Wallin continue de progresser

À 0h02, le 31 janvier 2024 Par SALLE DES NOUVELLES/Rich Fisher, USTA Web Newsroom Senior Correspondent

Lucas Wallin est en lice du Dan Patch.

Un an après que Wallin ait reçu le Rising Star Award de la U.S. Harness Writers Association, Soiree Hanover entraînée par Wallin a été élue meilleure trotteuse de 2 ans de 2023. Le cheval sera honoré lors du banquet des Dan Patch Awards de l’USHWA, présenté le 25 février au Rosen Center à Orlando.

« Je ne pouvais pas croire que (cela pouvait arriver) quand j’ai commencé », a déclaré Wallin, qui a connu une année en carrière riche en victoires et en bourses. « Je suis tellement reconnaissant et très heureux pour tout le monde, pour moi et pour le cheval cette année. Sans de bons chevaux, vous n’y arriverez pas. Il faut avoir beaucoup de chance et beaucoup de bonnes personnes, c’est sûr. »

Wallin s’est imposé comme l’une des « bonnes personnes » avec une autre bonne saison. Le Suédois a remporté 44 courses et 1,72 million de dollars et a atteint un record en carrière de 98 fois en 198 départs. Il s’agissait d’un suivi solide de sa précédente année primée, et Wallin n’a ressenti aucune pression supplémentaire en essayant d’être à la hauteur de son statut d’étoile montante récemment consacré.

« Quand on pratique ce sport, il y a toujours de la pression », a-t-il déclaré. « Si vous ne respectez pas vos engagements, vous n’obtiendrez pas de nouveaux chevaux, c’est juste la réalité. Je ne ressens pas la pression de l’extérieur. Je suis probablement la personne qui me met le plus de pression, mais après cette récompense, je ne me suis pas mis plus de pression qu’avant.

Pour lutter contre la pression, il faut en partie se distraire agréablement, et Lucas a exactement cela avec son fils Mason, qui a eu 1 an en novembre. Déjà chanceux d’être parmi les chevaux, Wallin a maintenant Mason qui améliore la vie dans son écurie de New Egypt, dans le New Jersey.

« C’est vraiment très, très positif », a-t-il déclaré. « Nous sommes très heureux de vivre ici, à la ferme, ce qui permet de le voir très facilement entre les voyages. Il vient à l’écurie l’après-midi, j’ai donc le temps de l’emmener se promener lorsque je travaille dans l’écurie. Ça a été très, très bien. Nous recevons beaucoup d’aide de la part des parents de (épouse) Mikaela, ils vivent également à la ferme. Et Mikaela est probablement la meilleure maman que je puisse souhaiter pour mon fils. Je suis très chanceux. »

La seule malchance que le sympathique Wallin a eu l’année dernière était avec ses chevaux de 3 ans. Mais il a noté qu’il n’y avait pas de grandes attentes à leur égard, donc ce n’était pas si décevant.

« Deux poulains de 3 ans s’en sont bien sortis, mais les autres n’étaient pas bons », a-t-il déclaré. « Mais nous avions beaucoup de bons chevaux de 2 ans. Nous sommes très satisfaits de la saison dans son ensemble. Nous avons établi un nouveau record pour les bourses, c’est mon objectif d’améliorer cela chaque année. »

Lorsqu’on lui a demandé si, à part Soiree Hanover, d’autres chevaux ou courses se démarquaient, l’entraîneur a répondu : « Pas vraiment. Ils étaient nombreux à se produire. C’est très important. Il est très important d’en avoir un qui soit à la hauteur des plus gros projets, mais il est important que ce ne soit pas le seul. »

Les autres chevaux gagnants du Grand Circuit pour Lucas étaient la trotteuse de 2 ans One World, le trotteur mâle de 2 ans Mosquito et la trotteuse de 2 ans The Moment. Parmi les gagnants de stakes de l’État figuraient la trotteuse de 2 ans Dolce Amara, le trotteur mâle de 2 ans Duke Of Walner et le trotteur mâle de 3 ans Onion Gum.

« Pour cette année, nous avons beaucoup de bons chevaux qui, je pense, ne sont pas mauvais du tout. Nous en avons quelques-uns qui ont assez bien montré l’année dernière ; ils étaient peut-être aux prises avec quelques problèmes que je pense que nous avons désormais sous contrôle. Nous sommes très excités cette année. »

Il est facile d’être enthousiasmé par le retour d’un lauréat du Dan Patch Award dans l’écurie.

