Happy Saver cherchera à rejoindre l’élite avec des victoires consécutives dans le Jockey Club Gold Cup

À 1h26, le 3 septembre 2021 Par SARATOGA

Happy Saver cherchera à protéger son titre et graver son nom parmi un groupe de chevaux de qualité ayant remporté plusieurs triomphes dans le Jockey Club Gold Cup d’un million de dollars pour les chevaux de 3 ans et plus qui franchiront 1 ¼ mille à la piste Saratoga lors de la 103e édition samedi.

Happy Saver, un fils de Super Saver, vainqueur du Derby du Kentucky 2010, tentera de devenir le 11e cheval à remporter deux courses consécutives dans le Jockey Club Gold Cup, rejoignant Nashua [1955-56], Shuvee [1970- 71], Slew o’ Gold [1983-84], Skip Away [1996-97] et Curlin [2007-08]. Le cheval le plus récent à avoir réussi cette tâche est le vainqueur du Belmont Stakes, Tonalist [2014-15].

Entraîné par le membre du Temple de la renommée Todd Pletcher, Happy Saver était invaincu lorsqu’il a remporté le Jockey Club Gold Cup l’année dernière, s’engageant dans un duel dramatique avec Mystic Guide [le vainqueur ultérieur de la Coupe du monde de Dubaï] lors de son premier départ au niveau des stakes avec grade. Le poulain alezan de 4 ans est revenu avec style d’une pause de sept mois, remportant une course d’allocation avec réclamation facultative le 28 mai à Belmont de manière stratégique.

Happy Saver a terminé troisième dans le Suburban de 10 furlongs disputé sur une piste principale boueuse le 3 juillet à Belmont, terminant à 2 ¾ longueurs de son rival Max Player.

« Je ne pense pas qu’il ait si mal couru sur une piste boueuse la dernière fois », a déclaré Pletcher. « La façon dont la course s’est déroulée sur un mille et demi à Belmont et parcourant à l’extérieur n’est jamais une bonne chose. Je pense qu’il a bien couru tout bien considérer. Il n’a pas ralenti et ce n’était que son deuxième départ de l’année, alors j’espère qu’il poursuivra. »

Grâce à un record de 6-5-0-1, Happy Saver a accumulé 374 200 $ en gains. Originaire du Kentucky, Happy Saver est issu de la jument Happy Week. Descendant direct de la prolifique poulinière Gay Missile, Happy Saver vient de la même famille élargie que le champion et étalon A.P. Indy ainsi que Summer Squall et Lemon Drop Kid.

Le jockey Irad Ortiz, Jr. l’a conduit à ses six départs en carrière et le montera de la 4e position.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

18
Sep.

Beaver encourage Winning Ticket dans le Canadian Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Chris Beaver a décroché le gros lot avec Winning Ticket.   Un achat de 4 000 $ à un an, le trotteur mâle maintenan...

Lire plus
18
Sep.

Pierre-Luc Roy vit bien avec ses choix de vie

Par DANIEL DELISLE

Les amateurs qui fréquenteront H3R ce dimanche, retrouveront avec joie Pierre-Luc Roy sur le sulky pour au moins quatre cours...

Lire plus
18
Sep.

Sisterson espère que le retrait des œillères fera la différence pour Tango Tango Tango

Par BELMONT PARK

Après une deuxième place dans le Bruce D le 14 août à Arlington Park, l'entraîneur Jack Sisterson effectuera un changement d'...

Lire plus