Le champion en titre de la Coupe Johnston Shawn Steacy excité par la possibilité de répéter

Shawn Steacy (Photo : New Image Media)

Le champion en titre de la Coupe Johnston Shawn Steacy excité par la possibilité de répéter

À 0h05, le 1 juillet 2021 Par SALLE DES NOUVELLES/Dave Briggs, WEG

Shawn Steacy qui s’avère être le champion défendant de la Coupe Johnston en tant que principal entraîneur du circuit Ontario Sires Stakes (OSS) a « une pression excitante » alors que la saisons de l’OSS débute le jeudi 1er juillet à la piste Woodbine Mohawk avec des épreuves Gold pour les poulains et pouliches de trois ans. Mohawk accueillera également l’événement Gold pour les pouliches ambleuses de 2 ans le vendredi 2 juillet et les poulains ambleurs de 2 et 3 ans le samedi (3 juillet).

« C’est une pression amusante, disons-le comme ça », a déclaré Steacy. « Vous devez toujours vous inquiéter du fait que Gregg (McNair) a également toujours une très bonne écurie de jeunes chevaux dans les stakes. Nous avons tous les deux des chiffres en notre faveur, ce qui rend (la course de la Coupe Johnston) intéressante. »

L’année dernière, Steacy, 35 ans, a remporté la Coupe Johnston pour la première fois de sa carrière, battant le vainqueur de 2019 McNair par seulement trois points dans le décompte final. Le père de Steacy, Mark, a remporté la Coupe Johnston en 2016, 2017 et 2018.

« Au cours du premier mois, vous n’y pensez pas, mais au cours du deuxième ou du troisième mois, oui », a déclaré Shawn à propos de la course de la Coupe Johnston. « Surtout mon père. Mon père est vraiment obsédé par ça. Cela ne change pas la façon dont il aborde les choses ou regarde les choses, mais il aime vérifier le classement. Nous en ressentons tous les deux un frisson. C’est important pour nous. »

Lors de la plus récente fermeture des courses en Ontario en raison des restrictions COVID-19, la famille Steacy a fait campagne avec une écurie de 10 têtes aux États-Unis.

« Nous nous sommes bien débrouillés dans l’ensemble », a déclaré Shawn à propos des courses aux États-Unis, qui ont été personnellement gérées par Scott Lecain et Nick Wilson, assistants vétérans de l’écurie Steacy qui compte quelque 60 chevaux au total. « Je pense que par rapport à peut-être d’autres, en général, nous avons obtenu notre part. Nous avons atteint le seuil de rentabilité lors de notre séjour. Cela ne nous a vraiment rien coûté et nous avons pu ainsi garder les chevaux. »

Alors que l’écurie se prépare maintenant pour la saison OSS, Shawn a déjà couru des chevaux sur une pléthore de pistes ontariennes, notamment Woodbine Mohawk, Kawartha Downs, Rideau Carleton, Hanover Raceway, Grand River Raceway et Georgian Downs.

« C’est la grande chose pour nous de pouvoir les courser partout. Nous avons beaucoup de chevaux qui compétitionnent dans des classes similaires car nous avons principalement de jeunes chevaux. Mon frère peut en faire courir quelques-uns à Rideau et Kawartha et ensuite répartir le reste d’entre eux (Mohawk). C’est un énorme atout d’avoir les deux places pour nous. »

Le plan est de préparer la partie du cheptel de niveau inférieur de l’écurie, de les présenter en piste et de les vendre. Shawn a déclaré que le début tardif de la saison avait retardé l’élimination des chevaux que la famille ne voulait pas garder. Les chevaux OSS sont une autre histoire. »

« En ce qui concerne l’OSS, nous étions plutôt prêts. Nos chevaux attendaient sur le pas de la porte, attendant le mot « partez » ici. Donc, nous sommes préparés depuis longtemps, en gros », a déclaré Shawn, ajoutant qu’il avait de grands espoirs pour le retour de quelques chevaux OSS.

« Nightlife Seelster était un très bon cheval de 2 ans pour nous l’année dernière et a remporté quelques courses stakes. Je suis excité avec elle », a déclaré Shawn. « Un autre cheval pour nous et qui nous passionne est une pouliche que nous avons courue dans le Gold l’année dernière appelée Great Dane, une pouliche trotteuse. Elle s’est fracturé un pied l’année dernière, mais elle est très bien revenue et nous sommes en train de la préparer à se qualifier la semaine prochaine ou dans deux semaines. Si tout se tient avec elle, j’espère qu’elle pourra être un cheval de Sires Stakes de haut calibre et de très grande qualité. »

« Ensuite, il y a nos espoirs de 2 ans. Je ne peux toujours pas dire s’ils sont bons ou non. Nous n’avons encore qualifié aucun de nos 2 ans. Nous allons probablement commencer les qualifications cette semaine. Nous avons généralement une semaine ou deux de retard sur la plupart des gens. »

Bien qu’il ait passé toute sa carrière à travailler avec l’écurie de sa famille, Shawn a récemment dépassé les 2 millions de dollars en bourses en carrière à seulement sa troisième année avec son nom attitré comme entraîneur, pas celui de son père.

Quant à passer le flambeau. Mark était ravi que la Coupe Johnston de l’an dernier soit au nom de Shawn.

« Il était vraiment excité à ce sujet. Comme quand c’était à son nom, c’est à mon nom maintenant », a déclaré Shawn.

 

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

17
Oct.

Antoine Desrochers décroche sa première victoire

Par DANIEL DELISLE

Antoine avait un excellent momentum  pour sa première visite au cercle des vainqueurs à titre de conducteur professionnel. To...

Lire plus
17
Oct.

Des challenges pour pimenter le 37e programme

Par DANIEL DELISLE

Quelle belle façon d’agrémenter un programme de courses régulier que d’y insérer deux finales pour apprenti(e)s conducteurs(t...

Lire plus
17
Oct.

Hippodrome 3R : Choix de Daniel “Le Prof” Delisle

Par DANIEL DELISLE

Choix gagnants : 133/344 – 38.7% Dimanche 17 octobre 1ère course : 6-4-3-8 2e : 2-4-8-1 3e : 5-8-2-6 4e : 1-5-3-6 5...

Lire plus