Elevée par Hanover Shoe Farms, la fille de Walner-Spring Gala a terminé dans l’argent neuf départs sur 10, en remportant six et gagnant 607 955 $. Elle a remporté le Jim Doherty Memorial de 400 000 $ et a enregistré un record en carrière de 1:53.1 à The Meadowlands pour vaincre le favori Chaparmbro lors de la finale du New Jersey Classic de 275 000 $. Dans le Classic, le conducteur Tim Tetrick et Soiree Hanover sont passés de la huitième à la première place avec moins d’un quart de mille à parcourir.

C’était un effort typique pour le cheval appartenant à Snogarps Gard Inc.

« C’était peut-être un peu notre clé l’année dernière », a déclaré Wallin. « Lors de cette dernière course (le Goldsmith Maid lorsqu’elle a été dépassée dans la dernière ligne droite), cela n’a pas fonctionné comme nous le souhaitions. Grâce à la dernière course, nous savons maintenant quoi faire cette année. Elle aime beaucoup croiser les chevaux. Si ce n’est pas sa façon de faire, elle vous en parlera. »

En effet, pour Soirée Hanovre, les règles sont simples.

« C’est un peu sa façon de faire », a déclaré Wallin en riant. « Notre palefrenier a fait un travail fantastique avec elle. Elle a ses routines et si elle ne la suit pas, elle vous le fera savoir. Sinon, sur la piste, elle est très professionnelle. C’est plus un peu dans l’écurie, elle peut être un peu grincheuse. Sinon, elle est très professionnelle et facile à entraîner. »

Il semble que le fait d’être sur la piste fait ressortir le meilleur de la personnalité et des capacités du cheval.

« Elle avait beaucoup de caractère, mais elle a fait preuve d’une très bonne vitesse », a déclaré Wallin. « Elle était si facile à vivre ; elle a économisé beaucoup d’énergie en partant. Nous avons pris notre temps et la première fois que nous l’avons emmenée à The Meadowlands pour l’entraîner, elle a montré une très belle vitesse. »

« Nous n’entraînons jamais vraiment pour la vitesse sur la ferme. Les premières fois où nous ressentons une réelle sensation, c’est lorsque nous les emmenons à The Meadowlands et que nous les entraînons. Elle a montré beaucoup de vitesse là où elle pouvait aller. Nous lui avons fait beaucoup de belles courses par en arrière pour dépasser les chevaux. »

« J’avais le sentiment (au début) qu’elle pouvait être quelque chose de spécial. Je suis très heureux qu’ils m’aient choisi comme entraîneur. Ce sont de très bonnes personnes pour qui travailler et elle a montré dès le premier jour qu’elle pouvait vraiment lever les pieds. »

Wallin considère toujours l’ancienne star Rebuff comme son meilleur cheval jusqu’à présent, mais inclut Soiree Hanover en tête de cette liste. Il n’a pas encore mis en place de plan d’entraînement pour cette année mais a assuré que son équipe l’entraînerait comme ils le font pour tous les chevaux de 3 ans.

« Elle nous fera savoir quand elle sera prête », a-t-il déclaré. « C’est tellement agréable de travailler avec ces gens, ils ne vous mettent aucune pression. Ils ne disent pas « Allons-y et là-bas ». Elle leur fera savoir quand elle sera prête et où la mettre. Bien sûr, le Oaks est l’objectif principal. Je pense qu’elle a absolument sa place là-bas, c’est l’objectif principal. »

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

21
Juin.

Début ce vendredi des courses spéciales

Par DANIEL DELISLE

Plus tôt dans la saison, on a appris que la Série québécoise, telle qu’on l’avait connue, ne revenait pas en 2024. À la deman...

Lire plus
21
Juin.

Funtime Bayama vendu

Par Laurent Sauvé/Dave Little, Meadowlands Media Relations

Funtime Bayama, troisième dans le North America Cup samedi soir (15 juin), a été vendu pour un montant non divulgué aux propr...

Lire plus
21
Juin.

Choix et commentaires de Daniel « Le Prof » Delisle à H3R

Par Salle de nouvelles/Newsroom

Choix gagnants : 40/93 – 43.0% Vendredi 21 juin 1ère course : 4-3-8-2 4. HP COATICOOK Retour au bercail après deux...

Lire plus