Dunn retrouve Christen Me après sa réclamation à Yonkers

À 1h25, le 22 septembre 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/Gordon Waterstone, USTA

Avant d’arriver aux États-Unis à la fin de l’été 2018 et de prendre d’assaut le monde des courses sous harnais en Amérique du Nord avec les titres consécutifs de Conducteur de l’année de la US Harness Writers Association en 2019-2020, Dexter Dunn a été 10 fois Conducteur de l’année dans sa Nouvelle-Zélande natale. L’une des stars qui a propulsé Dunn vers le succès rapide à Down Under à un âge précoce – il n’a que 32 ans – a été Christen Me N, qui a été nommé Cheval de l’année 2015 de la Nouvelle-Zélande.

Et maintenant, Dunn possède Christen Me, ayant réclamé l’ambleur de 13 ans pour 30 000 $ le 15 septembre à Yonkers. Et s’il est probable que Christen Me – qui a des gains de 2 396 484 $ en course sur deux continents – sera désormais retiré par Dunn, il a laissé ouverte la possibilité de continuer à courir avec le meneur de course.

« J’y pensais (à le réclamer) depuis un certain temps, et j’ai pensé que le moment était venu », a expliqué Dunn, qui a remporté près de 1 300 courses et 33 millions de dollars en bourses depuis son entrée en scène en août 2018. « J’ai l’impression d’être sa famille. Il est de chez moi et moi de là-bas. Il a été Cheval de l’année un an et dire que je le possède maintenant, c’est plutôt cool. »

« Le cheval compte beaucoup pour moi car il a remporté toutes les grandes courses en Australie pour moi. Quand il avait quatre et cinq ans, il était incroyable. Sa vitesse était phénoménale. »

Christen Me a remporté 11 fois le groupe 1 en Nouvelle-Zélande et en Australie, avec ses 32 victoires en 58 départs, dont le Miracle Mile, l’Auckland Cup, le Victoria Cup, le Hunter Cup et l’Easter Cup, ce qui a permis de porter ses gains à Down Under à 1 987 614 $. Le fils de Christian Cullen a été acheté à l’âge de neuf ans au début de 2017 par Richard Poillucci et envoyé aux entraîneurs Jim King Jr. et Jo Ann Looney-King, les propriétaires d’une autre importation de Down Under, le cheval de l’année 2019 Shartin N.

Christen Me a remporté son tout premier départ aux États-Unis le 14 mai 2017, dans une course régulière à Harrah’s Philadelphia en 1:51. Au total, Christen Me a gagné 17 fois depuis son arrivée, avec des gains de 408 870 $. Son meilleur temps à vie de 1:49.2 est survenu dans un amble préféré le 7 décembre 2017 à Dover Downs.

Ironiquement, Dunn a réclamé Christen Me après son 100e départ en carrière aux États-Unis. Fait intéressant, Dunn n’a conduit Christen Me qu’une seule fois dans ces 100 départs, une performance hors podium le 1er juin 2019, à Pocono Downs.

Christen Me a couru principalement à Yonkers cette année, où il avait été réclamé trois fois – deux fois pour 25 000 $ et une fois pour 30 000 $ – lors de ses six derniers départs avant que Dunn ne le fasse une quatrième fois. Avant la frénésie de réclamation qui a commencé le 5 juillet, Christen Me était dans l’écurie de l’entraîneur Scott DiDomenico depuis le début de l’année, et Dunn a déclaré que c’est là que se trouve actuellement l’ambleur avant d’envoyer le cheval à la ferme de Michelle et Al Crawford à Lexington, Ky.

« J’ai parlé à Scotty D quand il l’a eu, et il a dit qu’il s’occuperait de lui », a déclaré Dunn. « Scotty m’a aidé et l’a ramené chez lui. Je pense qu’il va descendre (au Kentucky) et faire des pistes équestres, avec Michelle Crawford qui s’occupera de lui pour moi. »

Dunn a ajouté que bien que Christen Me soit susceptible de prendre sa retraite, il n’a pas totalement exclu de continuer à faire courir le cheval. Il a dit qu’une option consiste à envoyer Christen Me dans l’Ohio à l’entraîneur Stacey Van Huizen-Miller et à son mari, le conducteur Brett Miller.

« Nous avons également la possibilité de le faire courir un peu dans l’Ohio », a déclaré Dunn. « Ils ont des conditions pour lui. Il a fière allure et il a l’air en bonne santé pour qu’il puisse courir là-bas. »

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

23
Oct.

Les champions de l’Indiana se dirigent vers l’est pour les éliminations du Breeders Crown

Par SALLE DES NOUVELLES/Ken Weingartner, USTA

Des vacances d'été semblent avoir été convenu avec Rockin Nola. L'athlète de 5 ans, qui a remporté la semaine dernière un...

Lire plus
23
Oct.

Yannick Martel connaît sa meilleure année

Par DANIEL DELISLE

Rejoint au téléphone alors qu’il faisait route vers Rideau, jeudi dernier, l’entraîneur Yannick semblait un homme satisfait d...

Lire plus
23
Oct.

C’est la journée du Maryland Million

Par LAUREL PARK

Laurel Park ouvrira ses portes samedi à 10 heures pour le 36e programme Jim McKay Maryland Million Day composé de huit stakes...

Lire plus