathan en Australie, a terminé troisième contre ses rivaux masculins dans le Hunter Cup. Elle s’est qualifiée deux fois aux États-Unis, son plus récent effort étant un triomphe en 1:52.4 à The Meadowlands. Elle a parcouru son dernier quart de mile en :26.2.‎

‎« C’est un plaisir », a déclaré Toscano. « Elle n’a vraiment rien fait de mal. Elle s’intègre parfaitement dans notre routine à peu près exactement comme le ferait un cheval américain. Nathan m’a dit de ne pas m’inquiéter de son voyage ou de son installation; elle a plus de milles de voyageur que la plupart des gens que nous connaissons. Elle a beaucoup voyagé et s’est installée dans différents endroits.‎

‎« Quand vous avez une jument aussi professionnelle, c’est une bonne chose pour moi. Elle prend soin d’elle-même et son éthique de travail semble vraiment bonne. Ils disent qu’elle peut être un peu enthousiaste, un peu impatiente, mais ce n’est pas grave; elle veut battre tout le monde. Mais pour la plupart, elle n’est qu’une professionnelle. Je dirais que c’est la meilleure partie d’elle, son tempérament. »‎

‎Amazing Dream est éligible à la série Blue Chip Matchmaker en cours à Yonkers, mais avec seulement deux des cinq tranches préliminaires à faire, Toscano, basée dans le New Jersey, a décidé d’envoyer la jument à The Meadowlands pour sa première course.‎

‎« Nous n’aurions pas pu faire la finale (Matchmaker), alors j’ai pensé qu’il valait mieux la faire courir ici et la faire commencer de cette façon », a déclaré Toscano. « C’est à la maison. »‎

‎Amazing Dream, qui a éliminé les mâles à quatre reprises lors de courses majeures à Down Under, aura de nombreuses occasions de s’attaquer aux meilleures juments du sport sur le Grand Circuit nord-américain lorsque le moment sera venu.‎

‎« Elle a tout », a déclaré Toscano. « Elle doit faire ses preuves et être capable d’aller avec les grandes juments. Elle a couru contre les mâles là-bas, alors nous espérons. Sa force là-bas était la distance. Je pense que c’est la raison pour laquelle elle a pu rivaliser avec les mâles comme elle l’a fait parce que sa persévérance était tout simplement incroyable. Maintenant, elle va devoir sprinter. Nous allons juste le faire une étape à la fois. C’est un bon cheval, et généralement les bons chevaux trouvent un moyen de gagner. »‎

‎Amazing Dream est le deuxième choix de la cote matinale à 5 contre 2 dans sa course samedi à The Meadowlands. Une autre rivale de race néo-zélandaise, Majorque, est la favorite à 9 contre 5. Entraînée par Dylan Davis, la jument de 7 ans est 3 en 3 depuis son arrivée aux États-Unis.‎

‎Les courses commencent à 18 h 20 à The Meadowlands. Le programme de 13 courses samedi comprend également un trot Handicap ouvert / préféré de 34 500 $ (course sept) en plus de l’Open Fillies-and-Mares (course 12).‎

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

28
Nov.

Lasix ne devrait pas être le mot sale débutant par « L »

Par TROT MAGAZINE

Le samedi 22 octobre, alors que je regardais une merveilleuse carte de course de Mohawk, composée principalement d’éliminatoi...

Lire plus
28
Nov.

Choix du lundi 28 novembre

Par SALLE DES NOUVELLES

Mahoning Valley (T) – 2e course : (7) NAUGHTY PRINCE Parx (T) – 6e course : (3) DALTON Mountaineer (T) – 4e course : (2...

Lire plus
27
Nov.

Bulldog Hanover sort vainqueur

Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA Media Relations Manager

Apparaissant pour la dernière fois de son illustre carrière, "The Bulldog" a été une fois de plus le meilleur. Bulldog Han...

Lire plus