Le champion de l’Hambletonian Captain Corey prêt pour un retour dans le Beal

Captain Corey remportant l’Hambletonian. (Photo courtoisie de Lisa photo)

Le champion de l’Hambletonian Captain Corey prêt pour un retour dans le Beal

À 0h43, le 20 août 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Dans ses neuf éditions précédentes, le Earl Beal Jr. Memorial pour les trotteurs de 3 ans était précurseur de l’Hambletonian.

Cette année, grâce à une date plus tardive sur le calendrier du Grand Circuit, la course met en vedette le champion de l’Hambletonian.

Captain Corey, qui a remporté l’Hambletonian Stakes d’un million de dollars le 7 août, est la tête d’affiche d’un peloton de neuf chevaux samedi (21 août) dans le Beal Memorial de 300 000 $ à la piste Pocono Downs. Le poulain, entraîné et conduit par Ake Svanstedt, est le favori de la cote matinale à 2 contre 1 en tant qu’inscription couplée avec son coéquipier Delayed Hanover.

Le Beal Memorial fait partie du programme Sun Stakes Saturday remplie de stakes à Pocono, qui comprend également le Delmonica Hanover de 250 000 $ pour les trotteurs de 3 ans, le Max C. Hempt Memorial de 300 000 $ pour les ambleurs de 3 ans et le James M. Lynch Memorial d’une bourse de 250 000 $ pour ambleuses de 3 ans. Début des courses à 12h30.

Captain Corey est invaincu lors de trois apparitions précédentes à Pocono, dont un triomphe record de 1:53.3 lors du championnat Pennsylvania Sire Stakes de la saison dernière pour les trotteurs mâles de 2 ans.

En carrière, Captain Corey a remporté huit de ses 12 départs et 915 333 $ pour les propriétaires S R F Stable, Knutsson Trotting Inc., Midnight Sun Partners Inc. et Ake Svanstedt Inc.

Dans l’Hambletonian, Captain Corey a été pressé de franchir le premier quart-de-mille en 26 secondes, le premier quart-de-mille le plus rapide de l’histoire de la finale, et a été mis au défi jusqu’à la sortie du dernier tournant. À partir de là, il s’est éloigné du peloton et a gagné par 1 ½ longueur en 1:51.

« Beaucoup de gens disaient que si Captain Corey avait de la pression, il arrêterait », a déclaré Svanstedt. « Mais il est plus dur que les gens ne le pensent. Maintenant, ils savent que c’est un cheval coriace. Il est très gentil et amical, mais c’est un cheval coriace. »

Captain Corey a couru sans fers dans l’Hambletonian et sera à nouveau pieds nus dans le Beal.

« Il avait une allure très légère et douce », a déclaré Svanstedt. « Le temps (dans l’Hambletonian) a été de (1):51, mais je pense qu’il peut aller plus vite. Normalement, ils vont plus vite. Mais c’était une course différente parce qu’ils sont allés si vite en première demi.

Le père de Captain Corey, Googoo Gaagaa, a remporté le Beal Memorial 2012 avec un record mondial de 1:50.4.

En plus de Captain Corey, le Beal de samedi comprend les finalistes de l’Hambletonian, Spy Booth, qui a terminé deuxième, Delayed Hanover, Take All Comers, Sonofamistery et Locatelli.

Delayed Hanover, propriété de Mellby Gard et Ake Svanstedt Inc., a terminé quatrième dans l’Hambletonian. Svanstedt entraîne également le participant du Beal Johan Palema, qui a une cote matinale de 3 contre 1. Johan Palema, propriété de Bender Sweden Inc., a remporté le Yonkers Trot en juillet mais a raté l’Hambletonian après avoir terminé septième dans son éliminatoire.

Johan Palema, qui sera conduit par Yannick Gingras, compte quatre victoires et une seconde en six départs cette année tandis que Delayed Hanover, qui sera conduit par Dexter Dunn, compte trois victoires et une seconde en six courses. Ils rejoindront Captain Corey pour courir pieds nus dans le Beal.

« Johan Palema a si bien couru plus tôt cette année, chaque course a été bonne pour lui », a déclaré Svanstedt. « Et puis la course importante, l’éliminatoire de l’Hambletonian, il a été mauvais. Il était fatigué. Peut-être qu’il venait de passer une mauvaise journée. Nous n’avons rien trouvé de mal spécifique. Après cela, il s’est bien entraîné et tout semble normal. J’espère qu’il pourra faire une bonne course. »

Svanstedt a remporté le Beal Memorial 2019 avec Marseille, qui a surpris le favori Greenshoe à 57 contre 1.

Deux courses avant le Beal, Svanstedt enverra Flawless Country et Wet My Whistle dans le Delmonica Hanover de 250 000 $. Svanstedt partage la propriété des deux pouliches, qui courront en tant qu’inscription couplée dans le pari. L’entrée est le favori de la cote matinale à 5 contre 2.

Flawless Country a terminé deuxième en neuf courses l’année dernière, remportant cinq victoires, dont la finale des Pennsylvania Sire Stakes pour les pouliches trotteuses de 2 ans à Pocono. Cette année, elle est sans victoire en sept départs.

« Peut-être que nous sommes un peu gâtés parce qu’elle a été si bonne l’année dernière », a déclaré Svanstedt. « Elle a bien couru, mais peut-être que la compétition est plus rude cette année. Ils doivent avancer de (âge) 2 à 3. Peut-être qu’elle n’a pas avancé autant que les autres chevaux. »

Svanstedt conduira Flawless Country tandis que Gingras conduira Wet My Whistle, qui a remporté quatre de ses 19 départs en carrière.

« Elle a du talent, elle s’entraîne toujours bien, mais elle doit être de bonne humeur pour bien courir », a déclaré Svanstedt à propos de Wet My Whistle. « Elle a un tempérament. Nous ne pouvons pas savoir pourquoi elle est comme ça. J’espère qu’elle est de meilleure humeur pour qu’elle puisse mieux courir. Elle a une mauvaise position (neuf). Nous verrons ce qu’elle peut faire. »

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

24
Sep.

Journée nationale des palefreniers(ères), dimanche

Par DANIEL DELISLE

Standardbred Canada a initié il y a quelques années une journée dédiée aux travailleurs, travailleuses de l’ombre, dans le mo...

Lire plus
24
Sep.

Lindy The Great vise un deuxième titre dans le Caesars Trotting Classic

Par SALLE DES NOUVELLES/KEN WEINGARTNER, USTA

Lindy The Great, qui a rejoint San Pail et Fool's Goal il y a trois semaines en tant que chevaux les plus âgés de ce siècle à...

Lire plus
24
Sep.

Une description de rêve du Metro Pace pour l’homme derrière le micro

Par SALLE DES NOUVELLES/Chris Lomon, WEG Communications

Même s'il est vrai que ce sera beaucoup plus facile à dire qu'à faire, Ken Middleton, comme il l'a toujours fait, fera la des...

Lire plus