Miss Oakville, une grande oubliée

À 1h30, le 26 décembre 2021 Par DANIEL DELISLE

Les contes de Noël, c’est souvent un baume pour l’âme. Il y a là plein d’histoires avec d’heureux dénouements, des gens séparés qui sont réunis, des gens malades qui sont guéris, des pauvres qui sont soulagés de leurs misères. J’ajouterais des faibles qui triomphent des forts !

Lire la suite dans la chronique de Daniel Delisle.

Page 1 Copy 2 Created with Sketch. Articles connexes

17
Jan.

Une bonne course attendue de Neige Blanche dans l’Astra

Par SANTA ANITA

Neige Blanche a couru neuf fois aux États-Unis, toutes dans des courses de stakes, dont quatre en Grade I. La jument polyv...

Lire plus
17
Jan.

Choix du lundi 17 janvier

Par SALLE DES NOUVELLES

Parx (T) – 7e course : (7) JAMMIN JIMTOWN Laurel Park (T) – 1e course : (4) RISING PERRY Fair Grounds (T) – 6e course :...

Lire plus
17
Jan.

Monticello annule son programme du lundi

Par MONTICELLO

En raison de l'impact de la tempête hivernale Izzy sur le calendrier et les déplacements, et des préoccupations pour la sécur...

Lire plus