La persévérance est payante pour les propriétaires de Racine Bell

Racine Bell – (Photo : Mélissa Simser-Iovino)

La persévérance est payante pour les propriétaires de Racine Bell

À 0h06, le 27 mai 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Racine Bell a mis du temps à s’affirmer, mais il n’y a rien pour l’arrêter maintenant.

Ambleuse de 4 ans, Racine Bell fera ses débuts sur le Grand Circuit lors du Betsy Ross Mares Invitational dimanche pour une bourse de 100 000 $ à la piste Harrah’s Philadelphia. En carrière, la jument a remporté 16 de ses 34 courses et a monté sur le podium un total de 27 fois pour l’entraîneur David Dewhurst et les propriétaires Chris Lawton et Dale Lawton. Achetée 9 000 $ lors de la vente de chevaux Blooded Horse Sale 2018, elle a gagné 369 526 $.

Depuis 14 départs qui remontent à octobre dernier, la fille de So Surreal a gagné huit fois et n’a raté l’une des trois premières places qu’une seule fois.

« Elle a mûri et a grandi », a déclaré Dewhurst. « Mais elle a été formidable pour nous à chaque instant. Il n’y a jamais eu de moment ennuyeux pour elle. »

Cependant, il a fallu une certaine persévérance pour atteindre ce point. La première fois que Dewhurst a emmené Racine Bell sur la piste pour commencer à la préparer à courir à l’âge de 2 ans, elle a refusé de bouger.

« Nous sommes restés debout pendant une heure; elle n’avançait pas », a déclaré Dewhurst. « Il m’a fallu beaucoup de temps pour la faire partir. Elle allait sur la piste et s’arrêtait. Il a fallu beaucoup de patience pour lui faire faire au moins un mille. Mais depuis qu’elle a compris, elle est bonne. »

À 2 ans, Racine Bell a connu le succès sur le circuit New York Sire Stakes et a terminé deuxième au championnat du circuit. L’année dernière, elle a remporté trois victoires du NYSS dans les éliminatoires et a terminé cinquième dans la finale, lorsqu’elle a été gênée par un problème de respiration. Un mois plus tard, elle a battu ses rivales plus âgées dans la classe « Open Handicap » pour pouliches et juments à Saratoga.

Cette saison, Racine Bell a débuté avec une troisième place avant de débuter une séquence de six victoires consécutives contre des juments de premier niveau à Saratoga et Yonkers, les deux dernières victoires de cette période réussies de la huitième position à Yonkers.

Racine Bell s’est ensuite dirigée vers The Meadowlands pour deux départs, terminant deuxième derrière Soho Burning Love A, prétendante au Betsy Ross, avant la troisième place de la semaine dernière à Lyons Sentinel, lauréate du prix Dan Patch 2019, et Keep Rockin A, une autre invitée au Betsy Ross.

« Elle est très bonne sur toutes les pistes », a déclaré Dewhurst. « Elle n’a pas besoin d’emporter la piste avec elle, elle va n’importe où. Elle est professionnelle sur tout. Elle est bien élevée. Tu peux faire tout ce que tu veux avec elle. Elle est très décontractée. »

Racine Bell affrontera sept adversaires dans le Betsy Ross, dont les gagnantes du Grand Circuit Machnhope, JK First Lady, Rocknificent, Treacherous Reign et Snobbytown. Machnhope a remporté la première finale du Grand Circuit cette saison pour les juments ambleuses, soit le championnat de la série Blue Chip Matchmaker le 19 avril à Yonkers.

« C’est excitant d’affronter des chevaux d’élite », a déclaré Dewhurst. « Vous n’avez pas à être trop nerveux avec elle. Elle démarre et fait son travail. »

Les courses débutent à 12 h 40 dimanche à Harrah’s Philadelphie. Le programme de 15 courses comprend également le Commodore Barry d’une bourse de 100 000 $ pour les ambleurs mâles âgés et le Memorial Maxie Lee de 100 000 $ également pour les trotteurs âgés ainsi que deux divisions du circuit Pennsylvania Sire Stakes pour les ambleurs mâles de 3 ans.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus